La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « physiocratie »

Physiocratie

Définitions de « physiocratie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PHYSIOCRATIE, subst. fém.

HIST. DE L'ÉCON. Doctrine professée par certains économistes du xviiies., qui repose sur l'idée que toute richesse vient de la terre, que la seule classe productive est celle des agriculteurs et qu'il existe des lois naturelles basées sur la liberté et la propriété privée qu'il suffit de respecter pour maintenir un ordre parfait. C'est la conscience nouvelle que l'homme prend de soi et du monde dans le travail accompli en des sens divers par la philosophie cartésienne, par la physiocratie et par les entreprises de Colbert (J. Vuillemin, Être et trav., 1949, p.35).Avec Quesnay apparaît la physiocratie, plus précise que le naturisme de Rousseau, plus générale que les doctrines démographiques courantes: l'accroissement de la population est souhaitable, mais n'est qu'un résultat. Le nombre des hommes se proportionne aux subsistances (Hist. de la sc., 1957, p.1610).
Prononc.: [fizjɔkʀasi]. Étymol. et Hist. 1768 (Dupont de Nemours, Physiocratie, ou Constitution naturelle du gouvernement..., Leyde et Paris). Comp. des élém. physio-* et -cratie (v. Cottez 1982).
DÉR.
Physiocratique, adj.Qui appartient à la physiocratie. Conception, idée, morale physiocratique. Critérium [l'incidence de l'impôt] déjà préconisé par la doctrine physiocratique suivant laquelle toutes les contributions, de quelque manière qu'elles soient imposées, doivent retomber et retombent en fait sur les propriétaires fonciers jouissant seuls d'un revenu net ou d'un revenu réel équitablement imposable (Pradelle,Serv. P.T.T. Fr., 1903, p.129).Le point qui nous intéresse dans la pensée physiocratique, c'est qu'il existe en matière économique un ordre naturel d'origine providentielle, meilleur que tout autre ordre qu'un législateur pourrait imposer (Vedel, Dr. constit., 1949, p.29). [fizjɔkʀatik]. 1reattest. 1768 gouvernement «physiocratique» (Dup. de Nemours, Orig. et Prog., D., II, p.365 ds Brunot t.6, p.29, note 10); de physiocratie, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

physiocratie \fi.zjo.kʁa.si\ féminin

  1. (Économie) Doctrine des physiocrates.
    • La possibilité de laisser évoluer des algorithmes in silico, de les sélectionner puis de les vendre s'apparente à l'agriculture, et cette économie sous-jacente est semblable à la physiocratie, la théorie économique originale selon laquelle toute valeur est réductible à un bien ou un service naturel en un nombre fini d'étapes. — (Idriss J. AberkaneÉleveurs d'algorithmes- Le Point N°2248-12 octobre 2015))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PHYSIOCRATIE (fi-zi-o-kra-sie) s. f.
  • Doctrine des physiocrates.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « physiocratie »

 Dérivé de physiocrate, avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « physiocratie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
physiocratie fizjokrasi

Citations contenant le mot « physiocratie »

  • La physiocratie est un courant de pensée économique développé à la moitié du XVIIIe siècle, dont le principal représentant est François Quesnay (1694-1774). Les physiocrates prônent notamment la liberté du commerce du blé ou encore le développement de l'agriculture par de grandes exploitations... France Culture, Aux origines, les physiocrates - Ép. 1/4 - Agriculture et économie des champs

Traductions du mot « physiocratie »

Langue Traduction
Anglais physiocracy
Espagnol fisiocracia
Italien fisiocrazia
Allemand physiokratie
Chinois 身体上的
Arabe الفيزيوقراطية
Portugais fisiocracia
Russe физиократия
Japonais 肉体主義
Basque fisiokraziari
Corse fisiucrazia
Source : Google Translate API

Physiocratie

Retour au sommaire ➦

Partager