La langue française

Photorécepteur

Sommaire

  • Définitions du mot photorécepteur
  • Étymologie de « photorécepteur »
  • Phonétique de « photorécepteur »
  • Citations contenant le mot « photorécepteur »
  • Traductions du mot « photorécepteur »

Définitions du mot « photorécepteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

photorécepteur , photo-récepteur, -trice . [En parlant d'un organe ou d'un organisme] Sensible aux stimulations lumineuses. Organe photorécepteur. Empl. subst. masc. Les photorécepteurs comprennent les cônes et les bâtonnets de la rétine (Méd. Biol.t.31972).

Wiktionnaire

Adjectif

photorécepteur masculin

  1. (Biologie) Qui assimile la lumière.
    • Une cellule photoréceptrice.
    • Les neurones photorécepteurs convertissent, par un processus photochimique, l'énergie lumineuse en un signal neurochimique.

Nom commun

photorécepteur \fɔ.tɔ.ʁe.sɛp.tœʁ\ masculin

  1. (Biologie) Neurone ou molécule sensible à la lumière.
  2. (Électricité) Composant capable de transformer un rayonnement lumineux en signal électrique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « photorécepteur »

(XXe siècle) De récepteur avec le préfixe photo-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « photorécepteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
photorécepteur fɔtɔresɛptœr

Citations contenant le mot « photorécepteur »

  • Cette nouvelle rétine liquide artificielle est biomimétique et contient un composant aqueux dans lequel des nanoparticules polymériques photoactives en suspension vont remplacer les photorécepteurs endommagés. Une méthode plus efficace, associée à un acte chirurgical moins traumatisant pour le patient. Trust My Science, Des chercheurs développent pour la première fois une prothèse de rétine liquide
  • Ils se sont appuyés sur des expériences précédemment menées sur des souris, des bourdons et des mouches à fruit qui avaient donné des résultats concluants : la fonction des photorécepteurs de leur rétine se trouvait améliorée après exposition à une lumière rouge profonde d’une longueur d’onde de 670 nanomètres. , Magazine Santé | De la lumière rouge pour limiter la baisse de la vision ?
  • Selon les chercheurs, les résultats de cette étude indiquent que les modifications des signaux des photorécepteurs activent un substrat post-récepteur plastique dans le cerveau qui pourrait potentiellement être exploité pour la rééducation visuelle. Acuité, Des lunettes miracle pour daltoniens ? | Acuité
  • Les chercheurs de l’University College London ont donc cherché à savoir s’il était possible de ralentir ce processus et d’agir en prévention. Ils se sont appuyés sur des expériences précédemment menées sur des souris, des bourdons et des mouches à fruit qui avaient donné des résultats concluants : la fonction des photorécepteurs de leur rétine se trouvait améliorée après exposition à une lumière rouge profonde d’une longueur d’onde de 670 nanomètres. SudOuest.fr, De la lumière rouge pour freiner le déclin visuel ?
  • Le SPVN06 est un traitement révolutionnaire pour la rétinite pigmentaire, une maladie héréditaire orpheline de la rétine qui conduit à la cécité et qui touche près de 2 millions de personnes dans le monde. Le SPVN06 utilise une approche de thérapie génique indépendante des mutations génétiques causales et, par une seule injection sous-rétinienne, vise à arrêter et prévenir la dégénérescence des photorécepteurs conduisant à la cécité. , » SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé
  • Des chercheurs finlandais ont fait une découverte qui permet de mieux comprendre le fonctionnement de la rétine. Ils ont trouvé des protéines qui participent à la bonne santé des photorécepteurs. Futura, Rétine : le renouvellement des cellules sensorielles mieux compris
  • Dans la DLMA mais aussi dans un certain nombre d'autres maladies oculaires, comme la rétinopathie pigmentaire (30.000 cas en France), ce sont les photorécepteurs, ces cellules sensibles à la lumière tapissant la rétine, qui sont détruits : faute de photorécepteurs pour transformer les signaux lumineux en signaux électriques transmis via le nerf optique au cerveau, celui-ci ne « voit » rien. Comme Iris II ou ses concurrents directs de précédente génération - Argus II de l'américain Second Sight, Retina Implant de l'allemand AG -, Prima vise à se substituer à ces photorécepteurs défaillants. C'est le rôle de la rétine artificielle proprement dite, partie intégrante d'un système plus vaste (lire ci-dessous). Cet implant prend la forme d'un carré de silicium de 2 millimètres de côté pour 30 microns d'épaisseur. « Sa pose ne nécessite qu'un acte chirurgical relativement simple. Elle pourrait presque se faire en ambulatoire », commente Serge Picaud. Les Echos, Rétine artificielle : un vrai espoir pour les aveugles | Les Echos
  • Ce sont donc des photorécepteurs, qui n'avaient alors pour rôle connu que de permettre la régulation de la contraction de la pupille en fonction de l'intensité lumineuse, mais aussi de réguler le cycle de sommeil journalier en envoyant des informations à l'horloge biologique située au croisement des deux nerfs optiques. Un rôle dans des actions qui sont réalisées de manière totalement inconsciente. Futura, Un troisième photorécepteur en vue !
  • La perception de la couleur, chez eux comme chez nous, repose sur des photorécepteurs (ou cônes) qui, dans la rétine de l’œil, sont dédiés à la détection des couleurs — chacun répondant à différentes longueurs d’onde de la lumière. Par exemple, lorsque la lumière se reflète sur une pomme, une feuille ou un champ de jonquilles, cela envoie des signaux qui, dans le cerveau, génèrent la perception du rouge, du vert ou du jaune. Le Soleil, Le monde ultraviolet des colibris | Science | Actualités | Le Soleil - Québec
  • La rétine est composée de cellules sensibles à la lumière appelées photorécepteurs, dont le but est de transformer les signaux lumineux reçus par l’œil en signaux électriques acheminés vers le cerveau. Ce sont ces cellules qui sont détruites au cours de ces pathologies, ce qui peut mener à la cécité. Le principe d’une rétine artificielle est simple : elle est développée pour se substituer à ces photorécepteurs. Le dispositif est en fait constitué d’implants fixés sous la rétine et composés d’électrodes qui viennent stimuler les neurones rétiniens pour porter les messages au cerveau.  Salle de presse | Inserm, Les promesses de la rétine artificielle pour restaurer la vue se concrétisent | Salle de presse | Inserm

Traductions du mot « photorécepteur »

Langue Traduction
Anglais photoreceptor
Espagnol fotorreceptor
Italien fotorecettore
Allemand fotorezeptor
Chinois 感光体
Arabe مستقبل ضوئي
Portugais fotorreceptor
Russe фоторецепторов
Japonais 視細胞
Basque fotojasotzaileen
Corse fotoreceptore
Source : Google Translate API
Partager