Phoquier : définition de phoquier

chevron_left
chevron_right

Phoquier : définition du Wiktionnaire

Adjectif

phoquier \fɔ.kje\ masculin

  1. Relatif au phoque, aux phoques, principalement dans le domaine de la chasse et le l’industrie de transformation de ces animaux.
    • L’usine phoquière, l’industrie phoquière, un navire phoquier, une campagne phoquière...

Nom commun

phoquier \fɔ.kje\ masculin

  1. (Marine) Navire armé pour la chasse aux phoques.
    • Peu de temps après notre départ, Jan-Mayen nous prévint qu'un des derniers phoquiers revenus du Groenland en Norvège, fin juin, sa campagne de chasse terminée, annonçait que les conditions des glaces étaient celles d'une année moyenne ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Le phoquier venait de quitter Conception Bay (Terre-Neuve) et se trouvait au large de Grady Harbour (Labrador). — (Jean Delisle, Interprètes au pays du castor, Presses de l'Université Laval, 2019, page 257)

Nom commun 2

phoquier \fɔ.kje\ masculin (pour une femme on dit : phoquière)

  1. (Marine) Membre de l’équipage d’un phoquier.
    • Ses récits stimulèrent l’appât du gain des phoquiers et baleiniers, et un véritable massacre écologique s’organisa à partir de 1800. — (Jean-Marie Pelt, Le tour du monde d’un écologiste, 1990, pages 291-292)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « phoquier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
phoquier fɔkie play_arrow

Citations contenant le mot « phoquier »

  • Pareils récits ne manquent pas de mettre la puce à l’oreille des chasseurs de phoques, attirés par la manne. L’ouverture du marché chinois et l’assurance de pouvoir écouler les fourrures récoltées en chemin font le reste. Les campagnes de chasse, comme le nombre de navires phoquiers, se multiplient et le massacre s’intensifie. Vers 1876-1880, lorsque l’exploitation des otaries à fourrure prend fin sur l’île d’Amsterdam, l’espèce est au bord de l’extinction. Libération.fr, Voyage en Terres australes françaises (4) - Libération
  • En août 1881, les membres de l’expédition s’installent au nord-est du Groenland, dans la station la plus septentrionale de l’Île d’Ellesmere, Fort Conger, afin d’entreprendre des observations météorologiques et magnétiques, et d’atteindre le pôle Nord. Au printemps 1882, le DR Pavy, parti avec deux hommes, atteint 82° 51’N. Le 29 juillet 1883, l’expédition s’embarque sur une chaloupe à vapeur. Mais les choses se gâtent et les hommes meurent les uns après les autres. Les sept derniers survivants, dont Greely, sont recueillis sur un phoquier et parviennent épuisés en Amérique en 1884. Lorsque seront découverts les corps rapatriés des victimes de la mission, la presse américaine relatera avec horreur que, pour assurer leur survie, se glissant comme des hyènes au milieu des tombeaux de leurs compagnons, les « affamés du pôle » s’en seraient nourris clandestinement au milieu des ombres les plus noires de la nuit. Quant à Greely, il fut violemment critiqué pour son formalisme et son inexpérience. Geo.fr, Mensonges, tragédies et polémiques… L’histoire épique de la conquête du Pôle Nord - Geo.fr
  • Un couple de trentenaires, Louise et Ludovic, réalise un rêve : un tour du monde en bateau. Après des moments de pur bonheur, voire d’inconscience - ils rient du vol de leur téléphone portable à Buenos Aires et se jurent qu’ils n’en rachèteront jamais -, ils décident de débarquer sur une île déserte dans les cinquantièmes rugissants et s’accordent un petit plaisir de galopins. Sur cette île inhabitée, ancienne base de phoquiers et de chasseurs de baleines, où seuls prospèrent colonies de manchots, d’otaries, et bandes de rats, l’escapade des deux amoureux va virer au cauchemar: la tempête se lève , nos jeunes gens restent bloqués et lorsque vient l’accalmie, leur voilier a disparu. Et voilà les naufragés, otages de l’île déserte... Atlantico.fr, "Soudain, seuls" : comme un grand roman d'aventure du 19° siècle | Atlantico.fr
  • Aujourd’hui, les lieux sont calmes et somptueux. En ce début de printemps austral, les langues de neige alternent avec le brun-noir, parfois le rouge des roches et des cendres volcaniques. Dans le lointain, de spectaculaires sommets brillent comme si leur neige glacée avait été astiquée par un gigantesque polissoir... Chacun scrute la plage à rejoindre en zodiac, pour y distinguer quelque manchot ! Une tranquillité étonnante en ces lieux, dont l’entrée maritime fut baptisée « les Forges de Neptune » par les phoquiers ou baleiniers de jadis, habitués à de sévères rafales de vent. Mieux, si cette île s’appelle « Déception », précise Rémy Marion, spécialiste des régions polaires et conférencier pour les Français à bord, c’est parce que cette grande baie, dite des Baleiniers, aujourd’hui presque accueillante, « peut être parcourue par de terribles vents tournants ». Autrement dit, alors que les marins pensaient s’y abriter, les lieux pouvaient tourner à l’enfer blanc et gelé ! Sciences et Avenir, Antarctique. Entrée sur l’île de la Déception - Sciences et Avenir
  • L’attrait suscité par cette faune des antipodes ne date pas d’aujourd’hui, mais il était jadis de sinistre nature. Tout autant que les explorateurs, ce sont les phoquiers et les baleiniers qui ont découvert ces terres, sans bruit et sans publicité, gardant jalousement leurs sites de chasse. National Geographic, Comment l'Antarctique s'est ouvert au tourisme
  • Parmi les nouveautés numériques mises en ligne pour les Journées européennes de l’archéologie, on trouve le site de la pointe de l’Usine, les chaudrons des phoquiers, le marégraphe ou encore les fillods sur la plate-forme Sketchfab. Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, Baptisées Archéorama pour l'occasion : Journées européennes de l'archéologie : une édition en numérique | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Les sites historiques concernés par cette numérisation racontent l’histoire des Terres australes françaises, leur exploration, les essais d’exploitation des ressources naturelles, le développement de la recherche. Vous pouvez ainsi visiter virtuellement la vallée des Phoquiers et la station baleinière de Port-Jeanne-d’Arc, seule station baleinière du territoire français. Vous vous déplacez autour des bâtiments et découvrez les objets in situ, tels qu’ils furent abandonnés par les habitants : c’est le cas des emblématiques chaudrons utilisés par les phoquiers pour faire fondre la graisse d’éléphants de mer, du marégraphe utilisé par les scientifiques allemands en 1874, ou encore des dernières fillods, bâtiments à ossatures métalliques emblématiques de la construction des premières bases. Parmi les nouveautés numériques mises en ligne pour les Journées européennes de l’archéologie, on trouve, sur la plate-forme Sketchfab : le site de la pointe de l’Usine, les chaudrons des phoquiers, le marégraphe, les fillods. Vous pouvez toujours retrouver les passionnantes visites virtuelles de la vallée des Phoquiers et de Port-Jeanne-d’Arc, ou encore le film « Murmures dans les rugissants » réalisé par Laurent Ransan. Le Quotidien de la Réunion, Les journées européennes de l'archéologie consacrent les Taaf - Le Quotidien de la Réunion
  • Toutefois, sa mère le voulant médecin, il s'engagea sur cette voie jusqu'à son décès en 1893. Mais immédiatement après, il conclut un engagement comme matelot de pont sur un phoquier norvégien qui pratiquait sa chasse sur les côtes Est du Groenland. Son éducation bourgeoise se paracheva au contact de ces rudes pêcheurs de phoques. Bateaux.com, Roald Amundsen, le dernier explorateur Viking

Traductions du mot « phoquier »

Langue Traduction
Corse sigillatrice
Basque sealer
Japonais シーラー
Russe охотник на тюленей
Portugais selador
Arabe السدادة
Chinois 封口机
Allemand versiegelung
Italien sigillante
Espagnol cazador de focas
Anglais sealer
Source : Google Translate API

Mots similaires