La langue française

Phénylpropanolamine

Sommaire

  • Phonétique de « phénylpropanolamine »
  • Citations contenant le mot « phénylpropanolamine »
  • Traductions du mot « phénylpropanolamine »

Phonétique du mot « phénylpropanolamine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
phénylpropanolamine fenilprɔpanɔlamin

Citations contenant le mot « phénylpropanolamine »

  • En effet, une enquête menée sur plus de 20 000 enfants révèle un lien possible entre la phényléphrine et la phénylpropanolamine contenues dans les sprays et le développement de maladies congénitales chez les bébés. L’enquête a consisté en l’étude de près de 13 000 enfants atteints d’une maladie congénitale et 7 000 enfants sains, l’objectif étant d’observer un lien entre la maladie et l’utilisation de ces traitements contre le rhume. Magicmaman.com, Rhume : attention aux sprays décongestionnants pendant la grossesse ! - Magicmaman.com
  • Lewis contrôlé positif à trois reprises à la pseudo-éphédrine, à l'éphédrine et à la phénylpropanolamine en 1988, lors des sélections américaines. Et certains le vénèrent encore ? L'Équipe, Saut en longueur : la championne du monde Malaika Mihambo va s'entraîner avec Carl Lewis - Athlé - Longueur - L'Équipe
  • Les autorités sanitaires ont il y a quelques années interdit en France, après de longues tergiversations, d'autres vasoconstricteurs utilisés également contre le rhume (la phénylpropanolamine). Elles auraient tout intérêt à se pencher rapidement maintenant sur le cas des produits contenant de la pseudoéphédrine, vendus sans ordonnance. , Attention aux médicaments antirhume
  • Ce manque de transparence peut aboutir à la présence frauduleuse dans ces compléments alimentaires de substances telles que les stéroïdes anabolisants androgènes (androstènedione et androstènediol), le clenbutérol, l’éphédrine, la pseudoéphédrine, la phénylpropanolamine, la sibutramine, la 1,3-diméthylamylamine (DMAA) et le 2,4-dinitrophénol (2,4-DNP), aujourd'hui interdites par la réglementation française. Les Echos, Compléments alimentaires : une pratique à risques chez les sportifs | Les Echos
  • Il nous faudra également attendre un peu plus, quinze ans précisément, pour découvrir que Lewis avait été contrôlé positif à la pseudoéphédrine, à l'éphédrine et à la phénylpropanolamine, lors des sélections américaines précédant le rendez-vous olympique de 1988. Couvert et blanchi par le comité olympique US, le grand Carl avait pu poursuivre son rêve et s'aligner à Séoul. Eurosport, Ben Johnson, 9"79 pour le scandale du siècle - Les Grands Récits 2018 - Athlétisme - Eurosport
  • Mysimba® fera bientôt partie d'une histoire des médicaments anti-obésité très « chahutée » : Ainsi, ont été arrêtés, Aminorex (pour hypertension artérielle pulmonaire), la fenfluramine/benfluorex (Mediator® ) et la dexfenfluramine (valvulopathie), la phénylpropanolamine (AVC), le rimonabant (Acomplia® pour troubles dépressifs, suicide, risque cardiovasculaire), et plus récemment la sibutramine : En octobre 2010, l'anti-obésité Meridia (sibutramine) des laboratoires Abbott, en raison de données cliniques européennes indiquant un risque accru de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral. En juin 2012, était autorisé aux Etats-Unis Belviq (lorcaserin, Arena Pharmaceuticals) cependant la lorcasérine a rapidement fait l'objet d'inquiétudes, sur un effet de risque de tumeurs, de valvulopathie et de troubles psychiatriques et cognitifs. Le seul médicament anti-obésité, actuellement sur le marché européen est le Xenical®, du laboratoire Roche approuvé par la FDA depuis 1999, ayant pour principe actif l'orlistat, Alli® (même principe actif) ayant été arrêté en 2012 par son laboratoire fabricant GSK, en raison de ses effets indésirables. Rappelons que ces 2 médicaments ont également entrainé des cas de lésions du foie. En 2012 toujours, l'Agence européenne avait refusé l'AMM à un autre anti-obésité, Qsymia, en raison d'effets secondaires cardiovasculaires. santé log, OBÉSITÉ: Avec Mysimba, même perte de poids, mêmes effets indésirables ? | santé log
  • "Les stimulants Bupropion, caféine, nicotine, phényléphrine, phénylpropanolamine, pipradol et synéphrine, ainsi que les narcotiques Codéine, hydrocodone et tramadol sont incluses dans le programme de surveillance 2019" a détaillé la FAF, ajoutant que d'autres substances comme les anti-inflammatoires stéroïdiens et les bronchodilatateurs, notamment, les Glucocorticoïdes et les Bêta-2-agonistes seront également surveillés. , Football / Dopage : la commission médicale fédérale dévoile de nouveaux produits prohibés
  • En tout, les autorités découvrent 11 cas de dopage aux Jeux, ce qui inclut l'usage de stimulants interdits : des amphétamines par un tireur de Monaco et de la phénylpropanolamine par un Canadien spécialiste de la voile, Lorne Leibel. Radio-Canada.ca, Montréal 1976 : les débuts de la lutte contre le dopage - Extrait du livre numérique  Richard Garneau : la voix du stade | Jeux olympiques | Radio-Canada.ca

Traductions du mot « phénylpropanolamine »

Langue Traduction
Anglais phenylpropanolamine
Espagnol fenilpropanolamina
Italien fenilpropanolamina
Allemand phenylpropanolamin
Chinois 苯丙醇胺
Arabe فينيلبروبانولامين
Portugais fenilpropanolamina
Russe фенилпропаноламин
Japonais フェニルプロパノールアミン
Basque phenylpropanolamine
Corse fenilpropanolamina
Source : Google Translate API
Partager