La langue française

Phénoménalité

Sommaire

  • Définitions du mot phénoménalité
  • Étymologie de « phénoménalité »
  • Phonétique de « phénoménalité »
  • Citations contenant le mot « phénoménalité »
  • Traductions du mot « phénoménalité »

Définitions du mot « phénoménalité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Phénoménalité, subst. fém.,philos. Nature phénoménale d'un être. Nous reconnaissons dans l'élément variable du monde interne le caractère de phénoménalité (Jouffroy, Mél. philos., 1833, p.198).Complexe inextricable et mystère insondable, ce charme fugace [le charme musical] est à la fois profond et superficiel: profond parce que l'interprète n'a jamais fini d'en dérouler les inépuisables richesses, et superficiel parce qu'il tient tout entier dans l'insécable phénoménalité de sa manière sensible (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.44).P. méton. [Avec un indéf., gén. au plur.] Être qui existe en tant que phénomène; ce qui apparaît, ce qui se manifeste. Une philosophie qui pulvérise l'être en phénoménalités subjectives, la science en impressions fuyantes, desquelles on ne peut avec assurance rien nier ni rien affirmer, n'est-ce point là au premier titre ce que tout le monde appelle scepticisme? (G. Lyon, L'Idéalisme en Angleterre au XVIIIes., 1888, p.465). [fenɔmenalite]. 1reattest. 1833 [éd.] (Jouffroy, loc. cit.); de phénoménal, suff. -ité*.

Wiktionnaire

Nom commun

phénoménalité \fe.no.me.na.li.te\ féminin

  1. (Didactique) Caractère de phénomène, de fait extérieur.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PHÉNOMÉNALITÉ (fé-no-mé-na-li-té) s. f.
  • Terme didactique. Caractère de phénomène, de fait extérieur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « phénoménalité »

 Dérivé de phénoménal avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « phénoménalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
phénoménalité fenɔmenalite

Citations contenant le mot « phénoménalité »

  • Au-delà de la « scène de la violence », sa phénoménalité s’inscrit enfin dans des formes de vie plus générales et englobantes. Celles-ci sont caractérisées, d’un côté, par la mise en congruence des éléments figuratifs, modaux, aspectuels et axiologiques qui définissent toute forme de vie d’un point de vue sémiotique, et, de l’autre, par la puissance même de leurs codifications culturelles. Codifications qui les figent, les « canonisent » et déterminent leur statut socio-sémiotique, entre stéréotypie, glorification ou scandale à conjurer : on peut penser à des configurations thématiques telles que le sadisme et le masochisme, à des rituels hybrides ludico-mythiques (tels que les combats de coq ou les corridas), à la complaisance envers la « cruauté » célébrée de telle ou telle « vie criminelle », à l’esthétisation de rôles pathémiques extrêmes (cf. la tragédie), à l’« éthisation » de la violence comme une nécessité morale, à la fascination de la catastrophe, à la jouissance, la fruition ou l’exaltation littéraire (« sublime, forcément sublime »), bref, à la confrontation plus générale de la violence avec le champ ouvert des axiologies. , La violence (revue Actes sémiotiques)
  • À travers l’écriture de son film documentaire, Guzmán diffracte l’espace et le temps pour faire surgir le spectre des traces qui habitent et tissent imperceptiblement le paysage. Le désert s’anime sous nos yeux de toutes ces vies survivantes et spectrales. Dans l’intervalle des témoignages, des archives, des matières et des gestes mis en résonance par Guzmán, les disparus réapparaissent pour se faire lumière. À la fois lumière stellaire et lumière cinématographique. La lumière fait apparaître. Elle rend visible tout en nous portant au-delà du visible. Car la lumière ne fait pas que rendre visible ce qui est, ce qui se présente sous nos yeux sur le mode d’une forme positive (réelle ou représentée). Elle accompagne le mouvement même d’apparition, elle conditionne toute phénoménalité (phanesthaï). La lumière est ici envisagée dans la poussée d’une expansion. Ce que Guzmán nous donne à voir à travers les images du cosmos en expansion, des galaxies ou planètes surgissant du fond obscur de l’Univers, sont autant de poussées métaphoriques du mouvement du naturer qui fait monde comme image-naissante (imagination). Lumière-forces plutôt que lumière-forme. Le Comptoir, La dictature chilienne au cinéma – Le Comptoir
  • Il faut défendre l'idée que la conscience, sans qualificatif, est en réalité une des questions les plus accessibles pour la psychologie. Comment expliquer la phénoménalité de l'expérience et son apparente richesse par un mécanisme unique de conscience d'accès ? Il est possible de démêler l'enchevêtrement de pensées qui nous conduisent, à tort, à poser la subjectivité comme point aveugle de la science. Alors, il apparaît que les problèmes les plus difficiles pour une science de la conscience, sans préjuger de leur intérêt ou de leur banalité philosophique, ne sont peut-être pas ceux qu'on croit, mais appartiennent plutôt à la problématique du flux mental, ou de la dynamique du courant de conscience. France Culture, Conscience : connais-toi toi-même
  • On ne doit cependant pas penser que M. Abensour rejette par principe la philosophie politique, en tant qu’elle serait grevée de lourds postulats métaphysiques impropres à respecter la condition de la pluralité sans laquelle il n’y a pas pour les êtres humains d’existence politique comme telle. Ce qu’il cherche, c’est redonner toute sa valeur à la philosophie dans son projet pour saisir ce qui se joue d’essentiel avec la politique, qui ne renvoie pas à une structure ontologique sous-jacente dont elle ne serait qu’une expression dérivée, mais doit s’appréhender selon la phénoménalité qui lui est propre, libérée de la tentation d’une unité surplombant la multiplicité humaine [21]. Cette volonté de nouer pensée et expérience dans un rapport intrinsèque à la pluralité est ce qui place la philosophie politique critique à laquelle travaillait M. Abensour à égale distance de ceux qui entendaient restaurer la philosophie politique dans la spécificité de son questionnement contre le réductionnisme sociologique et de ceux, qui à l’opposé, cherchaient à contester ce mouvement de retour à la philosophie politique. Selon les premiers, il est fallacieux de poser la question politique dans le seul cadre d’une science qui se donne d’emblée ses catégories (l’État, le pouvoir, le droit, la justice...) comme quelque chose allant de soi et limite son champ d’investigation à la description analytique des phénomènes politiques, sans interroger plus loin leur essence et les principes d’où ils tirent leur réalité. Le but de la pensée philosophique, si elle veut rester fidèle à la démarche qui est normalement la sienne, doit précisément chercher à fonder en raison les institutions politiques, par la comparaison des mœurs et des pratiques politiques effectives à un étalon de mesure fixé en amont. Les seconds, qui s’inscrivent en général dans une filiation bourdieusienne, cherchent à contester ce mouvement de retour à la philosophie politique en quoi ils voient, sous couvert de renaissance d’une discipline mise à l’éteignoir par l’essor des sciences sociales, un mouvement de restauration de la vieille tradition conservatrice revisitée au goût du jour. Selon eux, le principal défaut de la philosophie politique, pour ainsi dire inhérente à sa nature, réside d’abord, en termes méthodologiques, dans son idéalisme, qui l’enferme dans une recherche spéculative privée de ses soubassements empiriques ; mais aussi, et peut-être plus lourdement encore, dans ses difficultés pour mettre en question le monde social et y apporter un éclairage critique, sa focalisation sur la recherche des fondements ne lui permettant pas de porter une véritable attention à la réalité des luttes sociales et de la conflictualité politique. La seule critique qu’elle pourrait soutenir serait de déplorer les antagonismes qui déchirent la cité et mettent à mal le souci philosophique pour la mise en ordre indexée à une rationalité placée en position de surplomb. , Miguel Abensour, l’émancipation par l’utopie - La Vie des idées

Traductions du mot « phénoménalité »

Langue Traduction
Anglais phenomenality
Espagnol fenomenalidad
Italien fenomenalità
Allemand phänomenalität
Chinois 现象性
Arabe الظواهر
Portugais fenomenalidade
Russe феноменальность
Japonais 驚異的な
Basque phenomenality
Corse fenomenalità
Source : Google Translate API
Partager