La langue française

Phalère

Sommaire

  • Définitions du mot phalère
  • Étymologie de « phalère »
  • Phonétique de « phalère »
  • Citations contenant le mot « phalère »
  • Traductions du mot « phalère »

Définitions du mot « phalère »

Trésor de la Langue Française informatisé

PHALÈRE1, subst. fém.

ANTIQ. ROMAINE, le plus souvent au plur. Plaque ronde de métal précieux ou d'ivoire, gravée de diverses figures, qui était donnée comme décoration militaire aux soldats romains qui la portaient en collier, montée en croissant et accrochée au casque au-dessus des oreilles ou comme médaille sur la cuirasse et qui ornait aussi le harnachement des chevaux (d'apr. Lavedan 1964). Collier orné de phalères (Cost.1899).L'image dont étaient gravées ou rehaussées les phalères, lion, aigle, empereur ou divinité, précisait de façon symbolique la perfection particulière manifestée par son titulaire (Symboles1969).
Prononc.: [falε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1522 subst. fém. plur. «riche armure brillante» (J. Bouchet, Les Regnars traversant les voyes perill., fo50c ds Gdf.); 2. 1611 id. «armure du cheval» (Cotgr.). Empr. au lat. phalerae subst. fém. plur. «plaques de métal brillant servant soit de décoration militaire soit d'ornement pour les chevaux», empr. oral et pop. au gr. τ α ́ φ α ́ λ α ρ α (v. Ern.-Meillet, p.505a).

PHALÈRE2, subst. fém.

ENTOMOL. Gros papillon, du genre des lépidoptères, nuancé de roux, de gris et de jaune dont la chenille est arboricole. (Dict. xxes.).
Prononc.: [falε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1903 phalère (Nouv. Lar. ill.). Empr. au lat. sc. Phalera (1816, Hübner, Verzeichnis bekannter Schmetterlinge, 147 d'apr. Agassiz Lep.), comp. à partir du gr. φ α λ η ρ ο ́ ς «tacheté de blanc».

Wiktionnaire

Nom commun

phalère \fa.lɛʁ\ féminin

  1. (Antiquité) Petite parure métallique, généralement circulaire, sur lesquelles étaient gravée ou ciselé quelque figure en relief.
    • La phalère était une récompense militaire des chevaliers. — (Émile de Meester de Ravestein, Musées royaux d’art et d’histoire , Éditeur Bruylant-Christophe & Cie, 1884)
    • Mais la phalère a dû toujours être un insigne des « equites », soit qu’on la prenne pour un harnais de cheval, soit plutôt qu’on la considère comme un baudrier orné de clous d’or ou dorés. — (Pierre-Claude-François Daunou, Cours d’études historiques, Éditeur Firmin Didot frères, 1846)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « phalère »

(Date à préciser) Du latin phalerae (« plaques de métal brillant servant soit de décoration militaire soit d’ornement pour les chevaux »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « phalère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
phalère falɛr

Citations contenant le mot « phalère »

  • Le jeune Adgennix devient le chef des guerriers volques. Après 30 années de conquêtes aux côtés de l’armée de Rome, César lui attribue la citoyenneté romaine ainsi qu’une phalère, médaille de grande valeur. Où se trouve-t-elle aujourd’hui ? La retrouver, et avec elle tout le légendaire trésor de cette tribu gauloise : c’est la mission de la nouvelle attraction qui s'est installée dans les arènes du Nîmes, ce vendredi 19 octobre. midilibre.fr, Nîmes : dans les arènes, le nouvel escape game est en place - midilibre.fr

Traductions du mot « phalère »

Langue Traduction
Anglais phalera
Espagnol phalera
Italien phalera
Allemand phalera
Chinois hal
Arabe الفاليرا
Portugais falera
Russe phalera
Japonais ファレラ
Basque phalera
Corse phalera
Source : Google Translate API
Partager