La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « perché »

Perché

Définitions de « perché »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERCHÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de percher* et empl. adj.
A.− [Corresp. à percher I A] Un oiseau perché. Qu'apercevais-je? (...) deux oiseaux monstrueux (...) qui, perchés sur le rebord d'extérieur de la fenêtre, cliquotaient de leurs longs becs (Lorrain, Sens. et souv.,1895, p. 118).Un perroquet, perché sur l'angle d'un pilastre, attend le moment propice pour sauter sur le malheureux insecte (D'Allemagne, Récr. et passe-temps,1904, p. 168).
Jouer au chat perché. V. chat1.
B.− [Corresp. à percher I B 2] Paris qui ne dédaignait pas de s'approvisionner dans ce bourg perché d'Armagnac (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 232).Cette petite ville ensoleillée était perchée plus haut que la plus haute commune de France (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 432).Un château perché dans les montagnes et environné de nuages (Caron, Hutin, Alchimistes,1959, p. 76).
C.− [Corresp. à percher II A] Fam. Perché sur de hauts talons, sur des échasses. Le petit Chose, perché sur le haut de la diligence (A. Daudet, Pt Chose,1868, p. 53).La barricade était terminée. Des hommes perchés dessus un pavé à chaque main, insultaient les gardes républicains immobiles (Abellio, Pacifiques,1946, p. 255).
Voix perchée, haut perchée. Sa voix aiguë, émue, juste [de Joséphine Baker] nous l'aimions haut perchée, volant de vocalise en tireli (Colette, Jumelle,1938, p. 11).Une foule qui semblait composée d'enfants et criait avec des voix haut perchées (Giono, Bonheur fou,1957, p. 307).
II.− Subst. masc. Moment où les oiseaux sont perchés. Chasse au perché; tirer les faisans au perché. Il allait la nuit au grillage, ou au perché (Genevoix, Raboliot,1925, p. 49).
Prononc. : [pε ʀ ʃe]. Fréq. abs. littér. : 258. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 234, b) 460; xxes. : a) 480, b) 361. − Pour perchée(s), v. perchée1.

Wiktionnaire

Nom commun - français

perché \pɛʁ.ʃe\ masculin

  1. Voir tirer au perché (à la chasse, tirer sur des oiseaux perchés).
    • [...] s'il tendait des collets, s'il allait la nuit au grillage, ou au perché, ou à la chandelle, ça n'était pas seulement à cause des sous qu'il y gagnait [...] — (Maurice Genevoix, Raboliot, Livre de Poche, 1983, page 38)

Adjectif - français

perché \pɛʁ.ʃe\

  1. (Argot) Qualifie une personne se comportant différemment pendant une certaine durée à la suite d’une consommation de psychotrope, en particulier un psychédélique.
  2. (Par extension) Qualifie une personne dont le comportement, les actes, les propos, les idées sont, pour le mieux, décalés, et pour le pire, totalement irrationnels.
    • Alors je lui ai fait peur, j’ai pas pu faire autrement, elle est perchée — (Jean-Bernard Pouy, Le Marais pot-de-vin, AZ éditions, Paris, 2022)
  3. Qui est supérieur en valeur à la moyenne ; au-dessus des autres.
    • […] je suis féministe, mais pas de la mouvance intersectionnelle actuellement en vogue, très perchée, hyper pointue, et qui privilégie un discours victimaire. — (Marie-France Bazzo, Nous méritons mieux, Boréal, 2020, page 170)
  4. Aigu, pour un son, une voix.
    • Elle était légère comme une plume, c’était agréable de la sentir dans ses bras en dansant ; elle parlait gravement d’une petite voix haut perchée ; avec ce charme un peu brusque et narquois typiquement berlinois, elle faisait de petites remarques insolentes, et ses grands yeux, qui étaient plus vieux que son visage, se mettaient à briller. — (Sebastian Haffner, traduit par Brigitte Hébert, Histoire d'un Allemand : Souvenirs 1914-1933, Actes Sud, 2002, page 172)
  5. (Héraldique) Se dit d'un animal représenté sur un meuble servant de support.
    • De sinople à l’écureuil perché sur une branche posée en barre, le tout au naturel, au chef cousu d’azur chargé d’une noix d’or accostée de deux noisettes du même, qui est de Villandraut → voir illustration « écureuil perché »
  6. (Géologie, Hydrologie, Pédologie) Qualifie une nappe d’eau restant en surface du sol, ne s’infiltrant pas.
    • […] en profondeur, le colmatage de l’horizon illuvial réduit l’infiltration verticale de l’eau et provoque l’installation d’une nappe perchée en périodes humides. — (Association française pour l'étude du sol, Référentiel pédologique, Éditions Quæ, 2008, ISBN 978-2-7592-0186-0 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PERCHÉ (pèr-ché, chée) part. passé de percher
  • 1Posé sur une perche, sur une branche, en parlant d'oiseaux. Maître corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage, La Fontaine, Fabl. I, 2. Effrayer les oiseaux perchés dans mes allées, Boileau, Épître X.
  • 2 Par extension, posé comme un oiseau l'est sur une branche. Mme de Goulherre est ici errante dans tous les chemins, perchée sur tous les degrés, rampante au long de toutes les murailles, Maintenon, Lett. à Mme de Villette, 10 déc. 1707. Il [Aristophane] introduisit le philosophe [Socrate] perché dans un panier et guindé au milieu des airs et des nuées, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. IV, p. 392, dans POUGENS.

    On est perché sur cette chaise, on y est mal assis.

    Terme de jeux d'enfants. Le volant, le ballon est perché, se dit quand le volant ou le ballon est allé se loger dans un arbre, sur une fenêtre, etc.

    Terme de géologie. Blocs perchés, pierres rangées circulairement autour de la cime d'un pic conique, qui y furent accumulées par un glacier alors que le pic faisait saillie à travers la glace, et qui y ont été laissées quand la fonte fit baisser le niveau du glacier.

    Fig. Être toujours perché sur sa grandeur, sur ses aïeux, en être entiché. Le duc de Noailles, rempli de ses talents, et perché sur ses établissements et ses alliances, Saint-Simon, 393, 82.

  • 3 Terme de blason. Se dit d'un oiseau qui est posé sur une branche d'un émail autre que celui dont il est peint lui-même.
  • 4 S. m. En termes de chasse, tirer les faisans au perché, les tirer quand ils sont perchés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « perché »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perché pɛrʃe

Fréquence d'apparition du mot « perché » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « perché »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « perché »

  • « Préparez vos papilles ! » C’est un peu le message que l’Association gourmande du chat perché lance aux gourmets de tous les âges, en ouvrant la vente des pass dégustation pour le Week-end gourmand du chat perché (WEGCP) qui aura lieu du vendredi 29 septembre au dimanche 1er octobre 2023. Depuis 2015, cette grande fête gastronomique qui transforme les rues de la ville en un immense village gourmand, est un succès.
    Jura. Week-end du Chat perché : la vente des pass dégustation est ouverte
  • Oui, Angoustrine-Villeneuve-des-Escaldes est le village le plus perché des PO. Mais attention, ici il n’est surtout pas question de vexer les Angoustrinois ! C’est juste factuel.
    actu.fr — Ce village perché des Pyrénées-Orientales cumule les particularités insolites | Actu Perpignan
  • Maître Corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage.Maître Renard, par l’odeur alléché,Lui tint à peu près ce langage : Et bonjour, Monsieur du Corbeau.Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !Sans mentir, si votre ramageSe rapporte à votre plumage,Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. […]
    Jean de La Fontaine — Le Corbeau et le Renard
  • Le Rossignol et l’ÉpervierUn rossignol perché sur un chêne élevé chantait à son ordinaire. Un épervier l’aperçut, et, comme il manquait de nourriture, il fondit sur lui et le lia. Se voyant près de mourir, le rossignol le pria de le laisser aller, alléguant qu’il n’était pas capable de remplir à lui seul le ventre d’un épervier, que celui-ci devait, s’il avait besoin de nourriture, s’attaquer à des oiseaux plus gros. L’épervier répliqua : « Mais je serais stupide, si je lâchais la pâture que je tiens pour courir après ce qui n’est pas encore en vue. »Cette fable montre que chez les hommes aussi, ceux-là sont déraisonnables qui dans l’espérance de plus grands biens laissent échapper ceux qu’ils ont dans la main.
    Ésope — Le Rossignol et l’Épervier

Traductions du mot « perché »

Langue Traduction
Anglais perched
Espagnol encaramado
Italien arroccato
Allemand gehockt
Chinois 栖息的
Arabe تطفو
Portugais empoleirado
Russe взгромоздился
Japonais 止まっている
Basque altxatuta
Corse arriccatu
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot perché au Scrabble ?

Nombre de points du mot perché au scrabble : 12 points

Perché

Retour au sommaire ➦