La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « percaline »

Percaline

Variantes Singulier Pluriel
Féminin percaline percalines

Définitions de « percaline »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERCALINE, subst. fém.

Toile fine de coton, légère et lustrée. Doublure en percaline. Une jeune fille mince et bien faite, vêtue d'une robe à guimpe de percaline rose à mille raies, se montra bientôt (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 121).La verticale des « effilés » et la courbe des ruches avaient cédé la place à l'inflexion d'un corps qui faisait palpiter la soie comme la sirène bat l'onde et donnait à la percaline une expression humaine (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 618).
Prononc. et Orth. : [pε ʀkalin]. Ac. 1835, 1878 : percaline ou perkaline; 1935 : -ca-. Étymol. et Hist. 1823 (Obs. modes, 10 mars, t. 9, pl. 266 : gilet de percaline). Dér. de percale*; suff. -ine (-in*). Bbg. Reboul (J.). Balzac et la « vestignomonie ». R. Hist. littér. Fr. 1950, t. 50, p. 220.

Wiktionnaire

Nom commun - français

percaline \pɛʁ.ka.lin\ féminin

  1. (Textile) Toile de coton légère et lustrée, qui sert principalement à faire des doublures.
    • […] des instrumentistes se rendant à quelque ville d’eaux et portant sous le bras des cuivres que leur fourreau de percaline verte faisait ressembler à des boas empaillés. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, page 97)
    • La verticale des « effilés » et la courbe des ruches avaient cédé la place à l’inflexion d’un corps qui faisait palpiter la soie comme la sirène bat l’onde et donnait à la percaline une expression humaine, maintenant qu’il s’était dégagé, comme une forme organisée et vivante, du long chaos et de l’enveloppement nébuleux des modes détrônées. — (Marcel Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1919)
    • Percaline verte, rouge, noire.
    • Une robe doublée de percaline.
  2. (Reliure industrielle) Toile de coton au fil rond et au tissu ras, fin et serré, teinte, enduite et gaufrée. Elle imite le grain du maroquin.
    • Elles furent effectuées dans de lourds tomes reliés en percaline noire, formant une imposante collection de journaux de toutes les parties du monde. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Etoiles de la mort, 1933)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PERCALINE. n. f.
Toile de coton légère et lustrée, qui sert principalement à faire des doublures. Percaline verte, rouge, noire. Une robe doublée de percaline.

Littré (1872-1877)

PERCALINE (pèr-ka-li-n') s. f.
  • Étoffe de couleur en coton, ordinairement très lustrée, quelquefois sans apprêt ; c'est du calicot teint. De la percaline noire, bleue, etc.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « percaline »

(Siècle à préciser) Dérivé de percale, avec le suffixe -ine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « percaline »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
percaline pɛrkalin

Fréquence d'apparition du mot « percaline » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « percaline »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « percaline »

  • Les cartonnages d'éditeur à plat historié constituent une histoire méconnue de l’édition française, durant la période 1865-1939. Créé en 2008 par la librairie Huret, le Centre de documentation des livres à plat historié a pour but d’étudier les ouvrages reliés en percaline d’éditeur, publiés après l'époque romantique étudiée par Sophie Malavieille dans Reliures et cartonnages d'éditeurs au XIXe siècle (1815-1865) (Promodis, 1985). 
    J-E. Huret, Le Plat historié (2008-2018) : Inventaire et documents, auteurs, titres, sujets, éditeurs, illustrateurs
  • Jean-Alain Caminade : Quand j’avais six ans, j’allais chaque jeudi avec ma grand-mère au marché, place de l’Ancienne-Douane, à Colmar. Pour 1 franc, elle m’achetait trois volumes de la Comtesse de Ségur , édités par la collection Rouge et Or. Je me souviens encore avec émotion de leur couverture dorée en percaline. J’ai une véritable sensibilité physique à l’objet livre, à l’odeur qu’il dégage. Quand j’ouvre un ouvrage, dès les premières lignes je m’évade et me régale de plonger dans un monde imaginaire. À travers les livres anciens, on a également la chance de pouvoir retrouver et ressentir les traces du passé.
    Colmar | Jean-Alain Caminade : "À travers les livres anciens, on ressent les traces du passé"
  • Et pour clore ce survol, gros plan sur une série de volumes très recherchée des collectionneurs soit « Les Maîtres de l'Affiche », publication mensuelle contenant le reproduction des plus belles affiches illustrées des grands artistes français et étrangers. Edités par l'Imprimerie Chaix, Paris, entre 1896 et 1900, ces 5 volumes en format in-folio dans une reliure en percaline verte illustrée de l'éditeur réunissent une importante et superbe collection de 186 affiches reproduites en lithographie sur les 240 que devrait contenir originalement l'ensemble.
    Le Tout Lyon — Enchères / De Don Quichotte aux Maîtres de l'Affiche chez de Baecque & Associés
  • Cet album, édition originale, est de format in-4 (31,5 x 23 cm), relié avec un dos de percaline rouge. Il compte 64 pages et ses plats sont cartonnés.
    Courrier-service | La vie de Bécassine
  • Pendant presque un siècle, entre les années 1840 et 1920, les beaux livres se sont habillés de carton. Ce carton était moins cher que le cuir, mais il restait prestigieux : il était recouvert d’une toile de coton (de la percaline, le plus souvent), laquelle était décorée d’illustrations et de motifs légèrement en relief, rehaussée d’or et d’argent, teintée souvent de rouge et de noir, mais aussi, parfois, des couleurs les plus vives.
    Alsace | Des alsatiques d’or, de toile et de carton
  • Applique ‘Radieuse’ non électrifiée en velours bleu, métal et percaline de coton (L 21 x P 12 x H 36 cm), Maison Sarah Lavoine sur Made in Design, 200 euros.
    Déco Idées — Luminaires tendance : zoom sur ceux qui vont nous éclairer

Traductions du mot « percaline »

Langue Traduction
Anglais percaline
Espagnol percalino
Italien percaline
Allemand perkalin
Chinois 高碱性
Arabe بيركالين
Portugais percalino
Russe percaline
Japonais パーカリン
Basque percaline
Corse percaline
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot percaline au Scrabble ?

Nombre de points du mot percaline au scrabble : 13 points

Percaline

Retour au sommaire ➦