La langue française

Pepsinogène

Définitions du mot « pepsinogène »

Trésor de la Langue Française informatisé

Pepsinogène, adj. et subst. masc.V. -gène II A.

pepsinogène, adj. et subst. masc.« (Ce) qui produit la pepsine »

Trésor de la Langue Française informatisé

Pepsinogène, adj. et subst. masc.V. -gène II A.

pepsinogène, adj. et subst. masc.« (Ce) qui produit la pepsine »

Phonétique du mot « pepsinogène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pepsinogène pɛpsɛ̃ɔʒɛn

Citations contenant le mot « pepsinogène »

  • - Le dosage du pepsinogène dans le sang pour les génisses : un taux trop bas montre qu’elles ont été peu en contact avec des strongles et ont donc peu développé leur immunité ; un taux trop important annonce un risque élevé d’observer des problèmes type diarrhée, retard de croissance… Réussir lait, Gestion du parasitisme : des pratiques à remettre en question | Réussir lait
  • La coproscopie ne donne qu’une idée du nombre de strongles adultes et en capacité de pondre. Elle n’est utilisable que sur des bovins de moins de 6 mois. L’excrétion fécale (ponte des strongles) se réduisant très fortement après quelques semaines d’infestation, un examen sérologique pour estimer le niveau d’infestation est à associer. Le dosage du pepsinogène plasmatique est un excellent outil de mesure de la charge parasitaire en Ostertagia sur les animaux en première ou deuxième saison de pâture (cf. illustration). , Gestion des strongles gastro-intestinaux. Le rendez-vous d’automne, Elevage - Pleinchamp
  • On considère qu’il faut 8 mois de contact avec les parasites au cours des 2 premières années de pâturage pour que les animaux développent une immunité suffisante. Un TCE de 8 mois ou plus signifie en général un impact des strongles sur le troupeau laitier adulte faible à nul. Cependant, pour les élevages très pâturants (>20 ares/vache), les vaches à moins de 200 jours de lactation qui sont en sous-production laitière par rapport au pic attendu peuvent avoir un gain de production laitière conséquent suite à un traitement antiparasitaire. Pour un TCE de moins de 8 mois, on se trouve dans une situation plus à risque, notamment pour les primipares. Les génisses sont souvent vermifugées à la rentrée à l’étable. Le service vétérinaire engage les éleveurs à vérifier la nécessité du traitement en dosant le pepsinogène sanguin de quelques génisses de 1re année de pâture, ce qui permet également de vérifier si la conduite de la saison de pâturage a été optimisée. Une fois les risques parasitaires déterminés, un plan de prévention personnalisé est proposé par les vétérinaires, en positionnant les traitements au bon moment et uniquement sur les animaux qui en ont besoin. Journal Paysan Breton, Prévenir le parasitisme au pâturage | Journal Paysan Breton
  • L’objectif est d’éviter que les parasites détournent une partie de l’énergie et des protéines distribuées.Un déparasitage des femelles pleines n’est pas à envisager de façon systématique. Les femelles de plus de 2 ans auront généralement développé une immunité naturelle suffisante contre les strongles.En cas de doute sur certains animaux, votre vétérinaire pourra vous proposer des tests (coproscopies, dosage pepsinogène …) qui vous permettront de vous en assurer.Pour les animaux en contact avec la grande douve ou les paramphistomes, des traitements spécifiques sont à prévoir un mois avant le vêlage. l'Agriculteur Normand, Une bonne préparation pour assurer la campagne de vêlage | l'Agriculteur Normand
  • Les virus des GEAV sont résistants sur le plan physique et chimique et particulièrement les norovirus. Le milieu gastrique est hostile aux microorganismes : c’est notre première barrière qui arrête beaucoup de microorganismes. L’hostilité de la cavité gastrique est due à son acidité phénoménale – presque physiologiquement incompréhensible – et aux enzymes que l’estomac sécrète, parmi lesquelles la pepsine qui est une puissante enzyme de dégradation des protéines (sa puissance est telle qu’elle doit être sécrétée sous forme inactive, le pepsinogène, ensuite activé en pepsine). Atlantico.fr, Gastro ou grippe : pourquoi les antibactériens et les désinfectants ne vous sauveront de rien cet hiver | Atlantico.fr

Traductions du mot « pepsinogène »

Langue Traduction
Anglais pepsinogen
Espagnol pepsinógeno
Italien pepsinogen
Allemand pepsinogen
Chinois 胃蛋白酶原
Arabe الببسينوجين
Portugais pepsinogênio
Russe пепсиногена
Japonais ペプシノーゲン
Basque pepsinogen
Corse pepsinogenu
Source : Google Translate API

Pepsinogène

Retour au sommaire ➦

Partager