La langue française

Péné

Sommaire

  • Définitions du mot péné
  • Phonétique de « péné »
  • Traductions du mot « péné »

Définitions du mot « péné »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÊNE, subst. masc.

Pièce mobile d'une serrure ou d'un verrou, qui, actionnée par une clef, un bouton ou une poignée, pénètre dans la gâche et maintient le battant fermé. Pécopin tremblant posa enfin la main sur la clef, elle tourna dans la serrure, le pêne céda, la porte s'ouvrit (Hugo, Rhin, 1842, p.225).La porte était entre-bâillée (à peine d'un doigt, il est vrai). Mais si le pêne du verrou était toujours poussé, la gâche s'était détachée du chambranle (Bosco, Mas Théot., 1945, p.174).
Pêne dormant. Pêne qui fonctionne uniquement à l'aide d'une clef. Chose étrange: le loquet qui, normalement, eût dû précéder la serrure, n'apparaît que vers le XIVesiècle, mais il présente tout de suite une grande perfection. Un dispositif de pène [sic] dormant paralyse le loquet et il est commandé par la clé. Ce loquet peut ensuite être manoeuvré soit à l'aide de la clé à l'extérieur ou à l'intérieur, soit directement, mais de ce côté seulement (Fillon, Serrurier, 1942, p.22).V. aussi infra ex.
Pêne à demi-tour ou à ressort. Pêne dont l'extrémité, taillée en biseau, est maintenue saillante par un ressort, et qui peut fonctionner sans clef. On distingue: le pêne demi-tour, réversible, commandé par un bec-de-cane, une poignée, un demi-tour de clé; le pêne dormant, commandé par un ou deux tours complets de clé (Constr. métall.1975).
Prononc. et Orth.: [pεn]. Homon. peine, penne. Ac. 1694, 1718: pesne; dep. 1740: pêne. Étymol. et Hist. 1288 [date du ms.] pesne (Guillaume d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 397); 1440 pene (Comptes du Manoir de Rouen, éd. L. A. Jouen, p.216). Altération, peut-être sous l'infl. de chaîne (cf. Regula ds Z. rom. Philol. t.44, pp.653-654), de l'a. fr. pesle «id.» (xiies., Psautier Cambridge, éd. Fr. Michel, 147, 2, p.259: pedles) −1611, Cotgr., encore mentionné par les dict.de Trévoux, s.v. pesne, pêne, du lat. pessulus «id.», prob. du gr. π α ́ σ σ α λ ο ς «clou, cheville, piquet». Fréq. abs. littér.: 44.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÊNE. n. m.
Partie d'une serrure qu'on fait aller et venir avec la clef et qui entre dans la gâche de manière à fermer la porte à laquelle est adaptée la serrure. Le pêne de cette serrure est brisé, est rouillé. Le pêne ne va plus. Pêne à demi-tour ou à ressort, Sorte de pêne dont l'extrémité est taillée en biseau et qu'on peut faire aller et venir sans le secours de la clef. Pêne dormant, Pêne ordinaire, c'est-à-dire qui ne se meut qu'avec le secours de la clef. Une serrure à pêne dormant.

Phonétique du mot « péné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
péné pene

Traductions du mot « péné »

Langue Traduction
Anglais bolt
Espagnol tornillo
Italien bullone
Allemand bolzen
Chinois 螺栓
Arabe الترباس
Portugais parafuso
Russe болт
Japonais ボルト
Basque bolt
Corse bolt
Source : Google Translate API
Partager