La langue française

Pélot

Sommaire

  • Définitions du mot pélot
  • Étymologie de « pélot »
  • Phonétique de « pélot »
  • Images d'illustration du mot « pélot »
  • Traductions du mot « pélot »

Définitions du mot pélot

Trésor de la Langue Française informatisé

PÉLAUD1, PÉLOT1, subst. masc.

Arg. milit., vieilli. Obus. Le premier «pellot» de 88 claquait en bordure de la route (Le Figaro, 5 juin 1954, p.1, col. 2).
Prononc. et Orth.: [pelo]. Graphies pélaud, pélot et pellot. Étymol. et Hist. 1918, juill. pélot «obus» (arg. des soldats, d'apr. Esn. et Esn. Poilu, p.398). Orig. obsc.; peut-être altération (suff. -ot*), de palet*, celui-ci étant considéré comme un projectile; cf. la forme norm. pelot «palet» (FEW t.7, p.479a); -ot aurait été confondu avec -aud*, v. pélaud2. Une dér. régr. de pelauder* semble improbable.

PÉLAUD2, PÉLOT2, subst. masc.

Pop., vieilli. Sou. Un peu de monnaie, quoi!... Trois, quat' francs!... histoire de ne pas battre les chemins sans seulement un pauvre pélaud dans sa profonde, pour boire un verre si on a soif! (Courteline, Train 8 h 47, 1888, 1repart., V, p.53).Il ne faut rien me demander!... Ah! non! Pas un sol! Pas un pélot! (Céline, Mort à crédit, 1936, p.419).
Au plur. Somme d'argent; argent. À propos, j'ai bien les poèmes de la mère Cuzdasne mais pas les pélauds (Queneau, Loin Rueil, 1944, p.66).
Prononc.: [pelo]. Étymol. et Hist. 1876 pélot (arg. des ouvriers, d'apr. Esn.); 1888 pélaud (Courteline, loc. cit.). Orig. obsc.; peut-être var. (suff. -ot*) de palet* «pièce de monnaie» relevé en 1883 (Paris, arg. des voyous d'apr. Esn.), lui-même empl. méton. de palet, «petit disque de métal avec lequel on joue»; cf. le norm. pelot «palet» et le terme dial. palot (Chablis, Yonne) «palet» [jeu] et «pièce de 5 francs» (FEW t.7, p.479); -aud* prob. par confusion avec -ot* (cf. crapaud*, crapot, v. Nyrop t.3, § 359).

Wiktionnaire

Nom commun

pélot \pe.lo\ masculin

  1. (Argot militaire) (Vieilli) Obus.
    • Le quartier de l’Arsenal, situé en pleine fournaise, avait déjà tremblé sous les bombes anglaises ; la devanture de la boîte du copain à Déchazeau, rafistolée, portait la trace de nombreux éclats. Un pelot d’au moins deux cents kilos à deux cents mètres d’ici, leur a dit sans se démonter le patron de la boîte ; mais on fait salle comble tous les soirs. — (Clément Lépidis, Monsieur Jo : roman d’une vie, Le Pré aux clercs, Paris, 1986)
  2. (Argot) Argent, monnaie, sou.
    • Ils en ont un à eux deux : un sou !
      Oui, ciel et maisons ! ils ont un rond, un croque, un rèche, un pélot ! (Chacun ses mots.)
      — (Léon Frapié, Le sou, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 176)
  3. (Vulgaire) Pénis, bite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pélot »

A priori pélot est un mot du patois normand qui désigne un plot en français. Dans ce même patois, le plot désigne le pieu qui était autrefois enfoncé en terre pour maintenir des bovins au pâturage sans clôture. Ce pieu (ou pélot en patois de la Manche) avait une longueur d’environ 35 centimètres pour un diamètre de 3 à 5 centimètres et il avait une plus grosse tête permettant à la fois de retenir un maillon de chaîne et de frapper dessus avec un maillet en bois pour l’enfoncer en terre Référence nécessaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pélot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pélot pelɔ

Images d'illustration du mot « pélot »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pélot »

Langue Traduction
Anglais pelot
Espagnol pelot
Italien pelot
Allemand pelot
Chinois 佩洛特
Arabe بيلوت
Portugais pelota
Russe pelot
Japonais ペロット
Basque pelot
Corse pelot
Source : Google Translate API
Partager