La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « peine-à-jouir »

Peine-à-jouir

Définitions de « peine-à-jouir »

Trésor de la Langue Française informatisé

Peine-à-jouir, subst.,arg. [Corresp. à supra IV] Personne qui, dans le coït, ne parvient au plaisir que lentement et difficilement; p.ext., fam., personne lymphatique, triste (d'apr. Cellard-Rey 1980). Le Pen a remisé le peine-à-jouir sur son second rayon. Alors que tout le monde ressasse le malheur de l'époque, lui parle du bonheur d'être Français (Libération, 18 juin 1984, p.4, col. 5).

Wiktionnaire

Nom commun - français

peine-à-jouir \pɛ.n‿a.ʒwiʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Péjoratif) (Au sens littéral) Personne qui a du mal à atteindre un orgasme ou à éprouver du plaisir.
    • J’étais hantée par cette idée qu’il fallait avoir du plaisir, que sinon je ne serais qu'une coincée-du-cul, une peine-à-jouir, etc. — (Marie Darrieussecq, Zoo, éditeur POL, 2006)
    • Les hontes d’hier n’avaient plus cours. La culpabilité était moquée, nous sommes tous des judéo-crétins, la misère sexuelle dénoncée, peine-à-jouir l’insulte capitale. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 114.)
    • Malgré ses leçons, je demeurais un amant assez décevant. Un peine-à-jouir. — (Pierre Combescot, Ce soir on soupe chez Pétrone, éditeur Grasset, 2004)
  2. (Par extension) Personne ennuyeuse par son refus à éprouver du plaisir.
    • Et ce d’abord à cause du déclin des lecteurs exigeants, regardés de travers, comme une bande de peine-à-jouir, aux préoccupations désuètes et élitistes. — (Ariel Wizman, le rituel désespéré de la rentrée littéraire, revue L’Express du 20 septembre 2011)
    • Ces cadres moyens, faut les voir, ils sont maous! — c’est un détail, vous me direz, mais à la fin, ça use! des pénibles, des peine-à-jouir, et quand ils s’y mettent, y a pas pires gaffeurs que ces repoussants pisse-froid.
    • J’ai manqué d’audace dans mes premiers dossiers mais l’heure est venue de prouver à ces peine-à-jouir que je suis une bien meilleure scénariste qu’ils ne croient. — (Antoine Bello, Les Producteurs, 2015 ; édition Blanche, 2015, page 231)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « peine-à-jouir »

Dérivé du verbe peiner et du verbe jouir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « peine-à-jouir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
peine-à-jouir

Citations contenant le mot « peine-à-jouir »

  • “On est des peine-à-jouir” : Édouard Philippe et son entourage gardent la tête froide Gala.fr, “On est des peine-à-jouir” : Édouard Philippe et son entourage gardent la tête froide - Gala

Images d'illustration du mot « peine-à-jouir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « peine-à-jouir »

Langue Traduction
Anglais pain-to-enjoy
Espagnol dolor de disfrutar
Italien dolore-to-godere
Allemand schmerz zu genießen
Chinois 痛苦享受
Arabe ألم للاستمتاع
Portugais dor para desfrutar
Russe боль к наслаждаться
Japonais 苦痛を味わう
Basque mina-to-gozatzeko
Corse dolore à piacè
Source : Google Translate API

Peine-à-jouir

Retour au sommaire ➦

Partager