La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pêcherie »

Pêcherie

Variantes Singulier Pluriel
Féminin pêcherie pêcheries

Définitions de « pêcherie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÊCHERIE, subst. fém.

Lieu de pêche, et en partic., ensemble des installations spécialement aménagées pour la pêche. Pêcherie d'un étang, d'une rivière; pêcheries fixes; pêcheries de la côte occidentale, de l'Océan Atlantique, de Terre-Neuve; établir une pêcherie. Je vais faire une campagne de six mois à Terre-Neuve comme commissaire pour étudier les limites des pêcheries (Gobineau, Corresp.[avec Tocqueville], 1859, p.304).Il y a des sites privilégiés de pêcherie: ce sont ces lieux que l'homme apprit sans doute bientôt à connaître, qu'il prit l'habitude de fréquenter plus assidûment, où il commença peut-être à improviser quelques grossiers abris, (...) premières ébauches des établissements que ses arrière-descendants devaient y implanter dans la suite (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p.277).
Prononc. et Orth.: [pε ʃ ʀi]. Att. ds Ac. dep.1762. Étymol. et Hist. Ca 1150 pescherie (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 6185). Dér. de pêcher2*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 33.

Wiktionnaire

Nom commun - français

pêcherie \pɛʃ.ʁi\ féminin

  1. Lieu aménagé pour une entreprise de pêche.
    • Or, […] les pêcheries ne sont pas rares sur cette partie de l’Amérique septentrionale qui s’appelle la Nouvelle-Géorgie. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • La plupart des passagers sont des marchands danois qui vont visiter leurs comptoirs d’Islande ou leurs pêcheries des îles Féroë. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.24)
    • La répartition géographique des planctons, dont la connaissance est si utile aux pêcheries, conditionne la présence des dépôts sous-marins comme ces boues à Diatomées origine du tripoli. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 11)
    • Créée au XIIIe siècle, la Ligue hanséatique organise les pêcheries de harengs et, en 1375, une norme standard est adoptée afin de faciliter les échanges de harengs salés. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, pp. 30–31)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÊCHERIE. n. f.
Lieu aménagé pour une entreprise de pêche. Les pêcheries de Terre-Neuve.

Littré (1872-1877)

PÊCHERIE (pê-che-rie) s. f.
  • Lieu où l'on pêche, ou qui est préparé pour la pêche. On peut faire état que les pêcheries et les étangs du royaume pourront monter à 50000 livres, Vauban, Dîme, p. 78.

    Se dit quelquefois pour vivier.

HISTORIQUE

XIVe s. S'en ala à Remiremont pour soy deduire en chasses et en pescheries, Chr. de St-Denis, f° 172, dans LACURNE.

XVIe s. La pescherie est meilleure quand l'eau est trouble, Sat. Mén. p. 132.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PÊCHERIE. Ajoutez :
2 Nom, dans la Creuse, de réservoirs à bonde qui servent à l'arrosement des prairies, les Primes d'honn. Paris, 1872, p. 337.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PÊCHERIE, s. f. (Pêche & Commerce.) lieu où l’on fait la pêche ; il se dit aussi des plages de la mer orientale ou occidentale, & même de quelques rivieres où l’on pêche des huitres perlieres.

Les pêcheries d’orient sont celles de l’île de Bahren dans le golfe Persique, de Carifa vis-à-vis Bahren, sur la côte de l’Arabie heureuse ; de Manar, sur les côtes de l’île de Ceylan, & de quelques endroits de celles du Japon. Les pêcheries des Indes d’occident sont toutes dans le golfe du Méxique, le long de la côte de terre ferme de l’Amérique ; entr’autres à la Cubagua, à l’île de la Marguerite, à Comogore, à Rio de la Hacha, & à Sainte-Marthe. Enfin les pêcheries d’Europe qui sont les moins considérables, sont le long des côtes d’Ecosse ; mais ces dernieres perles sont la plus grande partie baroques. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pêcherie »

Pêcheur ; wallon, pehreie ; provenç. pescaria, pesquieira ; esp. pesqueria ; ital. pescheria.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1606) → voir pêche et -erie (1155) pescherie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pêcherie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pêcherie pɛʃœri

Citations contenant le mot « pêcherie »

  •   Découverte de la pêcherie La Ligérienne : profitez d’une occasion unique pour découvrir une technique de pêche typique de l’estuaire et de la Côte de Jade. Unidivers, VISITE DE LA PÊCHERIE LA LIGÉRIENNE Saint-Brevin-les-Pins jeudi 9 juillet 2020
  • Et si le ministère fait valoir qu’aucune donnée scientifique à ce jour « ne permet d’établir un lien avéré entre les mortalités des cétacés et un type de pêcherie en particulier », il reconnaît qu’il existe au moins « une corrélation spatiale entre les activités de certaines pêcheries et la population de dauphins communs », ajoute la décision. , Justice : L’Etat condamné pour des prises accidentelles de dauphins dans le Golfe de Gascogne

Images d'illustration du mot « pêcherie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pêcherie »

Langue Traduction
Anglais fishery
Espagnol pesquería
Italien pesca
Allemand fischerei
Chinois 渔业
Arabe مصايد الأسماك
Portugais pesca
Russe рыболовство
Japonais 漁業
Basque arrantza
Corse pesca
Source : Google Translate API

Pêcherie

Retour au sommaire ➦

Partager