La langue française

Parenchymateux

Définitions du mot « parenchymateux »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARENCHYMATEUX, -EUSE, adj.

A. − ANAT. Qui appartient au parenchyme d'un organe, qui est constitué d'un parenchyme. Ce foie ressemble toujours plus à une grappe, qu'à une masse homogène et parenchymateuse; il s'étend d'ordinaire dans presque toute la longueur du corps (Cuvier, Anat. comp., t.4, 1805, p.149):
. Un résultat intéressant apporté par ces recherches est que la spécificité d'un sérum cytotoxique pour un organe donné, en l'espèce le rein, se manifeste non seulement à l'égard des cellules parenchymateuses, mais également à l'égard des fibroblastes. J. Verne, Vie cellul., 1937, p.168.
PATHOL. Qui affecte le parenchyme d'un organe. Lésion parenchymateuse. La mammite streptococcique ne peut être confondue avec les mammites parenchymateuses, toutes accompagnées de signes évidents d'inflammation locale et d'une altération initiale de la sécrétion (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux, 1896, p.803).Noël Hallé en distingue deux formes anatomiques différenciées à la fois par le siège, l'aspect et l'évolution des lésions: la tuberculose parenchymateuse primitivement fermée et la tuberculose pyélitique primitivement ouverte (Calmette, Infection bacill. et tubercul., 1920, p.194).
B. − BOT. Relatif au parenchyme d'une plante. Le tissu (...) se prolonge au-dessus et au-dessous de la graine de manière à produire supérieurement une sorte de cupule en forme de grelot, ouvert vers le haut, et composé alternativement de bandes solides (...) et d'espaces occupés par le tissu cellulaire parenchymateux que ces radicelles traversent souvent (Ad. Brongniart, Graines foss., 1876, p.28).Finalement elles [les larves] atteignent l'épi alors que celui-ci est encore très jeune, s'introduisent dans les tissus parenchymateux des fleurs naissantes (Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p.444).
Prononc.: [paʀ ɑ ̃ ʃimatø], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist.1. 1764 anat. substance parenchymateuse (Ch. Bonnet, Contempl. nat., V, 11 ds Littré); 2. 1824 pathol. inflammation parenchymateuse (Encyclop. méthod. Méd.). Dér. sav. de parenchyme*; suff. -eux*.

Wiktionnaire

Adjectif

parenchymateux \pa.ʁɑ̃.ʃi.ma.tø\

  1. (Médecine et anatomie) Relatif au parenchyme, tissu spongieux constitutif de certains viscères tels que le foie, le rein, etc.
    • Toutes les causes des phlegmasies parenchymateuses n'agissent pas de la même manière : celles que l'on nomme prédisposantes ou éloignées n'ont aucun effet par elles-mêmes; incapables de produire la maladie, elles ne font jamais que favoriser l'action de celles que l'on appelle prochaines ou occasionnelles, qui peuvent seules lui donner naissance. — (A.-H. Jolly, Essai sur les phlegmasies des organes parenchymateux, considérées seulement dans leur état aigu, thèse présentée et soutenue à la Faculté de médecine de Paris, Paris : Imprimerie de Didot jeune, 1812, p. 9)
    • Dans tous les cas où j'ai appliqué la gaze au stryphnon, l'action styptique de ce produit a été constante et durable pour autant bien entendu qu'il s'agissait d'hémorragies parenchymateuses ou en nappe. — (Revue médicale de la suisse romande, 1930, volume 50, page 138)
  2. (Botanique) Relatif au parenchyme végétal, tissu tendre et spongieux des feuilles, des tiges et des fruits.
    • Dans un grand nombre de végétaux, chez les Composées surtout, le mésophylle parenchymateux du tube ne diminue pas seulement d'épaisseur ; il fait défaut complétement, le tissu cellulaire n'étant plus composé alors que de deux feuillets épidermiques immédiatement appliqués l'un contre l'autre. — (« Sur la structure anatomique des pétales comparée à celle des feuilles ; une conséquence physiologique des faits observés », par M. Ad. Chatin, dans le Bulletin de la Société botanique de France, tome 8, Paris, 1861, p. 22)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PARENCHYMATEUX (pa-ran-chi-mateû, teû-z') adj.
  • Terme d'histoire naturelle. Qui appartient au parenchyme, qui est formé d'un parenchyme. Organes parenchymateux. Les feuilles doivent leur lustre et leurs nuances à une membrane fine, lisse, transparente, lustrée et blanchâtre, qui revêt une substance parenchymateuse d'un vert toujours mat et d'une teinte plus ou moins forte, Bonnet, Contempl. nat. v, 11.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « parenchymateux »

De parenchyme, avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parenchymateux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parenchymateux parɑ̃ʃimatø

Citations contenant le mot « parenchymateux »

  • Quant à l’évolution de la maladie, Pan et al. décrivent que 85,7% (54/63) de leur cohorte avec pneumonie au COVID-19 présentaient une progression de la maladie sur les scanners de suivi précoce (intervalle, 3-14 jours). Les séquelles à long terme chez les patients atteints de pneumonie sévère, bien que non disponibles pour le moment, pourraient être les changements fibrotiques tels que la réticulation, l'épaississement septal interlobulaire et la bronchectasie de traction, qui sont généralement observés dans la phase fibreuse de la lésion pulmonaire. D’autre part, un sous-ensemble de patients peut être asymptomatique même avec des changements parenchymateux dans les poumons. Il faut donc veiller à identifier ces patients atypiques car ils peuvent être des sources de transmission communautaire. Naturellement, les patients infectés par COVID-19 peuvent également subir des radiographies thoraciques ou des scanners négatifs. , Le rôle du radiologue dans un contexte de coronavirus selon l'ESR
  • À l'IRM, les changements parenchymateux de la pneumonie au COVID-19 apparaissent comme des régions d'intensité de signal augmentée anormalement sur les séquences pondérées T1 et T2, correspondant aux opacités du verre dépoli ou de consolidation. L'IRM cardiaque peut également avoir des applications utiles, car une myocardite et une cardiomyopathie ont été décrites chez des patients atteints de COVID-19. On distingue alors des anomalies régionales ou globales de mouvement du myocarde sur des séquences ciné et une prise de contraste tardive dans un modèle mi-myocardique ou transmural, et si elle est aiguë, une hyperintensité du signal représentant un œdème sur des séquences pondérées en T2 de sang noir avec gating ECG. , Un spectre de signes radiologiques multimodal pour le COVID-19
  • Ce travail se base, en plus des données démographiques, sur les principales données recueillies à l’autopsie et au scanner, en aveugle l’un de l’autre, notamment le nombre de systèmes lésionnels, leur orientation, le calibre des projectiles et les résidus de tir, le bilan lésionnel détaillé ou la détection des épanchements. Sur le plan radiologique, les chercheurs ont établi un protocole d'acquisition précis comportant un topogramme de face en décubitus dorsal, les bras le long du corps, suivi d’une première acquisition cervico-crânienne sans injection de produit de contraste, reconstruites en traitements osseux et parenchymateux cérébral, puis d’une deuxième acquisition sans injection de produit de contraste, en coupes millimétriques, de la région cervicale à l’extrémité des pieds, reconstruites en traitements osseux, médiastinal et parenchymateux pulmonaires. , Médecine légale: le scanner, partenaire désormais incontournable
  • Beaucoup de cactées ont des racines succulentes qui stockent l’eau et les nutriments sous terre, à l’abri de la chaleur, de la déshydratation et des prédateurs. Les racines tubéreuses s’élargissent par un mécanisme totalement différent de celui des tiges extérieures. A la différence des tissus de surface, le cortex racinaire est très réduit et le stockage souterrain se fait dans du tissu parenchymateux : c’est toujours les tissus secondaires (le xylème secondaire du bois) qui deviennent succulents. Chez les espèces de cactées avec des racines succulentes, la plante produit beaucoup de bois sous-terrain chaque année, beaucoup plus que ce qui est produit dans les tiges extérieures. Cette croissance rapide est possible parce que ce bois est fait de tissus « peu coûteux » tels que le parenchyme ou les cellules WBT (voir le paragraphe sur le bois). En plus de l’eau, et à la différence du cortex succulent extérieur, les racines tubéreuses stockent des concentrations élevées d'amidon de réserve au niveau de leur bois. , L'Adaptation des cactées à leur environnement [Articles du Cactus Francophone]
  • Arrosage. L’épaisseur du cortex parenchymateux permet aux cactées de stocker de grandes quantités d’eau donc elles ont besoin d’un arrosage espacé dans le temps. Évitez de mouiller les feuilles et ne laissez pas le terreau trempé dans de l’eau. Optez pour de l’eau calcaire à température ambiante. Prenez en considération que le sol du cactus doit être complètement sec entre les différents apports en eau. Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., Comment créer un joli jardin miniature avec des cactus ?

Traductions du mot « parenchymateux »

Langue Traduction
Anglais parenchymal
Espagnol parenquimatoso
Italien parenchimale
Allemand parenchymal
Chinois 实质的
Arabe غشاء نسيجي
Portugais parenquimatoso
Russe паренхиматозный
Japonais 実質
Basque parenchymal
Corse parenchymal
Source : Google Translate API

Parenchymateux

Retour au sommaire ➦

Partager