La langue française

Pannicule

Sommaire

  • Définitions du mot pannicule
  • Étymologie de « pannicule »
  • Phonétique de « pannicule »
  • Citations contenant le mot « pannicule »
  • Traductions du mot « pannicule »

Définitions du mot « pannicule »

Trésor de la Langue Française informatisé

PANNICULE, subst. masc.

A. − ANAT. Couche sous-cutanée où s'accumule la graisse. Pannicule graisseux. Les poils sont des filamens de substance cornée qui paroissent spécialement destinés à garnir la peau des mammifères. Une de leurs extrémités est implantée dans l'épaisseur même du cuir et souvent jusques dans le pannicule charnu (Cuvier, Anat. comp., t.2, 1805, p.596).La forme bombée en avant que présente la cuisse (...) est due à un pannicule adipeux abondant (Richer, Nouv. anat. artist., t.2, 1920, p.92).
B. − MÉD., PATHOL. Excroissance membraneuse qui se forme sur la cornée. (Dict. xixeet xxes.).
REM.
Panniculite, subst. fém.,pathol. ,,Inflammation du tissu adipeux sous-cutané`` (Méd. Biol. t.3 1972).
Prononc. et Orth.: [panikyl]. Homon. panicule. Att. ds Ac. 1762, 1798 et 1935. Étymol. et Hist. a) 1398 «membrane» (infra) (Somme Me Gautier, B. N. 1288, fo16 vods Gdf. Compl., v. aussi FEW t.7, p.564, note 41); 1611 pannicule charneux «membrane qui se trouve sous la peau» (Cotgr.); b) 1842 «excroissance membraneuse qui se forme sur la cornée» (Ac. Compl.). Empr. au lat. panniculus (dimin. de pannus, v. pan1) «lambeau d'étoffe, chiffon»; cf. lat. médiév. panniculus «membrane» 1250 ds Latham (antérieurement panicula «tumeur», ca 790, ibid.) et a. m. fr. panicle, pannicle, ca 1280 ds FEW t.7, p.562, bien att. dans Henri de Mondeville, Chirurgie (v. le gloss. de l'éd. A. Bos) «nom générique d'organes ayant la forme étendue et mince de feuillets, de pièces d'étoffes, comme le périoste, le tissu conjonctif...» cf. pannicle nerveus «la plèvre» §327, ibid. Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Nom commun

pannicule \pa.ni.kyl\ masculin

  1. (Anatomie) Couche de tissu musculeux ou cellulaire qui adhère à la peau.
  2. (Médecine) Excroissance qui se forme sur la cornée de l’œil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PANNICULE. n. m.
T. d'Anatomie. Couche de tissu musculeux ou cellulaire qui adhère à la peau. Il désigne, en termes d'Ophtalmologie, une Excroissance qui se forme sur la cornée de l'œil.

Littré (1872-1877)

PANNICULE (pa-nni-ku-l') s. m.
  • 1 Terme d'anatomie. Couche musculeuse ou cellulaire, qui se trouve sous la peau. Le pannicule charnu.

    Le pannicule adipeux, nom que les anciens anatomistes donnaient à la couche cellulaire sous-cutanée. Pendant les neuf mois que ces grands animaux [les ours marins] séjournent sur les côtes de Kamtschatka, c'est-à-dire depuis le mois d'août jusqu'au mois de juin, ils ont sous la peau un pannicule graisseux de près de quatre pouces sur le corps, Buffon, Quadrup. t. XI, p. 199.

  • 2Peau qui couvre les cornes de certains ruminants.
  • 3 Terme de pathologie. Réunion de plusieurs ptérygions sur la cornée, qui en est plus ou moins complétement recouverte.

REMARQUE

On l'a fait quelquefois féminin ; à tort ; on le confondait avec panicule.

HISTORIQUE

XIVe s. L'utilité pourquoi pluiseurs pannicles sont ou [au] cervel, si est…, H. de Mondeville, f° 15.

XVIe s. L'epiderme, le vrai cuir, le pannicule charneux meslé avecques la gresse, Paré, I, 2. Le pannicule charneux, autrement nommé musle large ou peaucier, Paré, IV, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pannicule »

Provenç. pannicol ; espagn. paniculo ; ital. panniculo ; du lat. panniculus, diminutif de pannus (voy. PAN 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin panniculus, dérivé de pannus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pannicule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pannicule panikyl

Citations contenant le mot « pannicule »

  • Le pannicule graisseux superficiel ne peut être diminué que par un régime adapté pour chaque patient en fonction de ses habitudes alimentaires, et en étant associé à une activité sportive d'au moins une heure par jour : elle doit produire de la sueur ! Mais il faut aussi comprendre que la perte de cette graisse superficielle ne se fait que très progressivement. En effet, il faut environ un mois pour que notre corps mobilise cette graisse de surface et commence à l'éliminer. Futura, Perdre du ventre d'une façon pratique, par le Dr Mitz
  • Histoire de mettre nos marmots dans le bain, sachez-le : les baleines et nous, c'est kiffe-kiffe. Non, pas à considérer notre tour de taille après les fêtes de Noël, mais parce que nous respirons le même air, sommes également des mammifères, et que naguère leurs ancêtres vivaient à côté des nôtres, sur la terre (et non pas la « Terre », majuscule, l'énorme coquille de la page 7 du livre laissant supposer que, depuis, les baleines pourraient habiter une autre planète…). Ce drame passé, on découvre comment leur peau huileuse conjuguée à leur ligne profilée contribue à leur aérodynamisme (aquatique), on apprend que chaque nageoire caudale est unique, comme une empreinte digitale, et que si les baleines restent au chaud malgré le froid de canard, c'est grâce à leur graisse, le pannicule. Des pages doubles, ou simples, aux teintes complémentaires épousent des textes courts qui racontent tout du chant, des techniques de saut ou du tonnage et des mensurations de nos lointaines cousines. Une mer d'informations sur les titans de toutes tailles qui nous ferait presque crier : cétacé ! J.M. Le Point, Sous l'océan... le rêve - Le Point
  • On augmente aussi un peu les rations alimentaires pour beaucoup d'espèces de mammifères et d'oiseaux, parce qu'ils vont brûler plus de calories afin de générer de la chaleur. Nous avons une ration d'hiver un peu supérieure à celle de l'été, ils ont besoin de faire un pannicule adipeux, qui est l'épaisseur de gras qu'ils vont se faire sous la peau pour se protéger. Par exemple, les otaries en cette période de l'année ont un pannicule adipeux plus important, et il faut avaler plus de poissons pour y parvenir. RMC, Comment gérer le froid au zoo de Paris? « Les lions ont des rochers chauffants »
  • Dans le corps humain, les couches de gras permettent de nous protéger du froid et des chocs. « Au niveau des fesses, on a tous un petit pannicule graisseux, qui permet d’amortir “le choc“ quand on s’assoit. Mais ces femmes ne peuvent pas s’asseoir, cela leur fait mal à cause de la pointe osseuse, car elles n’ont pas cette petite couche de graisse », explique Raphaël Gruman, nutritionniste. Les personnes atteintes de maigreur constitutionnelle se font plus facilement mal et peuvent souffrir de carences minérales et d’ostéoporose précoce. Femme Actuelle, Maigreur constitutionnelle : quand grossir est un défi : Femme Actuelle Le MAG

Traductions du mot « pannicule »

Langue Traduction
Anglais panniculus
Espagnol panículo
Italien pannicolo
Allemand panniculus
Chinois ni
Arabe السبلة
Portugais panículo
Russe panniculus
Japonais パンニクルス
Basque panniculus
Corse panniculus
Source : Google Translate API
Partager