La langue française

Panislamiste

Sommaire

  • Phonétique de « panislamiste »
  • Citations contenant le mot « panislamiste »
  • Traductions du mot « panislamiste »

Phonétique du mot « panislamiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
panislamiste panislamist

Citations contenant le mot « panislamiste »

  • Depuis le temps qu’il fulmine à l’endroit des gouvernants européens, Recep Tayyip Erdogan vient, pour la seconde fois depuis 2015, de mettre à exécution son chantage à la déferlante migratoire en ouvrant ses frontières terrestres et maritimes avec la Grèce aux milliers de réfugiés Syriens, Afghans, Irakiens, Pakistanais, Somaliens. Parmi eux, on trouve certainement des infiltrés terroristes débarrassés de leurs barbes ou de leurs burkas. Il s’agit là de son arme de dissuasion «nucléaire», ou de son pipeline humain pour soumettre l’Union européenne à ses oukases panislamistes et expansionnistes. Le Figaro.fr, «Erdogan mène un projet panislamiste et néo-ottoman qu’il faut combattre de toute urgence»
  • L'actualité est riche en irrédentisme panislamiste et anti-occidentalisme revanchard. Le 5 juillet dernier, le président Macron - et à travers lui l'ensemble des Français - s'est vu sommé par le président algérien Abdelmadjid Tebboune (nouvel homme fort du "Système" dénoncé par les jeunes manifestants démocrates algériens), de s'excuser une énième fois pour la colonisation qu'Emmanuel Macron avait pourtant déjà comparée en 2017 à un "crime contre l'Humanité". La boîte de Pandore est ouverte. Et les demandeurs d'excuses sont toujours plus insatiables, selon une logique psychologique bien connue: il n'y a pas de culpabilisateur sans culpabilisé volontaire, et plus l'on s'excuse plus on est accusé et détesté. Cette exigence de repentance algérienne sans réciproque a été lancée à un moment particulièrement opportun:  après des semaines de haine anti-occidentale et anti-Blancs des pseudo "antiracistes-néo-racisés" pro-Traoré et autres supporters du mouvement "Black Lives Matter" aux Etats-Unis en Europe. L'idée de Tebboune est évidemment, comme ses prédécesseurs, de diaboliser les maudits Gaulois pour faire oublier la corruption du régime algérien ("Système"), vrai responsable depuis des décennies du malheur d'un peuple qui préfère d'ailleurs souvent vivre en France ou ailleurs en Occident que dans ce pays si riche mais si mal géré et pillé par des despotes post-coloniaux. Atlantico.fr, Pour en finir avec la repentance à sens unique et "l'auto-racisme" occidental ! | Atlantico.fr
  • Elles sont aussi panislamistes : avec le soutien financier du Qatar, le gouvernement turc apporte un appui systématique aux entreprises des Frères musulmans, quand ils étaient au pouvoir en Égypte et au Soudan. Il soutient le Hamas à Gaza ; en Libye, elle apporte une assistance militaire massive au gouvernement de Tripoli, en dépit de l’embargo décrété par les Nations unies. Ailleurs (en Somalie, au Qatar), la présence turque se matérialise par la construction de bases militaires. Telos, Les ambitions turques, la France et l’UE - Telos
  • L’implantation de base militaires turques en Afrique de l’Est puis la coopération bilatérale de plus en plus intense entre la Turquie et la Mauritanie s’inscrivent également dans cette grande politique « néo-ottomane » et panislamiste d’Ankara qui permet bien sûr de favoriser des échanges économiques croissants avec les pays musulmans d’Afrique et donc d’y prépositionnel de nombreuses entreprises turques très actives : les contrats peuvent autant relever de l’ordre de la haute industrie que du bâtiment, de l’énergie, de l’agriculture et même du culturel ou du « sociétal », comme on le voit par exemple au Mali et au Burkina Faso avec les écoles religieuses musulmanes turques jadis contrôlées par le réseau Fetullah Gulen et reprises en main par le régime d'Erdogan. Comme les Chinois, les Turcs se présentent comme un "puissance amicale", une alternative à l’Européen ex-colonisateur (une aberration lorsqu’on se souvient de la Turquie impériale et coloniale de l’empire Ottoman), mais ce discours même mensonger d’un point de vue historique et géopolitique, passe assez bien au nom de la solidarité panislamique et de l’anti-occidentalisée sur lequel Erdogan sait très bien "surfer". Atlantico.fr, L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron | Atlantico.fr
  • « Nous voulons que vous sachiez que toute difficulté que vous ressentez là-bas en Azerbaïdjan est ressentie très profondément ici en Turquie. Le sang de nos frères azéris ne restera pas non vengé », a déclaré le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar. Des mots qui ne sont pas sans rappeler les propos du président turc Recep Tayyip Erdogan prononcés le 22 décembre 2019, alors qu’il assistait à la mise à l’eau d’un nouveau sous-marin à Gölcük : « On nous demande souvent ce que nous faisons exactement en Libye. Nous y sommes pour défendre nos descendants, nos frères anatoliens. » Le discours d’Ankara s’inscrit dans un contexte où la Turquie cherche à s’affirmer comme un acteur incontournable sur la scène internationale, avec une présence importante sur différents fronts, que ce soit en Syrie, en Libye ou en Méditerranée orientale. Cet aventurisme régional a été qualifié par de nombreux analystes de « néo-ottoman » et de « panislamiste », avec, notamment, des gestes éminemment symboliques tels que la conversion en mosquée du musée de l’ex-basilique Sainte-Sophie. L'Orient-Le Jour, Erevan et Bakou : les raisons d’une escalade - L'Orient-Le Jour

Traductions du mot « panislamiste »

Langue Traduction
Anglais pan-islamist
Espagnol pan-islamista
Italien pan-islamista
Allemand pan-islamist
Chinois 泛伊斯兰主义者
Arabe عموم الإسلام
Portugais pan-islamista
Russe пан-исламистской
Japonais 汎イスラム主義者
Basque pan-islamista
Corse panislamista
Source : Google Translate API
Partager