La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « palingénésique »

Palingénésique

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin palingénésique palingénésiques

Définitions de « palingénésique »

Trésor de la Langue Française informatisé

PALINGÉNÉSIQUE, adj.

A. − Qui concerne la palingénésie. Apulée ne serait-il pas, dans sa Métamorphose, l'ingénieux interprète des dogmes palingénésiques (A. France,Vie littér.,1890, p.340):
. [Gaudissart:] −(...) si le spectacle palingénésique des transformations successives du Globe spiritualisé vous touche, vous transporte, vous émeut (...) le journal le Globe (...) vous expliquera tous les matins les conditions dans lesquelles s'accomplira, dans peu de temps, le changement politique et moral du monde. Balzac,Gaudissart,1834, p.40.
P. plaisant. Propre à refaire, à reconstituer un homme. Il s'échappa de son bureau un peu avant l'heure (...) fit un dîner palingénésique (Bloy,Hist. désobl.,1894, p.92).
B. − [En parlant d'une pers.] Adepte de la palingénésie. Ils tâchent de s'accommoder, autant que faire se peut, aux idées du critique, et se font sociaux, progressifs, moralisants, palingénésiques, mythiques, panthéistes, buchézistes, croyant par là échapper au formidable anathème (Gautier,Mllede Maupin,t.1, 1835, p.32).
REM. 1.
Palingénésiaque, adj.,rare. Qui tourne à la palingénésie. Soit dit en passant, vous [Charles Nodier], si fort de votre phrase toute française, habituellement pure et transparente (...) vous l'avez très-peu chrétiennement fortifiée contre l'assaut des esprits bourgeois par des expressions techniques, par des mots forgés, more Rabelaisiaco, sans avoir eu la précaution d'y joindre le glossaire de ce langage palingénésiaque (Balzac,OEuvres div.,t.2, 1832, p.557).
2.
Palingénésiquement, adv.,hapax, p.plaisant. Jamais personne n'avait examiné le front observateur, la bouche sardonique et les yeux froids de ce vieillard dodeliné par les vices, calme comme un Vitellius dont le ventre impérial reparaissait, pour ainsi dire, palingénésiquement (Balzac,Splend. et mis.,1844, p.135).
Prononc.: [palε ̃ ʒenezik]. Étymol. et Hist. 1829 (Sainte-Beuve ds R. de Paris, t.1, p.16: époques ... palingénésiques). Dér. de palingénésie*; suff. -ique*. Fréq. abs. littér.: 25.

Wiktionnaire

Adjectif - français

palingénésique \pa.lɛ̃.ʒe.ne.zik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la palingénésie.
    • Pour Siguier ou Lamennais, le processus palingénésique permet à la fois lʼintégration du laid, et son dépassement vers le beau. — (Frank Paul Bowman, Le Christ romantique, 1973)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « palingénésique »

 Dérivé de palingénésie, avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « palingénésique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palingénésique palɛ̃ʒenesik

Évolution historique de l’usage du mot « palingénésique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « palingénésique »

  • 2La philosophie de l’Histoire a longtemps opposé deux conceptions du temps. La première considère la temporalité vectorielle de l’Histoire : l’humanité, à travers l’histoire des civilisations, suit une évolution positive ou négative. Il y aurait, en somme, progrès ou regrès. La seconde conception s’oppose à cette linéarité apparente de la marche de l’Histoire pour lui substituer une temporalité cyclique : l’humanité, à l’image des civilisations, traverserait consécutivement des phases de naissance, d’apogée, de déclin et de ruine. Ces deux conceptions ne sont pas entièrement irréconciliables — bien qu’il y ait toujours une dominante — et la croyance palingénésique ou encore la dialectique hégélienne ouvrent d’autres voies à notre appréhension de l’Histoire. , « En toute chose il faut considérer la fin » (Acta Fabula)
  • Un mythe palingénésique , Pierre Brunel, Le Mythe de la métamorphose (réédition)
  • 1Jean-François Jeandillou tient cette œuvre de Charles Nodier pour une philologie esthétique, qui s’articule selon trois critères principaux : la dimension sensorielle du lexique, la lettre comme gage d’historicité, et le style comme manifestation d’une esthétique. Contre les langues trop perfectionnées, Nodier fait en effet l’apologie des langues primitives : loin de l’arbitraire du signe postulé par Ferdinand de Saussure — qui a servi de base à l’expansion de la linguistique générale — l’auteur prône en effet un naturalisme dans lequel le signifiant serait le reflet du sémantisme. Cette théorie des étymologies naturelles se singularise par la sur-valorisation du phénomène imitatif. Critique de l’écriture orthographique, Nodier souhaiterait un alphabet philologique qui garantirait « une espèce d’histoire du phénomène de la parole » : l’orthographe devrait conserver la filiation du mot, sans laquelle aucun mot n’a de signification arrêtée. Constitutive du « système » de la langue, la réflexivité infinie des symboles qu’implique le réglage onomatopéique affecte l’organisation discursive : on a donc une évaluation esthétique des discours et des textes. L’originalité de Nodier est de conjuguer le vitalisme linguistique et le littéraire, et d’adopter une conception cyclique et palingénésique de ces deux objets : rien ne s’achève que pour recommencer. Dans son jeune âge, Nodier s’emploie à la confection d’un Archéologue, dont l’essentiel réside dans la mise en place d’une véritable théorie de la motivation sémiotique. Il existe alors deux principes d’analogie selon qu’ils ont pour origine un son naturel (onomatopée, comme fracas) ou une émission vocale de l’espère humaine (mimologisme, comme huée). Un double rapport d’analogie s’établit entre la forme phonique des mots, et d’une part leur signifié fondamental, et d’autre part leur référent. Ce que Nodier entend recenser dans ce Dictionnaire, est un ensemble flou de termes qui se laissent considérer sous un rapport mimétique : il s’agira de remotiver l’association des formes sonores et de leurs effets de sens : par exemple, que flaque ait pour étymon latin flaccidus n’empêche pas de lui conférer une valeur intrinsèque, eu égard au « bruit de l’eau qu’on flaque à terre ». Cette rétrospection est également raisonnée : le classement alphabétique s’accommode du regroupement des termes issus d’une commune racine imitative. Nodier s’en tient à l’évidence du symbolisme phono-sémantique. La fausse étymologie (populaire) se révèle alors riche d’enseignements. J-F Jeandillou explique d’ailleurs très justement que ces partis pris vont de pair avec une esthétique en action dans l’émergence des langues comme des littératures, et qui ferait de la linguistique un humanisme fondé sur la nécessité d’approprier les mots aux idées. , Une philosophie esthétique : le Dictionnaire des onomatopées de Nodier (Acta Fabula)
  • Du plus gore au plus soft, du cinéma à la bande dessinée, de la sur-interprétation délirante à la grâce pure, le désir de mort de Buffy permet tout, le médiocre comme le sublime, l’émotion et la colère, l’acceptation de la différence ; on atteint là quelque chose de palingénésique, l’Amour, éros et agape mêlés, car « seule la Mort peut (m') l’arrêter [9] » ; c'est dans cette direction qu'il faut encore signaler les propositions critiques de Mathieu Pierre : « Dans Buffy The Vampire Slayer, la fin du monde cotoie toujours l’idée de sacrifice faisant ainsi écho aux propos tenus par la Première Tueuse à Buffy « La Mort est ton cadeau » : le sacrifice ultime de Buffy offrant sa vie dans une victoire messianique à la fin de la 5e saison n’en est qu’un exemple. Les histoires de sacrifice, lorsqu’elles sont investies de significations fantastiques, donnent de l’importance à nos communautés et en augmentent l’altruisme [10] ». Ainsi, pour vaincre Adam, l’hybride créé par L’initiative, une organisation paramilitaire dirigée par une scientifique devenue démente, Buffy fait-elle appel à toute son énergie mystique, prête à mourir à la tâche s’il le faut, soutenue par l’union sacrée du scooby gang ; elle l’emporte in extremis, en faisant intervenir une magie plus ancienne encore que la mythologie grecque et latine – mixte de sagesse hébraïque et d’ésotérisme chaldéen, comme y acquiesce encore Mathieu Pierre quand il rappelle que : « De la rêverie diurne à l’hallucination mentale il n’y a qu’un pas que la série contemporaine aime à franchir, quitte à parfois remettre en cause l’intégralité de son discours en mettant en évidence l’existence de plusieurs représentations de réalités conjointes [11] ». , Buffy contre les vampires : toutes les fables de ta vie.?(Pardaillan n° 9, L. Roudier dir.)
  • Dans Call me by your name, la famille est l’épicentre : c’est par celle-ci que se forment toutes relations. En dehors, il n’y en a pas. Dans A Bigger Splash, les rivalités au sein d’une famille éphémère culminent jusqu’au point du meurtre. Enfin, dans Suspiria, le foyer, comme le Berlin divisé, est victime des méfaits de la mère et du IIIème Reich (encore une fois, le parallèle manque franchement de finesse), avec une passation de pouvoirs palingénésique, qui pour la jeune femme et le pays (la chute prochaine du Mur de Berlin) prend la forme d’un monde nouveau. Comme quoi, à vouloir faire trop original, arty, et étriqué, Luca Guadagnino oublie ce qu’il y a de plus important pour le spectateur, c’est-à-dire l’émotion. Oblikon.net, Critique de Suspiria, Luca Guadagnino | Oblikon.net

Traductions du mot « palingénésique »

Langue Traduction
Anglais palingenetic
Espagnol palingenético
Italien palingenetico
Allemand palingenetisch
Chinois 胶质的
Arabe هراء
Portugais palingenético
Russe палингенетического
Japonais 幼生
Basque palingenetic
Corse palingenetic
Source : Google Translate API

Palingénésique

Retour au sommaire ➦

Partager