La langue française

Palatinat

Sommaire

  • Définitions du mot palatinat
  • Étymologie de « palatinat »
  • Phonétique de « palatinat »
  • Images d'illustration du mot « palatinat »
  • Traductions du mot « palatinat »

Définitions du mot palatinat

Trésor de la Langue Française informatisé

PALATINAT, subst. masc.

HISTOIRE
A. − Dignité de palatin. Le palatinat était une dignité ancienne dans la maison de Bavière (Ac.1835-1935).
B. − Territoire.
1. Territoire du Saint Empire sur lequel un comte palatin exerçait sa souveraineté. Arrivé à Leipzig, il [Louis, landgrave de Thuringe] s'y adjoignit les chevaliers saxons de son palatinat (Montalembert, Ste Élisabeth, 1836, p.98).
2. Province gouvernée par un palatin, en Pologne. [Catherine II] destinait à l'Autriche les palatinats de Cracovie et de Sandomir (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p.447).
Prononc. et Orth.: [palatina]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1567 «territoire soumis à l'autorité d'un comte palatin» (lettre du prévôt Morillon au cardinal de Granvelle, 5 mars ds Corresp. du cardinal de Granvelle, éd. E. Poullet, t.2, p.290); 2. 1607 «dignité de comte palatin» (Hulsius d'apr. FEW t.7, 488b). Dér. de palatin1*; suff. -at*. Fréq. abs. littér.: 13.

palatinat, -

palatinat, -

Wiktionnaire

Nom commun

palatinat masculin (pluriel à préciser)

  1. Dignité de comte palatin.
    • Le palatinat était une dignité ancienne dans la maison de Bavière.
  2. Pays qui était sous la domination de l’électeur palatin.
    • Le palatinat du Rhin.
    • Les villes du palatinat.
  3. (Vieilli) Voïvodie de Pologne.
    • Quand on l'eut trouvé dans la foule des électeurs du palatinat de Sandomir, qu'on l'eut mis sur un char, traîné au milieu des comices, salué de génuflexions et de houras unanimes, il ne douta point que ce ne fût une raillerie, et que ses concitoyens ne se jouassent de lui. — (Narcisse-Achille de Salvandy, Histoire du roi Jean Sobieski et du royaume de Pologne, livre 5 : Suite des travaux de Jean Sobieski et règne de Michel Korybuth Wisniowieçki (1668-1673), Paris : chez Didier, 1855, p. 345)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALATINAT. n. m.
La dignité de comte palatin. Le palatinat était une dignité ancienne dans la maison de Bavière. Il s'est dit spécialement du Pays qui était sous la domination de l'électeur palatin. Le Palatinat du Rhin. Les villes du Palatinat.

PALATINAT était aussi le Nom de chaque province de la Pologne. Le palatinat de Cracovie, de Posnanie.

Littré (1872-1877)

PALATINAT (pa-la-ti-na ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas) s. m.
  • 1Dignité de palatin.
  • 2Pays sous la domination de l'électeur palatin.
  • 3Chaque province de la Pologne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PALATINAT. Voyez Palatin.

Palatinat, (Géog. mod.) province considérable d’Allemagne, divisée en haut & en bas Palatinat.

Le haut-Palatinat, appellé aussi le Palatinat de Baviere, est entre la Baviere, la Franconie & la Bohème, & appartient au duc de Baviere ; Amberg en est la capitale.

Le bas Palatinat, ou Palatinat du Rhin, ou l’électorat, est borné par l’archevêché de Mayence, le haut-comté de Catzenellebogen, le comté d’Erpach, le duché de Wurtemberg, l’Alsace, le Marquisat de Bade & l’archevêché de Trèves. L’électeur palatin fait tantôt sa résidence à Manheim, tantôt à Heidelberg, & tantôt à Dusseldorp. Il possede encore les duchés de Neubourg, de Berg & de Juliers, la principauté de Sultzbach, & la seigneurie de Ravestein. Le terroir du bas-Palatinat est fertile, arrosé par le Rhin & le Necker. Il y a plusieurs petits états renfermés dans le Palatinat, qui ont leurs souverains particuliers, & indépendans de l’électeur palatin.

Scioppius (Gaspard), l’un des plus redoutables critiques du xvij. siecle, naquit dans le Palatinat, en 1576, & mourut à Padoue en 1649, à 74 ans. Il ne se contenta pas d’écrire avec passion contre des particuliers, il attaqua même le roi Jacques I. & la personne d’Henri IV. Il fit d’autres ouvrages où regne beaucoup d’esprit, de critique & de littérature, mais la bile avec laquelle il déchira tout le monde, rendit sa mémoire odieuse. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « palatinat »

(XVIe siècle) Mot composé de palatin et -at.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Palatin 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « palatinat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palatinat palatɛ̃a

Images d'illustration du mot « palatinat »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « palatinat »

Langue Traduction
Anglais palatinate
Espagnol palatinado
Italien palatino
Allemand pfalz
Chinois 普法尔茨
Arabe حنك
Portugais palatinado
Russe палатинат
Japonais 口蓋
Basque palatinatua
Corse palatinà
Source : Google Translate API
Partager