La langue française

Paganisation

Définitions du mot « paganisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

Paganisation, subst. fém.Imprégnation de la religion (chrétienne), ou p. anal. d'une idéologie, par le paganisme. La paganisation simultanée du catholicisme, de la libre pensée et de la révolution, nous conduit à une dictature toute puissante de la police (J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p.167). [paganizasjɔ ̃]. 1resattest. 1903 (Nouv. Lar. ill.), 1931 paganisation de la libre pensée (J.-R. Bloch, loc. cit.); de paganiser, suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Nom commun

paganisation féminin

  1. Action de paganiser, de rendre païen.
  2. État de ce qui est paganisé.
    • On peut expliquer la christianisation graduelle d’une légende profane d’origine païenne, on ne peut expliquer la paganisation d’une légende chrétienne qui touche aux symboles les plus vénérables. — (Jean Marx, La légende arthurienne et le Graal, 1952)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « paganisation »

Du verbe paganiser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paganisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paganisation paganisasjɔ̃

Citations contenant le mot « paganisation »

  • Pour les auteurs de cet épouvantable crime, dont semble-t-il certaines autorités ecclésiastiques, il s’agissait de dénoncer la paganisation de la célébration de la nativité par un mythe dépourvu de valeurs religieuses. Cet événement, dont Claude Lévi-Strauss a proposé à l’époque, dans un article fameux intitulé « Le Père Noël supplicié », une analyse anthropologique, incite à considérer la complexité d’une fête que seul un regard superficiel pourrait croire toute simple et doucement conviviale. Je vous propose de replacer Noël dans sa pleine profondeur temporelle afin de restituer sa charge de controverses historiques et de richesse symbolique, bien loin de cette fausse évidence dont nous sommes tentés spontanément de revêtir ces réjouissances régulières. France Culture, Noël païen, Noël chrétien
  • Les fêtes de Noël 1951 auront été marquées, en France, par une polémique à laquelle la presse et l’opinion semblent s’être montrées fort sensibles et qui a introduit dans l’atmosphère joyeuse habituelle à cette période de l’année une note d’aigreur inusitée. Depuis plusieurs mois déjà, les autorités ecclésiastiques, par la bouche de certains prélats, avaient exprimé leur désapprobation de l’importance croissante accordée par les familles et les commerçants au personnage du Père Noël. Elles dénonçaient une « paganisation » inquiétante de la fête de la Nativité, détournant l’esprit public du sens proprement chrétien de cette commémoration, au profit d’un mythe sans valeur religieuse. Ces attaques se sont développées à la veille de Noël ; avec plus de discrétion sans doute, mais autant de fermeté, l’Église protestante a joint sa voix à celle de l’Église catholique. Déjà, des lettres de lecteurs et des articles apparaissaient dans les journaux et témoignaient, dans des sens divers mais généralement hostiles à la position ecclésiastique, de l’intérêt éveillé par cette affaire. Enfin, le point culminant fut atteint le 24 décembre, à l’occasion d’une manifestation dont le correspondant du journal France-Soir a rendu compte en ces termes : , La leçon de Noël de Claude Lévi-Strauss | Philosophie Magazine
  • Décidée par les autorités ecclésiastiques pour protester contre la "paganisation" de Noël, cette exécution symbolique inspira à l'anthropologue Claude Lévi-Strauss un texte ("Le Père Noël supplicié") sur le sens de cette fête, ses origines antiques et païennes et les efforts "que nous consentons pour maintenir son prestige intact auprès des enfants". LaLibre.be, "J'aime pas Noël !" - La Libre
  • La localisation de la naissance du « petit Jésus » le 25 décembre (comme le coucou dépose son œuf dans le nid d’un autre oiseau) fut suivie de toute une série de mesures de remise au pas. Dans sa « Cité de Dieu » saint Augustin, l’évêque d’Hippone, devait se féliciter qu’on ait substitué, lors du solstice d’hiver, « la célébration de l’invisible créateur du soleil à celle de la renaissance du soleil visible ». Et, dès avant le Moyen Âge, les interdits s’abattirent sur les coutumes antiques. En 391, l’empereur chrétien Théodose prohiba l’exercice public des cultes païens dans les villes de Rome et d’Alexandrie. En 392, l’interdiction fut étendue à tout l’Empire et les temples païens furent détruits ou fermés. Le christianisme était devenu religion d’État (5). Parallèlement aux interdits, une grande stratégie de récupération culturelle fut mise en oeuvre par une incorporation au cycle de Noël des « saints successeurs des dieux », selon la judicieuse expression de l’ethnologue Pierre Saintyves (6) : Jean, Lucie, Christophe ou encore Sylvestre. Cette stratégie culturelle de christianisation de la mythologie païenne est bien décrite par le médiéviste Philippe Walter (7) qui reproduit à ce sujet une lettre d’un pragmatisme tout à fait révélateur du pape Grégoire le Grand. Le catholicisme est ainsi de loin la religion monothéiste qui s’est le plus nourrie d’éléments païens. Mais comme le peuple demeurait évidemment très attaché à ses coutumes ancestrales, l’une des conséquences, manifestement inattendue mais néanmoins inévitable, de cette stratégie fut, en retour, une certaine paganisation du catholicisme. Trois des principaux animateurs de la Libre Pensée y ont consacré, juste après la guerre, tout un livre (8). Club de Mediapart, Noël païen | Le Club de Mediapart
  • Décidée par les autorités ecclésiastiques pour protester contre la "paganisation" de Noël, cette exécution symbolique inspira à l'anthropologue Claude Lévi-Strauss un texte ("Le Père Noël supplicié") sur le sens de cette fête, ses origines antiques et païennes et les efforts "que nous consentons pour maintenir son prestige intact auprès des enfants". ladepeche.fr, "Les réveillons, les cadeaux de Noël, quelle barbe!" - ladepeche.fr

Traductions du mot « paganisation »

Langue Traduction
Anglais paganization
Espagnol paganización
Italien paganizzazione
Allemand heidentum
Chinois 异化
Arabe الوثنية
Portugais paganização
Russe paganization
Japonais 異教化
Basque paganization
Corse paganizazione
Source : Google Translate API

Paganisation

Retour au sommaire ➦

Partager