La langue française

Ourserie

Définitions du mot « ourserie »

Trésor de la Langue Française informatisé

Ourserie, subst. fém.,vieilli. [Correspond à supra A 3 d] a) Humeur, caractère d'ours. On ne peut malheureusement s'abstraire de son époque. Or, je trouve la mienne stupide, canaille, etc., et je m'enfonce chaque jour dans une ourserie (Flaub.,Corresp.,1853, p.386).b) Fait de vivre en solitaire. Cette ourserie forcée, et que rien ne vient rompre, de l'homme de lettres du XIXesiècle est étrange, quand on la compare à la vie, toute mondaine, en pleine société et criblée d'avances, d'invitations, de relations de l'homme de lettres du XVIIIesiècle (Goncourt,Journal,1859, p.603). [uʀsə ʀi]. 1resattest. a) 1840 «caractère d'une personne bourrue» (Ac. Compl. 1842), b) 1844 «acte d'une personne insociable» (Sainte-Beuve, Portraits littéraires ds OEuvres, éd. M. Leroy, t.2, p.718); de ours, suff. -erie*.

Wiktionnaire

Nom commun

ourserie \uʁ.sə.ʁi\ féminin

  1. Caractère (1840, Rey), acte (1844, Rey) d’une personne qui vit comme un ours.
    • Je me promets bien que je te ferai repentir de tes ourseries. — (B. Constant)
    • La sauvegerie, l’ourserie, l’horreur des gens du monde, le goût maladif de la solitude, ce sont des symptômes connus du mal romantique. — (Lucien Rudrauf)
  2. Vilain tour, mauvaise badinerie, taquinerie.
    • Voici une bien vile truffe, rétorqua la comtesse, et de bien noires ourseries ! — (Léon Tolstoï, trad. I. Paskévitch, 1879)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

OURSERIE (our-se-rie) s. f.
  • Caractère, acte d'une personne qui vit comme un ours. Je me promets bien que je te ferai repentir de tes ourseries, Constant, Lett. à Mme de Charrière, dans SAINTE-BEUVE, Portraits littéraires, B. Constant et Mme de Charrière.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ourserie »

 Dérivé de ours avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ourserie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ourserie ursœri

Citations contenant le mot « ourserie »

  • La nouvelle ourserie du parc, inaugurée le 5 juillet 1994, s’étend sur 600 m². Évoquée par Louis Pradel dans les années 1970, elle a finalement été réalisée par Michel Noir deux décennies plus tard. Elle a fait l’objet de travaux en 2002. , Lyon | La cage aux ours
  • Cette opération pourrait voir le jour sur le site qui, autrefois, abritait l’enclos des éléphants. Placé dans la partie Sud du zoo, à deux pas de l’ourserie, il comporte un enclos extérieur de 3 000 m² et un bâtiment de 700 m². « Nous utilisons cet emplacement réhabilité, car il est bien fait, explique Alain Giordano, l’adjoint au maire de Lyon en charge des Espaces verts et de la Qualité de l’environnement. , Environnement | Parc de la Tête d'or : l’enclos des éléphants reconverti en forêt d’Asie
  • Au collège, il n'a pas rencontré que l'ennui, certains de ses professeurs ont même su discerner et stimuler sa vocation. Ni l'"apparition" d'Elisa - Mme Schlésinger -, ni la découverte sans enthousiasme du commerce charnel (paraît-il auprès de la femme de chambre de sa mère) n'ont détourné l'adolescent rêveur devenu un jeune homme fantasque d'une marche molle vers l'honnête bourgeoisie à laquelle des études de droit auraient dû le conduire. C'est un incident opportun, en un sens, qui a mis un terme à cette évolution, laquelle eût peut-être amené Gustave à renoncer à sa vocation littéraire. La plupart des médecins s'accordent pour qualifier de crise épileptique l'accident qui survint en janvier 1844. L'effet est immédiat: repos et arrêt des études. Le père Flaubert est assez riche pour assurer à ce fils fragile une vie de rentier, cela d'autant mieux que l'aîné est sur les rails pour prendre la suite. Mais cette suite est plutôt sombre pour la famille. Coup sur coup, le père et la soeur chérie meurent au début de l'année 1846. A partir de cette date, sauf quelques voyages et des escapades à Paris, Gustave vit à Croisset, dans la maison familiale, entre sa mère et sa nièce: "Destiné à me mariner sur place, j'ai fait orner mon bocal à ma guise et j'y vis comme une huître rêveuse" (à Ernest Chevalier, 12 août 1846). Sédentaire, il soigne son image de solitaire renfrogné: "Je m'enfonce chaque jour dans une ourserie qui prouve plus en faveur de ma moralité que de mon intelligence" (à Maurice Schlésinger, 24 novembre 1853).  LExpress.fr, Les écrivains du bac: Gustave Flaubert - L'Express

Images d'illustration du mot « ourserie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ourserie »

Langue Traduction
Anglais bear store
Espagnol tienda de osos
Italien negozio di orsi
Allemand bärenladen
Chinois 熊商店
Arabe متجر الدب
Portugais loja de urso
Russe медведь магазин
Japonais クマ屋
Basque hartz denda
Corse tenda di orsi
Source : Google Translate API

Ourserie

Retour au sommaire ➦

Partager