Otomi : définition de otomi

chevron_left
chevron_right

Pas de définition pour « otomi »

happy_news

Envoyez-nous votre définition par courriel et nous complèterons cette section : [email protected]

Otomi : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « otomi » les plus populaires.

✍️

Phonétique du mot « otomi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
otomi ɔtɔmi play_arrow

Citations contenant le mot « otomi »

  • L’ancienne religion du peuple otomien détient traditionnellement diverses divinités, y compris la terre, l’eau et le feu, et vénère leurs Dieux avec des offrandes. ChateauNews, Les Témoins de Jéhovah détruisent un temple indigène antique au Mexique - ChateauNews
  • Demandons pardon pour avoir institué le nahuatl et l’otomi comme linguas francas d’évangélisation, et pour avoir ainsi étendu leur rôle, leur rang et leur extension à des terres qui leur étaient auparavant étrangères. Pardon également pour avoir eu un roi (Philippe II) qui, contrevenant aux appels des auditeurs et des vice-rois voulant imposer exclusivement le castillan, a préféré se ranger à l’opinion des frères (qui voulaient contrôler les communications avec les Indiens) et a favorisé la prédication dans les langues locales (Cédule royale de 1565 aux évêques de la Nouvelle-Espagne), allant même jusqu’à ordonner: «Il ne semble pas souhaitable de les inciter à quitter leur langue maternelle (...) il ne faut pas nommer de curés de paroisse autres que ceux qui connaissent la langue des Indiens» (1596). Et cette situation a perduré jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, lorsqu’à la vue des problèmes considérables posés par le multilinguisme (le seul diocèse de Oaxaca comptait seize langues autochtones) les évêques mexicains Fabián y Fuero de Puebla, Alvarez Abreu de Oaxaca et Lorenzana de Mexico ont obtenu la nouvelle Cédule royale d’Aranjuez (en mai 1770). Le Figaro.fr, Serafín Fanjul: «L’Espagne doit-elle demander pardon au Mexique?»
  • Christian Duverger : Le terme a été inventé par l’anthropologue allemand Paul Kirchhoff en 1943. La Méso-Amérique est un territoire qui s’étend du tropique du Cancer, au nord, jusqu’à l’isthme de Panama, au sud. Dans cette zone géographique cohabitaient des peuples qui s’exprimaient en nahuatl, en maya ou encore en otomi… Ils circulaient librement, sans contrainte de frontières, et partageaient une culture commune. Ils avaient, en effet, des pratiques sociales, religieuses et cultuelles identiques. Une des conditions de cette convivialité était que tout le monde parlait les langues les plus importantes de la Méso-Amérique. Il est illusoire de vouloir dresser une carte linguistique de cette région, parce qu’en un même endroit on utilisait plusieurs idiomes. Geo.fr, Mayas, Toltèques, Aztèques... Qui étaient les peuples de la Méso-Amérique ? - Geo.fr
  • Ce que ces marques doivent faire, "c'est venir nous voir, d'abord pour que l'artisan soit reconnu (...) et pour qu'ils nous donnent du travail" demande dans son atelier rudimentaire Oliver Lopez, un jeune créateur de mode otomi de 29 ans. Lui aussi a conçu des robes reprenant les motifs de broderie de Tenango, sans toutefois connaître le succès de la maison de couture new-yorkaise. Challenges, Mexique: polémique après l'utilisation de motifs indigènes par une maison de couture - Challenges

Traductions du mot « otomi »

Langue Traduction
Corse otomi
Basque otomi
Japonais おとみ
Russe от
Portugais otomi
Arabe otomi
Chinois 大臣
Allemand otomi
Italien otomi
Espagnol otomi
Anglais otomi
Source : Google Translate API

Mots similaires