La langue française

Organicien, organicienne

Sommaire

  • Définitions du mot organicien, organicienne
  • Phonétique de « organicien »
  • Citations contenant le mot « organicien »
  • Images d'illustration du mot « organicien »
  • Traductions du mot « organicien »

Définitions du mot « organicien, organicienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

Organicien, -ienne, adj. et subst.a) Méd. a/ ) Qui est relatif à l'organicisme. Synon. organiciste (infra dér. 2 a).Ainsi, avec l'école organicienne (...), l'étude morphologique des tumeurs va prendre son complet développement (Roussy dsNouv. Traité Méd. fasc. 5, 21929, p.23).b/ ) (Celui, celle) qui est adepte de l'organicisme. Synon. organiciste (infra dér. 2 b).C'est [M. Littré) un physiologiste et un organicien en toute étude (Sainte-Beuve,Nouv. lundis, t.5,1863, p.251).b) [En parlant d'un chimiste] Qui est spécialisé en chimie organique. Berthelot, le grand chimiste organicien français (Plantefol,Bot. et biol. végét., t.1,1931,p.287).Cette théorie (...) devait se développer, rendre de grands services, puis se heurter à de graves objections, surtout de la part des chimistes organiciens (Hist. gén. sc.,t.3, vol.1,1961, p.207).Empl. subst. Quand les organiciens ont été amenés à imaginer des doubles et des triples liaisons, ils devaient, non seulement, tenir compte du jeu des valences, mais encore expliquer toute une série de réactions d'addition qui confirmaient leur schéma (Caillière, Hénin,Minér. argiles,1963,p.23).Les travaux des biochimistes attiraient l'attention des organiciens sur des composés tels que les stéroïdes, (...) les vitamines, les acides nucléiques et les hormones (Hist. gén. sc.,t.3, vol.2,1964,p.436). [ɔ ʀganisjε ̃], fém. [-jεn]. 1resattest. 1858 méd. subst. et adj. «relatif à l'organicisme» (Littré-Robin), 1931 «qui est spécialisé en chimie organique» (Plantefol, loc. cit.); de organicisme, suff. -ien*.

Wiktionnaire

Nom commun

organicien \ɔʁ.ɡa.ni.sjɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : organicienne)

  1. Celui qui, dans l’étude des corps vivants, met au premier rang la considération des organes.
    • C’est un physiologiste et un organicien en toute étude. — (Charles-Augustin Sainte-Beuve, « M. Littré », Nouveaux Lundis, tome V, 1863–1870)
    • Les organiciens, qui par Boerhaave et Morgagni, remontent à Galien, confondent la maladie et la lésion. La lésion est en effet pour eux la cause prochaine de la maladie […] Il en résulte que pour les organiciens les trois termes : lésion, cause prochaine et maladie, sont synonymes. — (Pierre Jousset, Éléments de pathologie et de thérapeutique générales, Baillière, 1873, p. 110)
  2. (Chimie) Celui qui étudie la chimie organique.
    • La section IX —structure et dynamique moléculaire, chimie de coordination— aura d’une part pour objectif de regrouper les chercheurs s’intéressant à la chimie moléculaire de coordination, qu’ils soient minéralistes ou organiciens, et permettra de supprimer la barrière qui s’était institué entre ces deux disciplines. — (Rapport d’activité du Centre national de la recherche scientifique (France), 1974, p. 6)
    • (Par apposition)Les chimistes organiciens, conscient de l’aspect ludique propres aux synthèses chimiques […] se sont attelés par défi à la création d’hydrocarbures dont le squelette carboné correspond aux polyèdres régulier que sont les solides platoniques. — (Paul Depovere, Oh, la Chimie !, Dunod, Paris, 2004, p. 125)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ORGANICIEN (or-ga-ni-siin) s. m.
  • Celui qui, dans l'étude des corps vivants, met au premier rang la considération des organes. C'est un physiologiste et un organicien en toute étude, Sainte-Beuve, Nouveaux Lundis, v (art. sur M. Littré).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « organicien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
organicien ɔrganisjɛ̃

Citations contenant le mot « organicien »

  • A l'instar d'Imis, OvinAlp parvient à innover grâce à son équipe de recherche composée de trois biologistes et un chimiste organicien. Chaque année, l'entreprise investit 3 % de ses 30 millions d'euros de chiffre d'affaires dans l'innovation. Elle vient de terminer une étude mise en oeuvre avec le Muséum d'histoire naturelle de Paris pour travailler sur une molécule naturelle de fertilisation ou du traitement des plantes. "Nous sommes en permanence en réflexion", assure Eric Giovale. La Tribune, Comment OvinAlp veut fertiliser les terres italiennes
  • Une technique en chimie analytique, un baccalauréat et une maîtrise en chimie organique plus tard, il fait ses premiers pas professionnels dans l’univers pharmaceutique. «L’industrie était valorisée et il y avait de belles compagnies qui faisaient bien. Au cours des 15 premières années de ma carrière de chimiste organicien, j’ai étudié des virus. J’ai travaillé contre l’hépatite C, contre le virus du SIDA», exemplifie-t-il. Pour différentes entreprises, il investit ses savoirs au sein de groupes de recherche. Cinq molécules sur lesquelles il se penche se rendront jusqu’à l’humain, donc jusqu’à la phase clinique. Voilà qui a de quoi le stimuler. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Carl Poisson et la science au service du goût - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • "Il y a un grand vide autour de la cosmétique qui est davantage perçue comme un besoin de surface alors que nos produits ont des résultats cliniques et non des résultats de confort comme habituellement" détaille le directeur général de la petite structure qui s'est dotée d'un Collège de Cosmétologie Avancée (CCA) constitué de plasticien, dermatologue, ethnobotaniste, chimiste-organicien, pharmacien. "La cosmétique repose aussi sur la recherche". Une recherche qui est faite dans les locaux de la start-up au sein de la Cité phocéenne, tandis que le laboratoire travaille avec des façonniers provençaux et lyonnais. Les matières premières, elles, proviennent de différents distributeurs. La Tribune, Comment le laboratoire Promicea développe la cosmétologie avancée
  • Pharmacien, chimiste organicien et docteur en chimie, Benoît Deprez a étudié à l’université de Lille 2. Ses premiers travaux ont porté sur la modification d’épitopes peptidiques viraux pour lutter contre le VIH, puis sur la création de chimiothèques obtenues par synthèse combinatoire de peptides. En 2014 il co-fonde la société APTEEUS qui travaille dans les domaines de l’oncologie, des maladies infectieuses et des maladies métaboliques. L’activité de la société sur la lutte contre la tuberculose multi résistante est à la base de son dossier qui lui a fait remporter le « Pierre Fabre Award for Innovation ». , Les laboratoires Pierre Fabre, en partenariat avec la Société de Chimie Thérapeutique, remettent le « Pierre Fabre Award for Therapeutic Innovation » | La semaine de Castres
  • L’approche classique du chimiste organicien de synthèse, qui consiste à effectuer les réactions en milieu homogène en utilisant un solvant organique commun à l’ensemble des partenaires réactionnels, induit non seulement des étapes de séparation et de purification coûteuses et génératrices de déchets supplémentaires, mais aussi des effets de dilution et de solvatation qui peuvent limiter l’efficacité. Techniques de l'Ingénieur, Chimie par transfert de phase | Techniques de l'Ingénieur
  • Le chimiste mulhousien Sébastien Albrecht, 36 ans, s’est vu décerner le grand prix scientifique de la Fondation Albert et Valentine Wallach, lors d’une cérémonie à l’Ircad, organisée par l’Académie des sciences, lettres et arts d’Alsace. « Je suis un chimiste organicien, se définit lui-même le chercheur. C’est-à-dire que je m’intéresse à la chimie du carbone, à la synthèse de composés carbonés avec un fort intérêt pour le vivant, car la chimie du vivant est basée sur le carbone… » Sébastien Albrecht s’intéresse du coup aux maladies orphelines ou négligées, et notamment au paludisme, une maladie qui frappe 2,4 millions de personnes à travers le monde et qui en tue 300 000 chaque année. , Alsace | Sébastien Albrecht
  • Pour régler le problème, Cal Bratton, de Parke-Davis, a incité les scientistes à chercher à modifier le PCP en vue principalement de réduire ses effets secondaires. En 1962, le chimiste organicien Calvin Stevens a synthétisé un composé semblable au PCP qui avait selon lui des propriétés anesthésiques similaires avec des effets psychoactifs plus courts que le PCP. The Conversation, Kétamine : la drogue festive illicite qui promet de guérir la dépression
  • Classiquement, le chimiste organicien a besoin du solvant qui permet de dissoudre, de faciliter le contact entre différents réactifs mis en réaction et parfois de favoriser une réaction grâce à des « effets de solvants » positifs. Le dogme « pas de synthèse sans solvant » s’est installé chez les scientifiques, et ce depuis l’Antiquité, quand des erreurs de traduction du grec au latin ont conduit à extrapoler une phrase d’Aristote postulant que les liquides se mélangeaient mieux que les solides. En conséquence, la chimie organique sans solvants ne connaîtra que peu de développements. Pourtant, des travaux isolés utilisant des outils aussi sommaires que le mortier et le pilon témoignaient déjà de la possibilité d’effectuer des réactions chimiques organiques par mécanochimie. Pour encore mieux « mélanger » les solides, selon l’expression d’Aristote, les chimistes se sont récemment tournés vers des équipements de type broyeur à billes capables de générer une plus grande efficacité de broyage, une meilleure reproductibilité, des efforts moindres de la part du manipulateur et des quantités plus importantes de produit.   Cette approche contribue au développement d’une chimie verte et durable, car elle permet de s’affranchir ou de diminuer considérablement l’usage de solvants organiques très souvent néfastes. En outre, on sait que l’utilisation d’un solvant entraîne une dilution des molécules mises en réaction. Or la vitesse d’une réaction est liée à cette dilution : généralement, plus la dilution est grande, plus la réaction est lente, les réactifs ayant une probabilité diminuée de se rencontrer et réagir. Le broyage permet alors d'éviter cette dilution par le solvant, car il favorise la mise en contact constante des réactifs jusqu’à leur réaction complète. CNRS Le journal, Une chimie sans solvants, c’est possible | CNRS Le journal
  • L’innovation réside dans la molécule mise au point par Fabrice Lallemand, spécialiste des traitements de surface, Jean-Marie Melot, organicien et Xavier Croizard, tribologue (mécanique des frottements). Les deux premiers sont issus du laboratoire Utinam (institut de recherche de l’UFC réunissant astrophysiciens, physiciens et chimistes), le troisième de l’institut Femto-ST. , Avec son lubrifiant sans huile, AFULudine s'apprête à décoller
  • Son rêve est de sauver le monde d’un désastre. Ekaterina Shilova, élevée en pleine perestroïka par une mère ingénieur "dotée d’une grande capacité de survie", qui alliait emplois industriels et couture pour rendre le quotidien moins difficile, est pourtant tout sauf une utopiste. Ancrée dans la réalité, cette chimiste volubile et passionnée monte sa première entreprise, en Russie, avec d’autres doctorants, pour financer leurs thèses. Les molécules à haute valeur ajoutée qu’ils développent pour le secteur pharmaceutique se vendent bien, à tel point que l’activité a permis à une vingtaine de chimistes organiciennes d’échapper aux emplois dans les discothèques et aux postes de nuit, les seuls à leur portée après une journée passée devant la paillasse. usinenouvelle.com/, [Trophées des femmes de l'industrie] Patrizia Gatti Gregori (SNCF Réseau), prix de la Femme de développement durable - Trophée des Femmes de l'Industrie

Images d'illustration du mot « organicien »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « organicien »

Langue Traduction
Anglais organicist
Espagnol organicista
Italien organicista
Allemand organist
Chinois 有机主义者
Arabe عضوي
Portugais organicista
Russe organicist
Japonais 有機主義者
Basque organizista
Corse urganistu
Source : Google Translate API
Partager