Orfévrer : définition de orfévrer

chevron_left
chevron_right

Orfévrer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Orfévrer, verbe trans.Façonner, travailler (comme) une pièce d'orfèvrerie. Pour river les boucles, l'or a toujours été le meilleur métal, mais Philippe savait qu'avec certains hommes il faut en plus orfévrer un peu la soudure (Druon,Loi mâles, 1957, p.254).Au part. passé a) Façonné, travaillé par un orfèvre. Cadre, diadème orfévré; (objet) d'argent orfévré; matière orfévrée par un artisan. Un autel d'or au fond duquel une lampe allumée mettait un brasier de feu d'or; partout de l'or, de l'or orfévré, étalé, épanoui, éteignant, sous ses luisants superbes, le vert et le jaune antiques (Goncourt,MmeGervaisais, 1869, p.164).Il faudrait avoir (...) la paire de ciseaux la plus précieusement orfévrée, le dé le plus divin (Goncourt,Journal, 1884, p.389).Une canne à poignée argentée et orfévrée, très 1900 (Montherl.,Célibataires, 1934, p.773).b) Inscrusté, rehaussé de. Vidercômes d'ivoire orfévrés d'argent (Du Camp,Hollande, 1859, p.140).c) P. anal. Travaillé comme une pièce d'orfèvrerie avec art, minutie. De guerre lasse, j'en arrivai à suspecter ma portière de soie vert pâle et ses arabesques orfèvrées (Lorrain,Sens. et souv., 1895, p.127). [ɔ ʀfevʀe]. 1resattest. 1859 orfévré (Du Camp, loc. cit.), 1957 orfévrer (Druon, loc. cit.); de orfèvre, suff. * et dés. -er.

Orfévrer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Orfévrer, verbe trans.Façonner, travailler (comme) une pièce d'orfèvrerie. Pour river les boucles, l'or a toujours été le meilleur métal, mais Philippe savait qu'avec certains hommes il faut en plus orfévrer un peu la soudure (Druon,Loi mâles, 1957, p.254).Au part. passé a) Façonné, travaillé par un orfèvre. Cadre, diadème orfévré; (objet) d'argent orfévré; matière orfévrée par un artisan. Un autel d'or au fond duquel une lampe allumée mettait un brasier de feu d'or; partout de l'or, de l'or orfévré, étalé, épanoui, éteignant, sous ses luisants superbes, le vert et le jaune antiques (Goncourt,MmeGervaisais, 1869, p.164).Il faudrait avoir (...) la paire de ciseaux la plus précieusement orfévrée, le dé le plus divin (Goncourt,Journal, 1884, p.389).Une canne à poignée argentée et orfévrée, très 1900 (Montherl.,Célibataires, 1934, p.773).b) Inscrusté, rehaussé de. Vidercômes d'ivoire orfévrés d'argent (Du Camp,Hollande, 1859, p.140).c) P. anal. Travaillé comme une pièce d'orfèvrerie avec art, minutie. De guerre lasse, j'en arrivai à suspecter ma portière de soie vert pâle et ses arabesques orfèvrées (Lorrain,Sens. et souv., 1895, p.127). [ɔ ʀfevʀe]. 1resattest. 1859 orfévré (Du Camp, loc. cit.), 1957 orfévrer (Druon, loc. cit.); de orfèvre, suff. * et dés. -er.

Phonétique du mot « orfévrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
orfévrer ɔrfevre play_arrow

Images d'illustration du mot « orfévrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « orfévrer »

Langue Traduction
Corse uriggie
Basque urregile
Japonais 金細工人
Russe ювелир
Portugais ourives
Arabe صائغ
Chinois 金匠
Allemand goldschmied
Italien orafo
Espagnol orfebre
Anglais goldsmith
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires