La langue française

Ontologiquement

Sommaire

  • Définitions du mot ontologiquement
  • Étymologie de « ontologiquement »
  • Phonétique de « ontologiquement »
  • Citations contenant le mot « ontologiquement »
  • Traductions du mot « ontologiquement »

Définitions du mot « ontologiquement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Ontologiquement, adv.a) Philos. [Correspond à ontologique A 2; chez Heidegger] En tant qu'être et non en tant qu'existant. L'excellence de l'existence humaine parmi les objets qui nous entourent tient au fait que l'homme existe ontologiquement. Son essence Ce qu'il est, sa quiddité, consiste à exister (E. Lévinas,En découvrant l'existence avec Husserl et Heidegger, 1974 [1932], p.81).b) Didact. [Correspond à supra B] Sur le plan de l'existence; d'un point de vue ontologique. L'être infini (...) est le seul à qui ontologiquement rien ne peut s'ajouter, parce que, tous les êtres finis étant limités à une perfection déterminée, Dieu est au contraire en soi et par soi toute perfection (Théol. cath.t.4, 11920, p.787).L'histoire, c'est ce que l'historien réussit à étreindre du passé, mais en passant à travers ses instruments de connaissance, ce passé a été si re-élaboré, retravaillé qu'il en est tout renouvelé, qu'il est devenu, ontologiquement, tout autre (Marrou,Connaiss. hist., 1954, p.60). [ɔ ̃tɔlɔ ʒikmɑ ̃]. 1reattest. 1874 (Lar. 19e); de ontologique, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 15.

Trésor de la Langue Française informatisé

Ontologiquement, adv.a) Philos. [Correspond à ontologique A 2; chez Heidegger] En tant qu'être et non en tant qu'existant. L'excellence de l'existence humaine parmi les objets qui nous entourent tient au fait que l'homme existe ontologiquement. Son essence Ce qu'il est, sa quiddité, consiste à exister (E. Lévinas,En découvrant l'existence avec Husserl et Heidegger, 1974 [1932], p.81).b) Didact. [Correspond à supra B] Sur le plan de l'existence; d'un point de vue ontologique. L'être infini (...) est le seul à qui ontologiquement rien ne peut s'ajouter, parce que, tous les êtres finis étant limités à une perfection déterminée, Dieu est au contraire en soi et par soi toute perfection (Théol. cath.t.4, 11920, p.787).L'histoire, c'est ce que l'historien réussit à étreindre du passé, mais en passant à travers ses instruments de connaissance, ce passé a été si re-élaboré, retravaillé qu'il en est tout renouvelé, qu'il est devenu, ontologiquement, tout autre (Marrou,Connaiss. hist., 1954, p.60). [ɔ ̃tɔlɔ ʒikmɑ ̃]. 1reattest. 1874 (Lar. 19e); de ontologique, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 15.

Wiktionnaire

Adverbe

ontologiquement \Prononciation ?\

  1. (Philosophie) De manière ontologique.
  2. (En particulier) En tant qu’être.
    • L'absence de droits naturels fit de la liberté un concept juridique, et non métaphysique. En tant que serviteur de Dieu, l'homme n'est ontologiquement rien. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.54)
    • Pourquoi l’homme a-t-il l’impression que les technologies le menacent ontologiquement, métaphysiquement ? — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 15)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ontologiquement »

De ontologique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ontologiquement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ontologiquement ɔ̃tɔlɔʒikœmɑ̃

Citations contenant le mot « ontologiquement »

  • De nombreux éditorialistes font mine de s’étonner de l’attitude des Pays-Bas, de la Suède, du Danemark et de l’Autriche. Ils constatent à quel point ce sont d’affreux radins nocifs à l’intégration européenne. Mais de quelle intégration parle-t-on ? Une intégration qui consiste à poursuivre l’affaiblissement de nombreuses économies car trop divergentes les unes des autres ? Une intégration qui accepte en son sein le non-respect de la question des droits humains les plus élémentaires, à l’image de ce qui s’est déroulé durant la campagne présidentielle polonaise ? Ils oublient en définitive que le problème de ces interminables sommets européens est intrinsèquement, ontologiquement lié à la nature même de l’Union européenne et de sa construction. Le Vent Se Lève, Les quatre frugaux, ventriloques d’une Union européenne dans la débâcle
  • Edouard Husson : Plus exactement, les autorités chinoises ont promis, il y a dix ans, lors de l’inauguration du barrage des Trois Gorges, qu’il serait capable de contenir la pire inondation des 10 000 dernières années. Vous avez raison, c’est une langue assez typique des régimes totalitaires. L’Occident, qui pensait faire de bonnes affaires, n’a jamais voulu voir qu’un parti communiste au pouvoir reste toujours, même un peu assagi, un régime dont le potentiel totalitaire peut se réveiller à tout moment. En 1989, après Tian An Men et les 400 autres répressions à travers le pays, nous avons passé un pacte faustien avec le régime communiste chinois. Alors que nous assistions à la fin du bloc soviétique et de l’URSS, nous avons autorisé la survie du régime communiste chinois, qui avait été tout aussi barbare et liberticide que le régime soviétique. Nous avons même fait bien pire: nous leur avons, en aménageant la formule de Lénine, fourni la corde qui devait leur servir à nous pendre. Loin de soumettre le parti communiste chinois à quelque pression technologique que ce soit, les Etats-Unis et le monde occidental, tout à la mondialisation naissante, ont mis en place une division du travail où la Chine est devenue l’atelier du monde. Ce système a connu son apogée durant la présidence de Barack Obama, avec son « tournant asiatique », qui signifiait surtout que les USA s'éloignaient de leurs racines libérales européennes pour se lier encore plus étroitement au despotisme chinois et à son « bolchevisme consultatif ». Donald Trump, qu’il est de bon ton, de tourner en ridicule ou de haïr, est le premier président américain lucide sur le danger chinois. Il a compris que la société américaine était en train d’être dévorée à petit feu et allait perdre son âme à force d’abandonner toujours plus d’emplois et de transférer toujours plus de moyens financiers et de nouvelles technologies vers la Chine. Avec un instinct très sûr, Trump a compris, aussi, que la Chine était plus fragile qu’elle n’en avait l’air. Un régime communiste obtient par la coercition ce que nous savons produire en nous appuyant sur la liberté. Le barrage des Trois Gorges, sur le fleuve bleu, est typique du pharaonisme des régimes communistes. Des centaines de milliers d’individus ont été recrutés pour construire le projet; au moins un million de personne a été déplacé; aujourd’hui, des millions sont affectés par des inondations en amont et une sécheresse en aval du barrage. Il y a là un immense gâchis de vies humaines et de capitaux dans un pays dont le régime méprise, ontologiquement, la vie humaine. Et l’on apprend, malgré les dénégations du régime, que le barrage est beaucoup plus fragile qu’il n’y paraît.  Atlantico.fr, Le barrage qui nous indique la stratégie à suivre dans la nouvelle guerre froide qui nous oppose à la Chine | Atlantico.fr
  • La question du genre et de sa pertinence, mot apparu depuis une dizaine d’année dans le langage courant, est en fait le cœur impensé de ce débat. D’abord issu des sciences sociales, ce concept permettait d’étudier les tenants non biologiques de la différence homme/femme. Des études sociologiques, historiques et anthropologiques ont ainsi pu mettre en évidence les différences dans les caractéristiques associées aux hommes et aux femmes dans les civilisations et sociétés humaines à travers le globe et l’histoire. Mais dans les années 1990, le genre devient performatif en tant que producteur d’inégalités et de rapports de domination: sous la plume de la sociologue Christine Delphy, le genre précède ontologiquement le sexe biologique, et ce dernier n’est qu’une invention pour légitimer une domination des hommes sur le femmes. De là s’est construite la théorie queer, qui déclare que le sexe est «assigné à la naissance» (donc imposé arbitrairement), et que seule est pertinente l’identité de genre, foisonnante (homme, femme, non-binaire, gender fluid…) et surtout, subjective. Remettre en cause cette vision, à l’instar de J.K.Rowling, serait faire preuve d’une violence inacceptable envers les personnes transgenres. Le Figaro.fr, «Affirmer la différence des sexes n’est pas transphobe»
  • L’exercice consistant à dilater un court-métrage en un long est souvent l’apanage des débutants pour qui le format bref constitue, aux yeux des producteurs, une promesse. Mais les deux disciplines étant ontologiquement différentes — autant que le demi-fond l’est du marathon —, l’entreprise s’avère souvent un redoutable casse-gueule. Pour y échapper, certains optent pour une simple prolongation de leur court à l’instar de Xavier Legrand (avec Avant que de tout perdre, puis Jusqu’à la garde dont on connaît le double succès) ou ici Rodrigo Sorogoyen. Le très expérimenté réalisateur avait signé en 2017 entre Que Dios nos perdone et El Reino,  Madre, un plan-séquence de 18 minutes aussi stupéfiant que bouleversant — il constitue le prologue de ce film — ayant écumé les festivals et concouru à l’Oscar. Madre “version longue“ raconte une autre histoire : une conséquence possible de la précédente, en explorant plusieurs chemins psychologiques et en suggérant la survenue d’un ou plusieurs drames après la tragédie initiale. , Cinéma Lyon : critique du film Vacances aux bords de la mère : "Madre" de Rodrigo Sorogoyen De Rodrigo Sorogoyen (Esp-Fr, 2h09) avec Marta Nieto, Jules Porier, Alex Brendemühl par Vincent Raymond
  • De plus, la conviction que les collaborateurs doivent être amenés à adopter ce système car il serait ontologiquement meilleur, que « c‘est le sens de l’histoire », révèle une prétention de supériorité morale qui peut avoir de très mauvais effets. , Développer l’engagement des Somewhere : un défi pour l’entreprise | Accompagner la transition écologique | Michel Perrault | Les blogs d'Alternatives Économiques
  • « Bois de lune » est une « machine » agissant avant toute chose, ontologiquement même, en référence à l’œuvre matricielle de l’artiste franco-américain et néanmoins rouennais Marcel Duchamp et notamment au « Grand Verre », dit aussi « La mariée mise à nu par ses célibataires » (1915-1923). Unidivers, « Bois de lune », nouvelle acquisition : un dialogue entre patrimoine et art contemporain Musée d’Art,Histoire et Archéologie Évreux dimanche 20 septembre 2020
  • Il en des concepts comme des modes, ils s’imposent quelques fois jusqu’au ridicule. C’est ainsi que tout assigné Blanc (c’est mon cas) se retrouve ontologiquement associé aux dominants, jamais aux dominés. Vous ne le croyez pas ? Lisez la prose de l’indigéniste Rokhaya Diallo, nouvelle égérie des décoloniaux belges. À l’en croire, "jamais les Blancs n’ont été visés en tant que groupes par des politiques oppressives au profit de minorités non-blanches du fait de leur couleur. Jamais, ils n’ont fait l’objet de théories raciales se traduisant dans des pratiques institutionnelles (sic)". Et de surenchérir quelques jours plus tard qu’"aucun groupe n’a été opprimé en tant que Blanc" (tweet, 19 sept. 2019). LaLibre.be, Ni Blanc, ni Noir : Gris ? - La Libre
  • Les alliances que propose Morizot ne sont pas des compromissions, « ce sont des alliances agonistiques, des alliances de combat » (notes 31 et 34, p. 305-306) « contre les usages extractivistes le plus souvent, et tous ceux qui fragilisent le maintien des tissages, tous ceux qui participent au processus de "cheapisation" du tissu du vivant. C’est-à-dire au processus qui le rend "bon marché", de faible valeur dans tous les sens du terme : qui simultanément, le dévalue ontologiquement, le dépolitise et le convertit en matière première pour le productivisme. » (p. 264-265). , Un livre pour l’été 2020 : Manières d’être vivant de Baptiste Morizot | L’économie par terre ou sur terre ? | Jean-Marie Harribey | Les blogs d'Alternatives Économiques
  • En fait, seuls des superlatifs peuvent être à même de caractériser la brèche béante qui existe entre la physique et la biologie. Peut-on en effet raisonnablement comparer une science de l’inerte à celle du vivant, de même que l’on ne peut pas non plus comparer un circuit RLC avec un microchip de dernière génération, ou un mort avec un vivant ! Il est clair que la biologie est incommensurablement supérieure à la physique. Dit autrement, la matière inanimée qu’étudie la physique est un cas particulier extrêmement terne de la matière vivante. Les objets de la biologie sont certainement ontologiquement parlant incomparablement plus riches que ceux de la physique. Je dois arrêter là mes juxtapositions «outrancières» pour ne pas me mettre plus à dos mes chers collègues physiciens. El Watan, Quand la physique rencontre la biologie | El Watan

Traductions du mot « ontologiquement »

Langue Traduction
Anglais ontologically
Espagnol ontológicamente
Italien ontologicamente
Allemand ontologisch
Chinois 本体上
Arabe وجوديا
Portugais ontologicamente
Russe онтологически
Japonais 存在論的に
Basque ontologikoki
Corse ontologicamente
Source : Google Translate API
Partager