La langue française

Oiselier, oiselière

Sommaire

  • Définitions du mot oiselier, oiselière
  • Étymologie de « oiselier »
  • Phonétique de « oiselier »
  • Citations contenant le mot « oiselier »
  • Traductions du mot « oiselier »

Définitions du mot « oiselier, oiselière »

Trésor de la Langue Française informatisé

OISELIER, -IÈRE, subst.

,,Celui, celle qui fait métier d'acheter ou d'élever des oiseaux puis de les vendre ou revendre`` (Duchartre 1973). Je m'arrêtai à la porte d'un oiselier. Une femme (...) offrait au marchand de lui vendre un canari avec sa cage (...). L'oiselier lui dit que son oiseau n'avait pas de valeur (Nerval, Filles feu, Angélique, 1854, p.523).Claude Delaborde, l'oiselier du quai de la Mégisserie (Sand, Hist. vie, t.2, 1855, p.97).Sous ses fenêtres, des perruches, des cacatoès (...), tout l'étalage en plein air d'un oiselier dont les cages empilées saluent le jour levant d'une rumeur de forêt vierge (A. Daudet, Sapho, 1884, p.326).
Rem. Le fém., att. par les dict., est absent de la documentation.
Prononc. et Orth.: [wazəlje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Martinet-Walter 1973 note respectivement [wazoe-], [-ə-], [-ø-] (7/6/3). Étymol. et Hist. xves. (Gloss. Lille, 30a ds T.-L.: auceps: oiselier). Dér. de oisel, forme anc. de oiseau*; suff. -ier*.

Wiktionnaire

Nom commun

oiselier \wa.zə.lje\ masculin (pour une femme on dit : oiselière)

  1. (Vieilli) Celui qui fait le commerce (et éventuellement l’élevage) des oiseaux d’agrément, dans une oisellerie.
    • Rien de plus simple: c’est le vulgaire trébuchet que vendent tous les oiseliers, mais trois fois plus grand.: — (André Godard, Les réfections françaises, les jardins-volières: criminelle destruction, repeuplement possible, irremplaçables services des oiseaux, 1916)
    • Un Américain prend en photo le guerrab, ce vendeur d'eau […], circulant dans la foule des oiseliers, il secouait des petites sonnailles de cuivre. — (Amin Zaoui, Haras de femmes, éditions e-plumes.net, 2016)

Nom commun

oiselière \wa.zə.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : oiselier)

  1. (Vieilli) Celle qui fait le commerce (et éventuellement l’élevage) des oiseaux d’agrément, dans une oisellerie.
    • À la gentille oiselière
      Chacun peut avoir recours :
      On trouve dans ma volière
      Un assortiment d’Amours,
      Doux, rasés,
      Frais, usés,
      Pour tous les goûts, tous les âges ;
      J’en ài très peu de sauvages,
      Et beaucoup d’apprivoisés.
      — (M. de Joux, La marchande d’amours, L’Épicurien français, juin 1809, page 202)
    • Mais Sabina regardait en vain ; ces oiseaux étaient perdus dans une telle immensité que la vue phénoménale de l’oiselière pouvait seule pressentir ou discerner leur présence. — (George Sand, Teverino, tome 1, Desessart, 1846, page 309)

Nom commun

oiselière \wa.zə.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : oiselier)

  1. (Vieilli) Celle qui fait le commerce (et éventuellement l’élevage) des oiseaux d’agrément, dans une oisellerie.
    • À la gentille oiselière
      Chacun peut avoir recours :
      On trouve dans ma volière
      Un assortiment d’Amours,
      Doux, rasés,
      Frais, usés,
      Pour tous les goûts, tous les âges ;
      J’en ài très peu de sauvages,
      Et beaucoup d’apprivoisés.
      — (M. de Joux, La marchande d’amours, L’Épicurien français, juin 1809, page 202)
    • Mais Sabina regardait en vain ; ces oiseaux étaient perdus dans une telle immensité que la vue phénoménale de l’oiselière pouvait seule pressentir ou discerner leur présence. — (George Sand, Teverino, tome 1, Desessart, 1846, page 309)

Nom commun

oiselière \wa.zə.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : oiselier)

  1. (Vieilli) Celle qui fait le commerce (et éventuellement l’élevage) des oiseaux d’agrément, dans une oisellerie.
    • À la gentille oiselière
      Chacun peut avoir recours :
      On trouve dans ma volière
      Un assortiment d’Amours,
      Doux, rasés,
      Frais, usés,
      Pour tous les goûts, tous les âges ;
      J’en ài très peu de sauvages,
      Et beaucoup d’apprivoisés.
      — (M. de Joux, La marchande d’amours, L’Épicurien français, juin 1809, page 202)
    • Mais Sabina regardait en vain ; ces oiseaux étaient perdus dans une telle immensité que la vue phénoménale de l’oiselière pouvait seule pressentir ou discerner leur présence. — (George Sand, Teverino, tome 1, Desessart, 1846, page 309)

Nom commun

oiselière \wa.zə.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : oiselier)

  1. (Vieilli) Celle qui fait le commerce (et éventuellement l’élevage) des oiseaux d’agrément, dans une oisellerie.
    • À la gentille oiselière
      Chacun peut avoir recours :
      On trouve dans ma volière
      Un assortiment d’Amours,
      Doux, rasés,
      Frais, usés,
      Pour tous les goûts, tous les âges ;
      J’en ài très peu de sauvages,
      Et beaucoup d’apprivoisés.
      — (M. de Joux, La marchande d’amours, L’Épicurien français, juin 1809, page 202)
    • Mais Sabina regardait en vain ; ces oiseaux étaient perdus dans une telle immensité que la vue phénoménale de l’oiselière pouvait seule pressentir ou discerner leur présence. — (George Sand, Teverino, tome 1, Desessart, 1846, page 309)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OISELIER. n. m.
Celui dont le métier est d'élever et de vendre des oiseaux.

Littré (1872-1877)

OISELIER (oi-ze-lié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des oi-ze-lié-z achalandés) s. m.
  • Celui dont le métier est d'élever et de vendre des oiseaux.

HISTORIQUE

XVIe s. Oiselier, Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OISELIER, s. m. (Oiselerie.) celui qui va chasser & tendre aux menus oiseaux, qui les éleve, & qui en fait trafic. C’est aussi l’oiselier qui fait les cages, les volieres & les cabannes, soit de fil, de léton ou de fer pour les renfermer, & les faire couver ; il fait aussi les trébuchets pour les prendre, & les divers filets qui servent à cette chasse.

Les oiseliers composent à Paris une assez nombreuse communauté, & qui n’y est pas des moins anciennes. Leurs statuts & réglemens leur ont été donnés par les officiers des eaux & forêts de Paris ; & ceux dont ils se servent présentement leur furent délivrés au mois de Mai 1647, par le greffier de cette jurisdiction, comme extrait des anciens registres. Savari. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « oiselier »

Oisel (voy. OISEAU) ; wallon, ouhelî.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVe siècle) Dérivé de oisel avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « oiselier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
oiselier wazœlje

Citations contenant le mot « oiselier »

  • Un jeune entrepreneur lance un nouveau projet résidentiel à Sainte-Anne-des-Monts qu'il appelle : le Domaine de l'oiselière. Radio-Canada.ca, Un nouveau projet résidentiel à Sainte-Anne-des-Monts | Radio-Canada.ca
  • même si ce n’est pas une chanson oiselière, il y a « L »alouette en colère" de Félix Leclerc AgoraVox, L'oiseau dans la chanson - AgoraVox le média citoyen
  • "Monsieur Moisange ? Un drôle d'oiseau, cet homme-là !" Pierre Moisange est un homme atypique, solitaire, intriguant et intimidant, qui adore sa mère, oiselière sur les quais du Louvre. Il a un rêve : voler, et rencontrer la jeune femme qu'il retrouve dans ses songes chaque nuit. Un matin, il se réveille avec des ailes à la place des bras. Une nouvelle vie qui, outre une notoriété qu'il ne désire pas, va le mener au bout du monde, et au bout de son rêve. Le Point, Livres pour enfants : des invitations au voyage - Le Point
  • Comment Colombine l’oiselière a quitté Pierrot le boulanger. L’acteur Arlequin aimerait épouser Colombine qui a rejoint la troupe des comédiens. Ils jouent à Dijon, s’échangent des mots doux… et leur premier baiser. Colombine peut-elle avoir quitté pour toujours ses oiseaux et Pierrot ? , PIERROT ET COLOMBINE, la vidéo du confinement | Classique News

Traductions du mot « oiselier »

Langue Traduction
Anglais birdwatcher
Espagnol observador de aves
Italien birdwatcher
Allemand vogelbeobachter
Chinois 观鸟者
Arabe مراقب الطيور
Portugais observador de pássaros
Russe орнитолог
Japonais バードウォッチャー
Basque birdwatcher
Corse birdwatcher
Source : Google Translate API
Partager