La langue française

Odontalgique

Définitions du mot « odontalgique »

Trésor de la Langue Française informatisé

Odontalgique, adj. et subst. masc.,vieilli. a) Adj. Qui concerne l'odontalgie. Les accidents odontalgiques (Littré). b) Adj. et subst. masc. (Médicament) à utiliser en cas d'odontalgie. Élixir odontalgique. Herbes magiques, Vulnéraires, savons, pierres odontalgiques, Remèdes souverains (Pommier,Colères,1844, p.96).Sous les noms d'Odontalgiques, d'Anti-odontalgiques, on désigne les remèdes propres à guérir les maux de dents (...). On a préconisé une foule d'odontalgiques comme des remèdes souverains, propres à guérir tous les maux de dents (Bouillet1859).[ɔdɔ ̃talʒik]. Att. ds Ac. dep. 1762. 1reattest. 1620 (J. Béguin, Les Élémens de chymie (éd. 1626], p.161: un odontalgique; p.345: remède odontalgique); de odontalgie, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Adjectif

odontalgique masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a rapport à l’odontalgie.
    • Remède odontalgique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ODONTALGIQUE. adj. des deux genres
. Qui a rapport à l'odontalgie. Remède odontalgique.

Littré (1872-1877)

ODONTALGIQUE (o-don-tal-ji-k') adj.
  • 1Qui a rapport à l'odontalgie. Les accidents odontalgiques.
  • 2Bon contre l'odontalgie. Élixir odontalgique.

    S. m. Un bon odontalgique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ODONTALGIQUE, s. m. & adj. terme de Chirurgie concernant la matiere médicale externe, remede propre pour calmer la douleur des dents.

Ces remedes sont en très-grand nombre, & il n’y a presque personne qui n’en vante un dont il assure l’efficacité.

On applique avec succès un emplâtre de mastic ou de gomme élemi à la région des tempes. L’emplâtre d’opium a souvent produit un très-bon effet, de même que le cataplasme de racine de grande consoude pour réprimer la fluxion.

Quelques-uns appliquent des médicamens dans l’oreille du côté de la douleur. L’huile d’amandes ameres, ou la vapeur du vinaigre dans lequel on a fait bouillir du pouillot ou de l’origan. Le vinaigre est recommandé contre les fluxions chaudes ou inflammatoires : & quand l’engorgement vient d’une cause froide ou humorale, on coule dans l’oreille du jus d’ail cuit avec de la thériaque, & employé chaudement, ou bien un petit morceau de gousse d’ail cuit sous la cendre, & introduit dans l’oreille en forme de tente.

Il n’y a sorte de cataplasmes astringens, émolliens, résolutifs, discussifs, dont on ne trouve des formules pour appliquer sur la machoire & la joue, contre les fluxions qu’occasionne la douleur des dents. On conseille aussi des gargarismes, avec des noix de galles cuites dans le vinaigre ; avec du vinaigre dans lequel on a éteint des cailloux roussis au feu ; de la décoction de verveine, de la décoction de gayac dans l’eau ou le vin, en y ajoutant un peu de sel. D’autres font mâcher de la racine de pyrethre pour faire dégorger les glandes salivaires ; la racine de calamus aromaticus a produit souvent de très-bons effets : mais c’est sur-tout les remedes qu’on applique sur la dent, dans le creux que forme la carie, qui méritent essentiellement le nom d’odontalgiques. L’huile de gayac, celles de buis, de gerofle, de camphre, de canelle, portées dans le creux de la dent avec un peu de coton, dessechent la carie, empêchent ses progrès, & brûlent le nerf. C’est un préparatif à l’opération de plomber une dent. Si la douleur est très violente, le coton trempé dans les gouttes anodynes, calme puissamment : on peut même introduire avec succès dans la dent deux ou trois grains d’opium. Mais l’extraction de la dent est le moyen le plus sûr, comme nous l’avons dit à l’article Odontalgie.

Les personnes du peuple mettent dans le creux d’une dent cariée un morceau d’encens : ce remede pourrit la dent & la fait tomber par parcelles ; mais on a remarqué que cela étoit dangereux pour les dents voisines. Les autres parlent d’un trochisque fait avec le lait de tithymale, l’encens en poudre & temperé d’amidon, pour procurer la chute spontanée de la dent. L’adresse de nos dentistes doit faire préferer leurs secours, tout douloureux qu’ils sont, à des remedes incertains, qui ont tant d’inconveniens d’ailleurs. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « odontalgique »

(Siècle à préciser) Dérivé de odontalgie avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « odontalgique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
odontalgique ɔdɔ̃talʒik

Traductions du mot « odontalgique »

Langue Traduction
Anglais odontalgic
Espagnol odontálgico
Italien odontalgic
Allemand odontalgisch
Chinois 牙痛药
Arabe سني
Portugais odontálgico
Russe средство от зубной боли
Japonais 歯痛
Basque odontalgic
Corse odontalgicu
Source : Google Translate API

Odontalgique

Retour au sommaire ➦

Partager