La langue française

Occultateur

Sommaire

  • Phonétique de « occultateur »
  • Citations contenant le mot « occultateur »
  • Traductions du mot « occultateur »

Phonétique du mot « occultateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
occultateur ɔkkyltatœr

Citations contenant le mot « occultateur »

  • Ce n’est pas par hasard si le prolétariat dictateur campe sur ses positions place de la République, il s’y arrête pour prendre la place de la république. Non… dis plutôt qu’il prend la tête à une démocratie que la lettre foulerait du pied, préfigurant une drôle de guerre aux lendemains qui chantent faux. Si tu veux. Quoi qu’il en soit, il n’est pas étonnant que sa révolution foutraque chasse Alain Finkielkraut du cénotaphe des derniers martyrs de la République qui, dans leur patinoire de sang, sont venus confirmer quelques-unes des intuitions obsessives propres au lanceur d’alerte antitotalitaire. Un mémorial spontané. Il sera rebaptisé Nuit Debout par les nettoyeurs d’une Histoire que ses occultateurs n’ont plus le pouvoir d’effacer. Selon un porte-parole du mouvement immobile, ledit fasciste Finkielkraut aurait été expulsé de la France pour cette raison, au petit parfum reconnaissable, qu’il l’avait bien cherché, que ses propos nauséabonds, fussent-ils inconséquents, ne pouvaient espérer a fortiori, à treize mois du Concours Le Pen, rester sans conséquences. Quels propos? La dénonciation de l’islamisme… vécue comme délation par les élaborateurs du concept d’islamophobie, ceux-là mêmes qui prétendent que Valls est une réincarnation de Laval passant commande à Cazeneuve d’un fichier musulman préalable à la déportation de ses concitoyens, auxquels le naturalisé, jaloux de sa nationalité toute fraîche, n’aura pas hésité un instant à infliger une déchéance de citoyenneté. Quoi d’autre? La dénonciaton de l’antisionisme… vécue comme complicité à l’égard d’un État pluraliste, multiethnique, multiculturel et néanmoins juif, car l’État souverain du peuple juif porte la responsabilité de transmettre aux générations futures une Histoire dont elle ne laissera jamais plus un idéologue nationaliste ou internationaliste le forcer à en éprouver de la honte. Une Histoire qui éclaire les Juifs autant sur eux-mêmes qu’elle partage sa Haskala avec ceux qui ont conscience ou demeurent inconscients qu’ils le firent, le font, le feront, sur la place de la République mondiale ou depuis les hauteurs du plateau du Golan face à la Révolution islamique permanente, pour des raisons qui les dépassent, et c’est très bien ainsi. Le réformateur se refermera aussi vite qu’il se sera ouvert au dialogue avec l’antihistoire de la philosophie. L’union de la gauche n’ira pas de Macron à Varoufákis car l’un n’est pas mariable à l’autre dès lors que l’un est voué à remplacer l’autre. Il est temps que la gauche de gouvernement assume ce qu’elle est. Dans ce dessein, qu’elle se recentre! — ce qui ne signifie pas qu’elle incline au Centre mais qu’elle retrouve les inflexions qui sont de nature à justifier son évolution plurielle et singulière. Éviter, par exemple, de nous dire qu’elle n’est n’est ni de droite ni de gauche et nous assurer que, si elle n’est pas de droite, elle se dissocie avec une égale énergie de l’extrême gauche et de l’extrême droite. La gauche qui a accepté d’être aux responsabilités n’est pas une masse compacte hermétique à elle-même. Ses divisions internes sont transparentes et, à ce titre, peuvent, bien mieux que ne le ferait le glacis craquelant d’une cohésion coercitive, l’éclairer sur elle-même. Si, comme elle cherche à en atténuer les effets, la réduction de la marge de manœuvre des membres impermanents de l’a(communauté) internationale est un sujet bien trop sensible pour être relégué au merchandising des bobos guévaristes, nous aimerions voir le ministre de l’Économie installer ses bureaux au quai d’Orsay. Entre l’isolationnisme des provinces de l’empire et la globalisation des marchés complice du néoféodalisme des multinationales, il y a l’Internationale sociale. L’erreur de Varoufákis c’est d’avoir rappliqué le doigt sur la gâchette à la table des négociations. Le camp ultralibéral est passé maître dans l’art mafieux de l’intimidation. Les masses salariales doivent le convaincre qu’elles se conçoivent comme ses associées si elles veulent obtenir de lui l’inflexion sociale la plus rentable pour l’ensemble des acteurs sociaux. Une authentique économie de gauche se montrerait capable de faciliter la conversion du grand patronat au libéralisme social — phase transitoire entre la loi du plus fort et l’empyrée qu’est la justice pour tous — visant à briser les dernières chaînes de l’esclavage postindustriel. Notre pays est sous tension. L’insurrection qui le guette incite au repli immunitaire. L’État marche sur les œufs de son propre bourreau, l’ire des peuples qui n’ont plus le temps de lire dans leurs propres pensées. L’État doit comprendre qu’il y a belle lurette que la Bête est sortie de sa coquille. Or le totem du mal, relativement véloce, marche toujours sur deux pattes. Arrivé à ce stade d’autogénération, il doit trouver la tête qui le nourrira, faute de quoi il la dévorera. Le Président nous dit qu’il fait tout ce qu’il est possible de faire pour que ses compatriotes vivent dans un monde plus juste. De fait, il leur paraît un tantinet suffisant. Ils attendent de lui davantage d’insatisfaction. Ils voudraient être sûrs qu’il lutte chaque jour contre l’inertie engendrée par le détonateur des fronts monétaires. Ils veulent le voir désamorcer la bombe anomique. L’inefficience des normes civilisationnelles ne laisse plus d’autre choix aux dirigeants des États de droit que de prôner un modèle de civilisation hors-norme. L’harmonisation fiscale mondiale n’implique pas l’uniformisation quand l’harmonie dont nous avons besoin devrait rompre avec ce médiévisme que représente un progressisme à l’unisson. Évitons donc la monodie des impératifs catégoriques en sorte que celui qui interprète sa mélodie en doubles-croches apprenne (à estimer à sa juste valeur = à valoriser) l’assise triomphale que synchronise sur elle l’octobassiste de l’ingénieur Berlioz avant qu’un tremblement de rage ne vienne à transformer une ronde en trille et ne le fasse vaciller sur son estrade. La Règle du Jeu, Bernard-Henri Lévy, François Sureau, Renaud Girard, Pierre Leroy : doubles vies - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Traductions du mot « occultateur »

Langue Traduction
Anglais occultator
Espagnol ocultador
Italien occultator
Allemand okkultator
Chinois 掩藏者
Arabe الخفي
Portugais ocultador
Russe occultator
Japonais オカルタ
Basque occultator
Corse occultatore
Source : Google Translate API
Partager