La langue française

Occidentalité

Définitions du mot « occidentalité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Occidentalité, subst. fém.,rare. Caractère propre à la culture, à la civilisation, à la mentalité occidentale. Le plus clair profit que je retire de ma lecture, c'est le sentiment plus net et précis de mon occidentalité; en quoi, pourquoi et par quoi je m'oppose. Je suis et reste du côté de Descartes et de Bacon (Gide,Journal,1943, p.254).[ɔksidɑ ̃talite]. 1resattest. a) xiiies. [ms.] «position (d'un astre) à l'occident» (Introd. d'astron., ms. B.N. fr. 1353, fo62a ds Gdf., cf. orientalité dans le même texte, Gdf. t.5), b) 1943 «caractère de celui qui appartient à la civilisation, à la culture occidentale» (Gide, loc. cit.); de occidental, suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Nom commun

occidentalité \ɔk.si.dɑ̃.ta.li.te\ féminin

  1. État, caractère de ce qui est occidental.
    • Le plus clair profit que je retire de ma lecture, c'est le sentiment plus net et précis de mon occidentalité ; en quoi, pourquoi et par quoi je m'oppose. Je suis et reste du côté de Descartes et de Bacon. — (André Gide, Journal, 1943)
    • L'occidentalité est aujourd'hui trop enfermée dans la problématique Nord-Sud, trop verrouillée par l'instrumentalisation du couple d'opposés Orient-Occident, trop marquée par les antagonismes oppresseurs-opprimés et riches-pauvres. — (Thierry Fabre, Colonialisme et postcolonialisme en Méditerranée, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « occidentalité »

 Dérivé de occidental avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « occidentalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
occidentalité ɔksidɑ̃talite

Citations contenant le mot « occidentalité »

  • Si ces avantages peuvent être inscrits dans la continuité de hiérarchies coloniales, ils sont aussi liés à la politique migratoire du gouvernement dubaïote ainsi que des entreprises, cherchant à attirer des ressortissant·e·s de pays occidentaux. En effet, l’occidentalité est construite comme un argument de vente au service de la marque Dubaï. The Conversation, Se vendre comme occidental à Dubaï
  • Bien que leur résidence soit tributaire d’un contrat de travail qui peut être remis en cause à tout moment (les échecs sont ainsi peu visibles puisque l’on doit quitter le pays à la perte de son emploi), les Occidentaux constituent à Dubaï un groupe social privilégié. Si Le Renard ne manque pas de rappeler que les citoyens émiriens ont très peu de contacts avec les étrangers, elle souligne aussi que l’héritage colonial est tel que l’imaginaire collectif dubaïote assimile occidentalité et compétence professionnelle, structurant une véritable hiérarchie des nationalités en fonction de quoi s’organisent les possibilités de carrière et les conditions de vie dans l’émirat. Orient XXI, Être un Blanc à Dubaï
  • Pour ainsi réfléchir au vocabulaire hérité de cette course à l’occidentalité, il est alors intéressant de s’arrêter sur le terme « Afrique ». De quoi l’Afrique est-elle le nom ? Ses racines étymologiques remonteraient aux termes Afer (en latin) et Ifriqiya (en arabe)[3] qui signifient « les personnes à la peau sombre » ou « le pays sombre » avec tout ce que cela peut engendrer de péjoratif. « Afrique » est alors dite, pensée, inventée (Valentin Mudimbe), perçue par les autres, ce qu’elle dit d’elle-même n’est pas diffusé dans une langue africaine. Le terme « afro » dérivé du mot « Afrique » est utilisé dans un usage politique pour mettre en relief le caractère systémique des expériences vécues par les personnes construites comme noires. Elles ont en commun de vivre la « condition noire », fait social hérité de la racialisation moderne. L’existence des personnes afros est liée à l’expansion occidentale légitimée par une idéologie raciste. Se réapproprier la stigmatisation raciale participe à la critique de la modernité occidentale dont la solidarité panafricaine peut être une matrice. Cette solidarité remet en cause notamment les frontières nationales et coloniales. Africultures, Penser Afropea | Africultures
  • La blanchité et l’occidentalité sont deux avantages majeurs lorsque l’on vit (ou transite) à Dubaï. Dans la ville-État, avoir un passeport occidental est un plus qui permet de se distinguer des autres élites. C’est ce qu’explique la sociologue Amélie Le Renard dans son dernier livre, publié aux presses de Sciences Po, un ouvrage qui s’appuie sur des entretiens avec plusieurs centaines d’habitants recueillis sur place. RFI, Dubaï, le privilège occidental - Orient hebdo
  • A 17 heures…le ciel commence à s’obscurcir. Les ‘’mamans’’ et les ‘’papa’’  avec leurs petits-enfants quittent un à un le lieu. Le crépuscule annonce la fin d’une première partie animée de danses traditionnelles et le début d’une deuxième partie qui sera consacrée aux musiques urbaines et autres occidentalités. La nuit tombe et l’ambiance change. Le festival s’est rajeuni. Tchadinfos.com, Festival Dary : entre espace de culture et espace de liberté, les adolescents s’éclatent – Tchadinfos.com
  • Mon parcours et mon engagement m’amènent à porter un programme respectueux aussi bien de nos traditions que de notre modernité... conciliant notre "créolité" avec notre "occidentalité", que ce soit sur le plan du développement culturel, économique, et des aménagements de notre cadre de vie ! Du succès de cette union dépend l’avenir de La Réunion ! Linfo.re, #NoutCommune : Jean-François Nativel, candidat à Saint-Paul - LINFO.re
  • De plus, Rokhaya Diallo associe indirectement l’occidentalité et la blancheur de peau. Est-ce à dire qu’une personne non blanche ne peut pas être occidentale ? Causeur, Pendant la crise, le business victimaire de Rokhaya Diallo reste ouvert! - Causeur
  • À coups de milliards de dollars d’investissements locaux et étrangers, il a donc créé de toutes pièces un univers touristique mégalomaniaque et souvent mâtiné d’occidentalité, avec des bars, des hôtels, des restaurants, des casinos et des boîtes de nuit désormais fort courus, pour attirer et satisfaire des touristes en mal d’exotisme, mais qui ont paradoxalement besoin de se sentir un peu comme à Londres, New York ou Paris. Le Devoir, La culture du viol touristique | Le Devoir

Traductions du mot « occidentalité »

Langue Traduction
Anglais occidentality
Espagnol occidentalidad
Italien occidentality
Allemand okzidentalität
Chinois 西方性
Arabe الغرب
Portugais ocidentalidade
Russe occidentality
Japonais 西洋
Basque occidentality
Corse occidentalità
Source : Google Translate API

Occidentalité

Retour au sommaire ➦

Partager