La langue française

Obtusion

Sommaire

  • Définitions du mot obtusion
  • Étymologie de « obtusion »
  • Phonétique de « obtusion »
  • Citations contenant le mot « obtusion »
  • Traductions du mot « obtusion »

Définitions du mot « obtusion »

Trésor de la Langue Française informatisé

OBTUSION, subst. fém.

État obtus.
A. − Vieilli. [Correspond à obtus B 1] Manque de finesse. L'obtusion du toucher (Littré).
B. − [Correspond à obtus B 2] Lourdeur, manque de finesse, de sensibilité. L'autre jour, quand mademoiselle racontait «la mésange», plusieurs de ses élèves, −aux phrases du commencement, −restaient distraits, à peine intéressés, −Gillon, par exemple, −c'était déjà l'obtusion intellectuelle (Frapié,Maternelle,1904, p.145):
. Le dominateur froid et égoïste, insensible au danger, rigide dans le devoir et dans l'honneur, donne de rudes figures de soldats, de fonctionnaires et de paysans têtus. Quelques-uns alternent l'obtusion et les explosions affectives, coupent de fureurs orageuses un calme imperturbable et épais. Mounier,Traité caract.,1946, p.368.
PSYCHIATRIE. Diminution plus ou moins marquée de la perméabilité mentale et de la conscience caractérisée essentiellement par la difficulté de compréhension, la lenteur de l'idéation et des réponses, un degré plus ou moins marqué de désorientation et parfois une somnolence plus ou moins accusée (d'apr. Porot 1960 et 1975). [Le délire paludéen] se présente surtout comme un état de confusion mentale avec asthénie, obtusion psychique (Vincent, Rieux dsNouv. Traité Méd. fasc. 5, 11924, p.175).
Prononc.: [ɔptyzjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1605 (Le Loyer, Discours et histoires des Spectres, livre II, p.87); de nouv. 1773 (Rétif de La Bretonne, Le Ménage parisien, 1repart., p.26), puis 1868 (Littré). Empr. au b. lat. obtusio, -onis «état de ce qui est émoussé», proprement «action de battre, coup», formé sur le supin obtusum de obtundere, v. obtus. Fréq. abs. littér.: 18.

Wiktionnaire

Nom commun

obtusion \ɔp.ty.zjɔ̃\ féminin

  1. État obtus, en parlant des sens.
    • L’obtusion du toucher.
    • Une légère obtusion de tous les sens également des deux côtés, surtout de l’ouïe et de la vue, et, fait curieux, quelquefois cette obtusion paraît plus accentuée à droite qu’à gauche. — (Encephale; Journal de neurologie et de psychiatrie, Volume 4, Numéro 1, 1909)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

OBTUSION (ob-tu-zion) s. f.
  • État obtus, en parlant des sens. L'obtusion du toucher.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « obtusion »

→ voir obtus
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Obtus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « obtusion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obtusion ɔbtysjɔ̃

Citations contenant le mot « obtusion »

  • Mais dans cette affaire, c’est moins l’obtusion manifeste du locataire du palais Sékoutouréya au dialogue avec son opposition, que la manière  inélégante à la limite humiliante, de récuser cette mission de haut niveau de l’institution sous-régionale, qui ne manque pas de choquer. Mais pour qui se prend donc Alpha Condé ? Pourquoi tant de mépris envers une institution qu’il a pourtant eu à représenter en tant que facilitateur dans certaines crises ? Professeur, vos pairs ne sont pas vos étudiants que vous pouvez éconduire comme bon vous semble ! Du reste, que vous coûtait-il, ne serait-ce que par convenances diplomatiques, de les recevoir, quitte à rester sur votre position et pourquoi pas, les convaincre de la justesse de votre décision, si tant est que vous soyez vous-même convaincu d’agir dans l’intérêt du peuple guinéen ?  Quoi qu’il en soit, en manquant autant de modestie voire de courtoisie et d’égards vis-à-vis de pairs qu’il a snobés, Alpha Condé tombe le masque d’un dictateur boulimique du pouvoir et prêt à tout pour s’accrocher à son fauteuil. Dût-il pour cela dresser le bûcher contre son peuple. La vérité est que le chef de l’Etat guinéen n’a pas le courage de se regarder dans une glace. Car, conscient qu’il n’est pas animé de nobles intentions, en voulant opérer un passage en force. Autrement, pourquoi réquisitionner des forces de 3ème degré comme l’armée pour la sécurisation du scrutin, pour une opération qui relève généralement de la seule compétence  des forces de sécurité intérieure ? C’est dire que l’heure est grave et que le président guinéen est dans la logique irréversible de faire adopter son référendum querellé qui va lui profiter, pour ensuite, toute honte bue, se porter candidat à sa propre succession. Et tout porte à croire que la fin de non- recevoir qu’il a réservée à la mission de haut niveau de la CEDEAO vise, entre autres, à ne plus avoir à différer un scrutin qui se présente pour lui comme celui de la rédemption et qu’il n’a jamais été aussi proche d’obtenir pour se remettre dans le jeu électoral dont il est constitutionnellement disqualifié. Editions Le Pays, REFUS DU PRESIDENT GUINEEN DE RECEVOIR UNE DELEGATION DE CHEFS D’ETAT DE LA CEDEAO - Editions Le Pays
  • Comment peut-on débiter une telle quantité de fadaises, de lieux-communs, de propos aussi intensément convenus, et ce au kilomètre, quotidiennement, avec une persévérance qui confine à l’obtusion, toutes choses qui m’étaient souvent reprochées par les collègues de notre écriveuse, il y a bien cinquante cinq ans déjà... Désolé, madame, mais votre prose rejoindra les Nabums et autres Sylvain Rakotochose dans la corbeille de ma curiosité... J’apprécie ce forum pour certaines opinions tranchées, ironiques ou même méchantes, pas pour de la lavasse insipide qui me fait penser à ce qu’on vous sert outre-Atlantique sous le nom pompeux de « Café » AgoraVox, Une société de la fatigue... - AgoraVox le média citoyen
  • La mémoire d'un individu peut être exagérée, diminuée, être plus ou moins sélective pour n'atteindre que certaines parties du vécu, pervertie (jamais vu, déjà vu, déplacement dans le temps, lieux), abolie (amnésie globale ou lacunaire pouvant favoriser une affabulation ou suggestibilité). L'impossibilité à se souvenir d'un acte, de la chronologie de son exécution est souvent le signe d'obtusion, d'obnubilation, ou d'une amnésie de fixation, sans oublier les dysfonctionnements ou infirmités, le sourd ne peut parler de ce qu'il a entendu, ni l'aveugle de ce qu'il a vu. AgoraVox, L'interrogatoire judiciaire : la psychologie de l'aveu - AgoraVox le média citoyen
  • Hystérie, mensonge, conscients, contradictions cyniques, obtusion morale évidente… , Gaëtan Gatian de Clérambault - Érotomanie Pure. Érotomanie Associée - Psychanalyse-Paris.com

Traductions du mot « obtusion »

Langue Traduction
Anglais obtusion
Espagnol obtuso
Italien obtusion
Allemand stumpf
Chinois 破烂
Arabe المراوغة
Portugais obtusão
Russe obtusion
Japonais 閉塞
Basque obtusion
Corse obtussione
Source : Google Translate API
Partager