La langue française

Obtenteur, obtentrice

Sommaire

  • Définitions du mot obtenteur, obtentrice
  • Étymologie de « obtenteur »
  • Phonétique de « obtenteur »
  • Citations contenant le mot « obtenteur »
  • Images d'illustration du mot « obtenteur »
  • Traductions du mot « obtenteur »

Définitions du mot obtenteur, obtentrice

Trésor de la Langue Française informatisé

Obtenteur, -trice, subst.a) Vieilli. Personne qui parvient à se faire accorder, donner (ce qu'elle veut avoir, ce qu'elle demande). L'obtenteur de cette grâce (Littré). L'obtentrice d'une grâce (Lar. 19e-20e). b) Personne qui atteint (un résultat, un but). Le véritable obtenteur de la rose du roi (Littré). Vincent (...) exposa la méthode ordinaire des obtenteurs pour avoir les plus beaux semis; leur choix des spécimens les plus robustes (Gide,Faux-monn.,1925, p.1052).[ɔptɑ ̃toe:ʀ], fém. [-tʀis]. 1reattest. 1868 (Littré); dér. sav. de obtenir, suff. -eur2*, cf. obteneur, de même sens (1840, Ac. Compl. 1842).

Trésor de la Langue Française informatisé

Obtenteur, -trice, subst.a) Vieilli. Personne qui parvient à se faire accorder, donner (ce qu'elle veut avoir, ce qu'elle demande). L'obtenteur de cette grâce (Littré). L'obtentrice d'une grâce (Lar. 19e-20e). b) Personne qui atteint (un résultat, un but). Le véritable obtenteur de la rose du roi (Littré). Vincent (...) exposa la méthode ordinaire des obtenteurs pour avoir les plus beaux semis; leur choix des spécimens les plus robustes (Gide,Faux-monn.,1925, p.1052).[ɔptɑ ̃toe:ʀ], fém. [-tʀis]. 1reattest. 1868 (Littré); dér. sav. de obtenir, suff. -eur2*, cf. obteneur, de même sens (1840, Ac. Compl. 1842).

Wiktionnaire

Nom commun

obtenteur \ɔb.tɑ̃.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : obtentrice)

  1. Celui qui obtient.
    • L’obtenteur de cette grâce.
  2. (Botanique) Celui qui obtient une nouvelle variété végétale.
    • Le véritable obtenteur de la rose du roi.


Nom commun

obtentrice \ɔb.tɑ̃.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : obtenteur)

  1. Celle qui obtient.
  2. (Spécifiquement) Celle qui obtient une nouvelle variété végétale.

Nom commun

obtentrice \ɔb.tɑ̃.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : obtenteur)

  1. Celle qui obtient.
  2. (Spécifiquement) Celle qui obtient une nouvelle variété végétale.

Nom commun

obtentrice \ɔb.tɑ̃.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : obtenteur)

  1. Celle qui obtient.
  2. (Spécifiquement) Celle qui obtient une nouvelle variété végétale.

Nom commun

obtentrice \ɔb.tɑ̃.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : obtenteur)

  1. Celle qui obtient.
  2. (Spécifiquement) Celle qui obtient une nouvelle variété végétale.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

OBTENTEUR (ob-tan-teur) s. m.
  • 1Celui qui obtient. L'obtenteur de cette grâce.
  • 2Celui qui obtient une nouvelle variété végétale. Le véritable obtenteur de la rose du roi.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « obtenteur »

Voy. OBTENTION.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir obtention
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obtenteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obtenteur ɔbtɑ̃tœr

Citations contenant le mot « obtenteur »

  • Et d’abord, rappelons ce qu’est un obtenteur : un horticulteur capable de créer, par hybridation, de nouvelles variétés de plantes. Or il se trouve que Nancy a compté au nombre de ses habitants l’un des plus prolifiques du genre, d’aucuns parlent même de « maître incontesté de l’hybridation horticole » : Victor Lemoine (1823-1911). , Le "Savez-vous" du jour | Savez-vous quelle plante odorante s’est enrichie de plus de 200 variétés grâce à un obtenteur nancéien ?
  • Casse-tête variétal Une fois arrêté par l’obtenteur, le nom de la nouvelle variété est inscrit sur la liste de l’Office communautaire des variétés végétales (OCVV) d’Angers (CPVO en anglais), qui octroie les titres de protection de toutes les nouvelles variétés de fruit, fleurs ou légumes en Europe. « Il existe plusieurs critères à respecter pour valider la dénomination d’une nouvelle variété, explique Blandine Legrand, experte en « dénos » au sein de l’organisation. D’abord, le nom ne doit pas trop ressembler à un nom préexistant. Pour cela, nous l’entrons dans le « Variety finder » (le moteur de recherche interne de l’OCVV, ndlr) pour voir s’il existe des dénominations identiques. Il doit au moins avoir deux lettres de différence avec elles. » Un principe de base qui peut être contourné, au cas par cas. Autre critère : le nom choisi ne doit pas être purement descriptif. « Le mot “rouge”, par exemple, ne permettrait pas d’identifier une pomme de terre en particulier, souligne-t-elle. Elle ne doit pas non plus copier le schéma de dénomination d’autres obtenteurs, comme Maïsadour dont toutes les variétés commencent par l’acronyme « Mas », ni être source de confusion sur le lien biologique entre deux variétés. » Joli casse-tête… Hommage végétal Après l’inscription du nom via email ou par courrier auprès de l’OCVV, débute un délai de trois mois, pendant lequel l’organisme vérifie la validité du nom en question, et où d’éventuelles objections peuvent être émises, par exemple par une artiste qui refuserait que son image soit associée un légume. « Si on se rend compte qu’une marque existe déjà sous le nom choisi par l’obtenteur, nous lui signalons, précise l’experte en dénominations. À lui de décider de le garder ou non, sachant qu’à tout moment, le détenteur de la marque préexistante peut se retourner contre lui… Ou, à l’inverse, proposer un accord. » Ne serait-ce pas un peu le cas de Beyoncé, dont le nom est une marque déposée Outre-Atlantique depuis avril 2012, selon le Bureau américain des brevets et marques ? « En effet. Cela s’appelle un droit antérieur opposable à une dénomination », reconnaît Blandine Legrand. « Théoriquement, une marque peut contester le choix d’un nom de variété n’importe quand. C’est juste plus facile pour l’obtenteur qu’une objection se manifeste pendant la phase des trois mois de validation, car la variété n’a pas encore été commercialisée sous ce nom. » Une éventualité qui fait sourire l’obtenteur de la Beyoncé : « C’est un risque quand on choisit un nom de célébrité pour une variété, s’amuse Marien Winters, mais jusqu’à présent ça ne nous est jamais arrivé. » Gerbera, laitues et tulipes… nommées Beyoncé Heureusement pour les obtenteurs donc, les armées d’avocats qui entourent la reine du hip-hop mondial ne doivent pas lire les catalogues de variétés agricoles. Car il suffit de faire une recherche dans la base de données de l’OCVV pour constater que Beyoncé est un nom courant en botanique, et que la reine de la pop partage son nom avec des gerberas, des laitues, des tulipes… Dans un monde international comme celui de la patate, le choix d’un nom de variété obéit à des impératifs plus vastes que les simples goûts personnels des obtenteurs fanas de pop culture : « Nous exportons dans 80 pays, rappelle Marien Winters. Les noms de nos pommes de terre doivent pouvoir être prononcés aussi facilement en Europe qu’en Chine ou en Arabie Saoudite… Si vous nommez votre variété d’après une célébrité, vous êtes sûrs qu’il n’y aura pas de problème pour prononcer son nom ! » Lucie De Gusseme Terres et Territoires, Une variété nommée Beyoncé - Terres et Territoires
  • Chaque années de nouvelles variétés de végétaux apparaissent sur les étals. Avant de commercialiser un nouveau cultivar mieux vaut le protéger juridiquement afin de pouvoirs défendre les droits de l'obtenteur. auJardin.info, Protection juridique des obtentions végétales
  • On n'est plus si loin du printemps. Dans les jardins, la nature se réveille... Parmi les plantes qu'on va commencer à installer dans nos jardins, de nombreuses sont nées du travail du nancéien Victor LEMOINE. Un "obtenteur" de génie que Jérôme Prod'homme nous a présenté ce matin France Bleu, La Lorraine c'est beau comme les plantes de Victor Lemoine le célèbre botaniste de Nancy
  • Jérôme Rateau: La rose au naturel Petit, il a croqué des fruits sans nom, imaginés par ses parents arboriculteurs et créateurs de variétés. « Après ça, vous êtes lié à tout jamais à la nature », dit Jérôme Rateau. A 14 ans son premier job d’été consiste à s’occuper de roses. A 53 ans, il en a inventé 25 variétés mais reste d’une humilité de scarabée. « Il est presque impossible d’imaginer l’enfant de deux parents. Pour une rose, c’est pareil. Il faut des années de pratique, connaître la plante sur le bout des doigts et de l’intuition. » Chaque année il sème 30 000 graines uniques nées du croisement de plants mâle et femelle dans son grand jardin près d’Orléans. Elles donneront trois variétés commercialisables dans dix ans. « Obtenteur n’est pas un métier, c’est une passion », souligne Jérôme ­Rateau. En ce moment, il a envie de ­pastels inspirés des roses anciennes, une palette très différente des roses flashy en vogue dans les années 1950 à 1990, et aussi de fragrances citronnées. La rose ancienne, c’est la ­signature de la maison. Durant les années 1980, André Eve, son fondateur, rassemble, après un long ­travail de recherche, les roses créées avant la guerre de 14-18 qui a donné un coup d’arrêt à l’activité, très pratiquée en France depuis le XIXe siècle. Aujourd’hui, la maison possède 650 espèces, dont 70 % de roses anciennes. « En 2015, assure Jérôme Rateau, la France a retrouvé son leadership avec une dizaine d’obtenteurs professionnels. » Deux fois plus qu’en ­Angleterre. www.roses-anciennes-eve.com , Chercheurs et jardiniers - Les obtenteurs, magiciens des fleurs
  • Agri Obtentions réaffirme son partenariat avec l’obtenteur en céréales à paille allemand, Breun. Terre-net, Le partenariat entre Breun et Agri Obtentions : une dynamique réaffirmée
  • La pépinière Mercier, 25 millions d'euros de chiffre d'affaires et 150 salariés, a obtenu en 2018 l'agrément d'obtenteur de variétés - « le seul sélectionneur privé en France ». Ce qui va lui permettre de toucher des royalties sur ses futurs « brevets », un aspect économique non négligeable. Les nouvelles variétés sont, du fait des licences, 30 % plus chères que les traditionnelles : 2,20 euros le plant au lieu de 1,40 en moyenne. Cela explique aussi le regain d'activité de l'Inra, qui finalise une deuxième génération, les ResDur2. Les Echos, Les pépiniéristes s'adaptent à l'engouement pour les cépages résistants | Les Echos
  • Seule région de production de clémentines françaises, obtentrice en 2007 de l’Indication géographique protégée, la Corse concentre ses vergers sur une bande côtière au sud de Bastia, au sol granitique et schisteux. Les clémentiniers s’y épanouissent entre mer et montagne, balayés par des vents légers. , Le Mag | Appelez-la clémentine
  • En 2014, l’USDA (le ministère américain de l’agriculture) a autorisé la culture d’une pomme de terre OGM produisant moins d’acrylamide, une substance toxique qui se forme durant la cuisson à haute température (réaction de Maillard). Cette pomme de terre dénommée Innate a été obtenue par l’inhibition de gènes précurseurs de l’asparagine qui est à l’origine de l’acrylamide lors de la montée en température. Au dire de la société obtentrice, Simplot, elle n’est destinée qu’à des marchés locaux et a été cultivée sur quelques centaines d’hectares. Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Dossier - Les intoxications alimentaires - Les plantes génétiquement modifiées, l’alimentation et la santé - Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Images d'illustration du mot « obtenteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « obtenteur »

Langue Traduction
Anglais breeder
Espagnol criador
Italien allevatore
Allemand züchter
Chinois 繁殖者
Arabe مربي
Portugais criador
Russe производитель
Japonais ブリーダー
Basque obtentor
Corse criatore
Source : Google Translate API
Partager