La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « obligatoriété »

Obligatoriété

Variantes Singulier Pluriel
Féminin obligatoriété obligatoriétés

Définitions de « obligatoriété »

Wiktionnaire

Nom commun - français

obligatoriété \o.bli.ɡa.tɔ.ʁje.te\ féminin

  1. mot-valise Propriété de ce qui est obligatoire et notoire.
    • A donc valeur de droit ce qui prend force de loi en imposant à tous, dans la réciprocité, l’obligatoriété de la règle. — (Simone Goyard-Fabre, Re-penser la pensée du droit, Vrin, 2007, page 155)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « obligatoriété »

(XIXe siècle) Mot-valise formé de obligatoire et notoriété.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obligatoriété »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obligatoriété ɔbligatɔriete

Évolution historique de l’usage du mot « obligatoriété »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « obligatoriété »

  • Etat d’exception oblige, le processus d’élaboration du budget de l’Etat n’a pas suivi, cette fois-ci, le cheminement qui est traditionnellement le sien, pas plus qu’il ne sera l’œuvre du Parlement,  en quelque sorte tenu sous le boisseau. La nature de l’Etat ayant horreur du vide, d’autres mécanismes se sont mis en place,  tardivement, il est vrai, mais avec le souci et presque la certitude qu’au 31 décembre 2021, le budget de l’Etat aura force  de loi et frappé du sceau de l’obligatoriété  en tant que loi de la République. African Manager, Le PLF 2022, précipitamment mais d’arrache-pied! - African Manager
  • A trois jours de l’allocution d’Emmanuel Macron sur la situation sanitaire en France, les rumeurs vont bon train. Si certains prédisent l’obligatoriété de la 3ème dose, d’autres parlent déjà de confinement. Mais, ce 6 novembre, c’est le journaliste Christophe Barbier qui a provoqué un vif tollé sur les réseaux sociaux. Le courrier du soir, Scandale France : le journaliste Barbier propose de déployer des brigades chez les personnes non-vaccinées - Le courrier du soir

Obligatoriété

Retour au sommaire ➦

Partager