La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « nuit du 4 août »

Nuit du 4 août

Définitions de « nuit du 4 août »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

nuit du 4 août \Prononciation ?\ féminin

  1. (Sens propre) (Histoire) (France) Nuit du 4 août 1789 lors de laquelle furent abolis les privilèges féodaux.
    • Il est évident aujourd'hui que la portée de la nuit du 4 août a été souvent exagérée du point de vue de la libération foncière immédiate des paysans, […]. — (Patrick Kessel, La Nuit du 4 août 1789, 1969)
  2. (Figuré) (Politique) (France) Abolition de privilèges inégalitaires.
    • Nobles polonais, ne tenez pas à une chimère ; […]. Hâtez-vous d'accomplir votre nuit du 4 août, si vous voulez conjurer un 93. — (François-Vincent Raspail, De la Pologne — Pour une réforme agraire, 1839)
    • C'est que ce qui est fait n'est plus à faire, c'est que, dans une nuit du 4 août, on ne saurait quoi sacrifier. […] Y a-t-il d'autre inégalité que celle de l'esprit, qui n'est pas imputable à la loi, ou celle de la fortune, qui dérive du droit de propriété? Essayez maintenant, si vous pouvez, une nuit du 4 août, élevez un autel de la patrie, et dites-nous ce que vous y apporterez? Des abus, oh ! certainement, il n'en manque pas, il n'en manquera dans aucun temps. — (Adolphe Thiers, De la propriété, 1848, p.13)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nuit du 4 août »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nuit du 4 août nµi dy au

Citations contenant le mot « nuit du 4 août »

  • Les trois comparses acheminaient des bateaux et faisaient la navette entre les camps de migrants et les plages du littoral, dans le nord de la France. Entre le 5 mai 2021 et le 24 janvier 2022, le groupe a organisé une vingtaine de traversées à bord de "small boats", dont quatre passages dans la nuit du 4 août. InfoMigrants, "Des commerciaux" des traversées vers l'Angleterre : un trio de passeurs condamné à de la prison ferme en France - InfoMigrants
  • La Révolution permit du moins à son fils, Armand Désiré (1761-1800), 3e duc d’Aiguillon, de reprendre le flambeau. Il fut essentiellement élevé par sa grand-mère paternelle, Anne-Charlotte de Crussol, femme de caractère, cultivée, surnommée "l’amie des philosophes". Son Salon parisien réunissait en effet les meilleurs esprits de la mouvance des Lumières, notamment Montesquieu. Ainsi éduqué, le jeune Armand Désiré accueillit la Révolution avec enthousiasme. Devenu député de l’Agenais lors de la Convocation des États Généraux, il fit partie de ces jeunes loups, qui, tout en restant royalistes, désiraient faire entrer la France dans le monde moderne. Son discours à la tribune de l’Assemblée nationale dans la nuit du 4 août 1789 convainquit les députés de voter l’abolition des vieux privilèges, aussi injustes que néfastes. petitbleu.fr, Le 4 août 1789, l’abolition des privilèges par le Duc d’Aiguillon - petitbleu.fr
  • Un spectre hante la société française: celui de la nuit du 4 août. C’est un souvenir, mais aussi un fantasme. Certains et certaines invoquent la nécessité de son retour, à la façon dont d’autres attendent le messie. Quelques-uns ou unes l’évoquent encore avec frissons, y voyant l’origine de tous leurs cauchemars. Bien au-delà des faits survenus lors de la nuit du 4 au 5 août 1789, ce passé sans cesse présent renvoie à une question qui taraude la population française: qu’est-ce que l’égalité? Slate.fr, Faut-il une nouvelle nuit du 4 août ? | Slate.fr
  • Les mesures ne furent pas seulement économiques ou sociales. Elles furent aussi politiques. Les provinces avaient renoncé à leurs barrières et les villes à leurs privilèges. La France devenait un tout égal et uni. Surtout, en abolissant la vénalité des charges et la vente des offices, désormais la propriété privée était séparée du pouvoir. Désormais le pouvoir n’était plus à vendre, ni aux nobles ni aux bourgeois. Tous pouvaient participer librement et également à toutes les charges publiques. C’en était fini des prébendes. Désormais le talent et le travail honnête garantissaient seuls la juste place de chacun dans la société. Plus que la fin de l’ancienne royauté, la nuit du 4 août porte le germe de la République. Loustallot, journaliste des Révolutions de Paris, peut conclure, se souvenant de cette nuit : « La Fraternité, la douce fraternité régnait partout. » L'Humanité, Révolution. La nuit du 4 août, ou la naissance d’un pays libre | L'Humanité

Images d'illustration du mot « nuit du 4 août »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Nuit du 4 août

Retour au sommaire ➦

Partager