La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « nucléoprotéine »

Nucléoprotéine

Définitions de « nucléoprotéine »

Trésor de la Langue Française informatisé

NUCLÉOPROTÉINE, subst. fém.

BIOCHIM. Protide issu de l'association d'une protéine basique et d'un acide nucléique. On ne peut s'empêcher de constater les faits suivants, qui tendent à prouver l'existence réelle des nucléoprotéines et réfuter l'idée selon laquelle elles ne seraient que des combinaisons fortuites (Privat de Garilhe, Acides nucl., 1963, p. 30).
REM. 1.
Nucléoprotéide, subst. fém.,synon.Cette substance colloïde se compose de deux substances: une nucléoprotéide qui contient du phosphore... (Apert dsNouv. Traité Méd. fasc. 81925, p.150).
2.
Nucléoprotéique, adj.,hapax. Si l'on soumet le jus infectant à des traitements chimiques (...), on obtient une substance protéique, ou plutôt nucléoprotéique, qui présente toutes les propriétés du virus (J. Rostand, Genèse vie, 1943, p.190).
Prononc.: [nykleopʀ ɔtein]. Étymol. et Hist. 1922 nucléoprotéine (Policard, Histol. physiol., p.17). Soit empr. à l'angl. nucleoprotein de même sens (1907 ds NED Suppl.2), lui-même empr. à l'all. nucleoproteïn (E. Merck 1885, in Patentschrift 35, 724 d'apr. NED Suppl.2), formé à partir de l'élém. nucleo- et de proteïn, corresp. au fr. nuclé(o)- et protéine, v. infra, soit directement formé de l'élém. nuclé(o)-, des termes de biol., v. nucléaire et de protéine*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

nucléoprotéine \ny.kle.ɔ.pʁɔ.te.in\ féminin

  1. (Biochimie) Protéine structurellement associée à un acide nucléique (ADN ou ARN).
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « nucléoprotéine »

Mot dérivé de protéine, avec le préfixe nucléo-
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nucléoprotéine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nucléoprotéine nykleɔprɔtein

Citations contenant le mot « nucléoprotéine »

  • Alors que la plupart des vaccins en développement reposent sur les protéines de la pointe du virus, la technologie d'Osivax, appelée oligoDOM, vise une nucléoprotéine virale, une protéine qui constitue la structure du virus et dont le taux de mutation est faible.  industriepharma.fr, Coronavirus : La biotech lyonnaise Osivax veut développer un vaccin universel
  • Pour le SARS-CoV-2, les tests sérologiques commercialisés ciblent principalement la protéine Spike et/ou la nucléoprotéine. Les anticorps qui ciblent la région RBD (Receptor Binding Domain) de la Spike sont neutralisants. Pourquoi ces anticorps baissent chez certains et persistent chez d’autres ?  Je ne sais pas. Rappelons que d’habitude nous faisons des sérologies pour les virus sanguins, pas pour les virus respiratoires comme le SARS-CoV-2. Nous avons beaucoup à apprendre. Medscape, Immunité contre le Covid-19 : que sait-on à ce stade ?
  • Le typage du virus est effectué en déterminant la séquence des gènes codant la nucléoprotéine et la polymérase. La nucléoprotéine est une protéine qui constitue la capside, sorte de boite protéique contenant le génome viral, tandis que la polymérase est une enzyme qui permet la réplication du génome viral (ARN). Les résultats du typage sont concordants et montrent qu'il s'agit d'un lyssavirus de l'espèce virus de la rage, de type Africa 1, un virus qui ne circule pas en France et en Europe, mais en Afrique du nord avec le chien comme hôte primaire. Un cas de rage chez un chien sur l'Île de Ré est confirmé par l'Institut Pasteur de Paris, Un cas de rage chez un chien sur l'Île de Ré est c... - MesVaccins.net
  • L'INgezim COVID 19 DR marqué CE-IVD est un test immuno-enzymatique à double reconnaissance (ELISA) capable de détecter de manière semi-quantitative les anticorps spécifiques de la protéine N du virus du SRAS-CoV-2 (IgG, IgM et IgA) dans un seul échantillon de sérum ou de plasma humain. Les tests utilisent la nucléoprotéine du CoV-2 du SRAS (protéine N) comme antigène pour la détection des anticorps contre le CoV-2 du SRAS. La protéine N est l'une des protéines les plus abondantes du virus à apparition précoce, en plus d'être hautement immunogène et donc un bon antigène candidat pour le diagnostic du Covid- 19. Capital.fr, EUROFINS Technologies lance un test de sérologie Covid-19 - Capital.fr
  • Pour développer leur test, ils se sont focalisés sur deux protéines virales de structure : la protéine Spike, une grosse protéine de surface qui donne au virus son aspect en couronne, et la nucléoprotéine qui s’associe à l’ARN viral et l’enroule en spirale. À partir de la structure tridimensionnelle de ces protéines et de programmes informatiques prédictifs, les chercheurs ont identifié des fragments susceptibles d’être immunogènes, c’est-à-dire reconnus par des anticorps. Il s’agit en particulier des régions exposées ou spécifiques de la séquence protéique. À partir de ces données, 48 peptides composés chacun d’environ 20 acides aminés ont été sélectionnés et sont en cours de synthèse chimique. Une fois les peptides synthétisés, ils seront mis en contact avec le sérum des patients pour tester la reconnaissance anticorps-peptides. Inserm - La science pour la santé, Covid-19 : un test rapide de caractérisation de la réponse immune | Inserm - La science pour la santé

Traductions du mot « nucléoprotéine »

Langue Traduction
Anglais nucleoprotein
Espagnol nucleoproteína
Italien nucleoprotein
Allemand nukleoprotein
Chinois 核蛋白
Arabe نيوكليوبروتين
Portugais nucleoproteína
Russe нуклеопротеид
Japonais 核タンパク質
Basque nucleoprotein
Corse nucleoproteine
Source : Google Translate API

Nucléoprotéine

Retour au sommaire ➦

Partager