La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « non-existence »

Non-existence

Définitions de « non-existence »

Trésor de la Langue Française informatisé

NON-EXISTENCE, subst. fém.

Fait de ne pas exister. J'ai prouvé par ma route la non-existence des îles de la Gorta, Déserte, la Mira, des Jardins (Voy. La Pérouse, t.4, 1797, p.170).Sous quelque point de vue que vous considériez le monde romain, vous y trouverez cette prépondérance presque exclusive des villes, et la non-existence sociale des campagnes (Guizot, Hist. civilis., leçon 2, 1828, p.15).
Prononc. et Orth.: [nɔnεgzistɑ ̃:s], [-ne-]. V. non-. Étymol. et Hist. 1757 (Encyclop., t.7, p.844a, s.v. grammaire). Comp. de non-* et de existence*. Déjà nonexistence en 1646 en angl. (v. NED). Fréq. abs. littér.: 22.

Wiktionnaire

Nom commun - français

non-existence \nɔ.nɛɡ.zis.tɑ̃s\ féminin

  1. (Philosophie) Manque d’existence ; néant.
    • En présence d'un défaut quelconque d'un membre du groupe, d’une maladie qui jetterait des doutes sur la santé de ses proches, empêchant ainsi des mariages, d'une indélicatesse ou d’un vice, la réaction commune est de s'en taire ou de nier, si le silence et la dénégation sont possibles ; s'il y a scandale, d'abandonner l’individu en question, atteint pour ainsi dire de subite non-existence. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 137)
    • Un concierge qui s’éteint, c’est un léger creux dans le cours du quotidien, une certitude biologique à laquelle n’est associée nulle tragédie et, pour les propriétaires qui le croisaient chaque jour dans l’escalier ou sur le seuil de la loge, Lucien était une non-existence qui retournait à un néant dont elle n’était jamais sortie, un animal qui, parce qu’il vivait une demi-vie, sans faste ni artifices, devait sans doute au moment de la mort n’éprouver qu’une demi-révolte. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, pages 85-86)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NON-EXISTENCE (no-nè-gzi-stan-s') s. f.
  • Terme de philosophie. Manque d'existence ; néant.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « non-existence »

(Siècle à préciser) Mot dérivé de existence, avec le préfixe non-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « non-existence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
non-existence nɔ̃œksistɑ̃s

Citations contenant le mot « non-existence »

  • L'existence des chrétiens prouve la non-existence de Dieu. De Louis Scutenaire / Mes inscriptions
  • La mort est un état de non-existence. Ce qui n’est pas n’existe pas. Donc la mort n’existe pas. De Woody Allen / Destins tordus
  • On parle du droit à la vie, mais jamais du droit à la non-existence. Est-ce que vous avez décidé de naître ? Non, sans doute, mais ensuite, débrouillez-vous, même si vous naissez au Sahel en période de famine. De Henri Laborit / Dieu ne joue pas aux dés
  • La mort. L'horreur absolue de la non-existence. La mort ne rentre dans aucun schéma. Il n'y a pas d'explication à la mort. Elle entre, elle vous arrête au milieu d'une phrase : "Non, c'est fini" et claque la porte. De Anthony Burgess / Entretien avec Sophie Lannes - Juin 1977

Images d'illustration du mot « non-existence »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « non-existence »

Langue Traduction
Anglais non-existence
Espagnol no existencia
Italien inesistenza
Allemand nichtexistenz
Chinois 不存在
Arabe عدم وجود
Portugais não existencia
Russe несуществование
Japonais 存在しない
Basque ez existentzia
Corse non esistenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « non-existence »

Source : synonymes de non-existence sur lebonsynonyme.fr

Non-existence

Retour au sommaire ➦

Partager