La langue française

Nochère

Définitions du mot « nochère »

Trésor de la Langue Française informatisé

NOCHÈRE, subst. fém.

TECHNOLOGIE
A.− Conduite formée de deux ou trois planches assemblées et destinée à l'écoulement de l'eau d'un toit; p. ext., gouttière permettant l'écoulement d'un liquide quelconque. Lorsque la masse-cuite a acquis la consistance convenable; on la verse à l'aide d'une nochère de distribution dans des formes coniques en tôle galvanisée (Rouberty, Sucr., 1922, p.92).
B. − Vitrage garni de plomb placé sur le toit d'un édifice. (Ds Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
Prononc.: [nɔ ʃ ε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1260 a. pic. nokere «gargouille» (Villard de Honnecourt, Album, éd. H. R. Hahnloser, 62 Mr. 3, p.165); début xives. nochiere (Pamphile et Galathée, 266 ds T.-L.); 2. 1390 pic. nockiere «gouttière» (Arch. Nord B 5714, fol. 9 ds IGLF); 1873 nochère (Avranchin, 30 nov. ds Littré Suppl.). Dér., à l'aide du suff. -ière (-ier*), de l'a. pic. noc «auge destinée à recevoir les eaux de pluie; gouttière» (dep. 1220, doc. Arch. de Douai ds Gdf. et T.-L.), du lat. vulg. *naucum, masc. tiré de *navica «petit bateau», dér. dimin. de navis «bateau» (v. noue2).

Wiktionnaire

Nom commun

nochère \nɔ.ʃɛʁ\ féminin

  1. Conduite formée de deux ou trois planches.
    • C’est là qu’on le prend [le purin] avec une pompe si elle [l’eau] devient trop abondante ou s’il devient utile de faire un arrosement au maître engrais ; ajoutez à cette disposition la précaution de mettre des nochères à tous les bâtiments qui pourraient envoyer au fumier leurs eaux. — (L'Avranchin, 30 novembre 1873)
    • Nous avions demandé à notre propriétaire, M. de Fleurville, de faire réparer notre nochère
      — Votre…
      — Autrement dit la gouttière de notre grenier. Il avait eu l’audace de nous le refuser…
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, pages 34-35.)
  2. (Architecture) Vitrage sur le toit d’un édifice.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NOCHÈRE (no-chè-r') s. f.
  • Conduite formée de deux ou trois planches. C'est là qu'on le prend [le purin] avec une pompe si elle [l'eau] devient trop abondante ou s'il devient utile de faire un arrosement au maître engrais ; ajoutez à cette disposition la précaution de mettre des nochères à tous les bâtiments qui pourraient envoyer au fumier leurs eaux, Avranchin, 30 nov. 1873.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nochère »

De l’ancien français nochiere « gouttière » → voir noc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bas-lat. noccus, nocqueria, petit canal (voy. NOC au Dictionnaire).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « nochère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nochère nɔʃɛr

Citations contenant le mot « nochère »

  • En rouvrant les portes de son théâtre, le directeur du théâtre de la Colline, dans le XXe arrondissement à Paris, amorce le « temps de l’aurore, l’aurore annonciatrice du lever du Soleil ». Il invite son public, friand de retrouver le rituel des spectacles, à emprunter un parcours, intitulé « Au Point du jour », qui traversera l’été, avec notamment la création de deux pièces, Littoral et La Parole nochère (un projet de Wajdi Mouawad, en collaboration avec Kaori Ito). « À travers le théâtre, nous pourrons nous rassembler pour évoquer ces plaques tectoniques qui font trembler aujourd’hui nos certitudes, la mort et la jeunesse, que cette épidémie et les choix politiques du confinement ont fait violemment s’entrechoquer », précise celui qui vient d’obtenir le premier prix européen de dramaturgie, décerné par le théâtre de Stuttgart. L'Orient-Le Jour, « La fête viendra plus tard » - L'Orient-Le Jour
  • Ce grand livre poétique et didactique à la fois, lui aussi, reste en suspens. Si le regard d'auteur reste étonnamment précis, le grossissement est tel que l'échelle des choses se perd. Ce n'est pas l'échec d'un livre, mais plutôt l'égarement d'un explorateur qui croyait tenir le cap et qui, dans un immense afflux de documents, d'images, de visages, a vu l'étoile nochère s'éloigner. Génial échec littéraire, en somme. Le Monde.fr, Alexandre Soljenitsyne, écrivain et héros de la dissidence russe

Traductions du mot « nochère »

Langue Traduction
Anglais nochère
Espagnol nochère
Italien nochère
Allemand nochère
Chinois nochère
Arabe نوشير
Portugais nochère
Russe nochère
Japonais ノシェール
Basque nochère
Corse nochère
Source : Google Translate API

Nochère

Retour au sommaire ➦

Partager