La langue française

Nivéole

Définitions du mot « nivéole »

Trésor de la Langue Française informatisé

NIVÉOLE, subst. fém.

BOT. Plante (de la famille des Amaryllidacées) principalement représentée par une variété qui fleurit dans les bois et les prés à la fin de l'hiver, se caractérisant par des fleurs en clochette, aux pétales blancs, égaux, marqués chacun par une tache ronde et verte, ainsi que par plusieurs variétés cultivées, ornementales. Deux formes simples, à fleurs blanches la Galanthe des Neiges (...) [Perce-neige] (...) et la Nivéole (...) développent leurs fleurs au premier printemps (Plantefol, Bot. et biol. végét.,t. 2, 1931, p. 313).Plantée en août ou septembre, la nivéole d'automne fleurit en septembre ou octobre. Son aspect rappelle le perce-neige. Ses fleurs sont blanches teintées de rose (Rustica,23-29 sept. 1981, no613, p. 14).
Prononc. : [niveɔl]. Étymol. et Hist. 1796 (Encyclop. méthod., Botan. ds DG). Dér. sav. du lat. niveus « qui a la blancheur de la neige »; suff. -(é)ole*.

Wiktionnaire

Nom commun

nivéole \ni.ve.ɔl\ féminin

  1. Plante herbacée à bulbes et toxique.
    • La lisière de ce bois, vers l'Est, est couverte, de la fin de février à la fin de mars, de petites fleurs blanches qui forment un vaste tapis de près de deux kilomètres. Ce sont, des nivéoles, que les gens du pays appellent des glaudinettes. — (Jean Bourguignon, « Le temps des Glaudinettes », dans la Revue d'Ardenne et d'Argonne, Société d'études ardennaises, Sedan : Imprimerie Laroche, 1901, n° 10, p.170-171.)
    • Quels parterres auront pu ainsi être établis artificiellement dans les bois d'agrément avec les pervenches, les primevères, les scilles, les cyclamens, les sceaux de Salomon, les galanthes, les nivéoles, le saxifrage ombreux, etc... : […]. — (G. Plaisance, Demain la forêt, Paris : SEDES, 1964, chap. 2)
    • En revanche, la nivéole, une cousine du perce-neige, ne se trouve quasi exclusivement dans les forêts de Hauts-de-France, que sur les anciens sites habités... . — (Denis SergentUne expansion continue de la forêt depuis deux siécles’' – Journal La Croix, page 14, 13 septembre 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NIVÉOLE (ni-vé-o-l') s. f.
  • Genre de la famille des amaryllidées : la nivéole d'hiver, galanthus nivalis, Linné, encore appelée perce-neige à cause de sa floraison précoce ; la nivéole d'été, fleurissant de bonne heure, mais moins précoce que la précédente, leucojum aestivum, Linné ; la nivéole printanière, leucojum vernum, L.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nivéole »

Du latin niveus (« de neige ») car la nivéole de printemps fleurit dès que la neige fond à la fin de l'hiver.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nivéole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nivéole niveɔl

Citations contenant le mot « nivéole »

  • Les nivéoles (Leucojum spp.) sont de plantes bulbeuses vivaces qui fleurissent au printemps et à l’automne. Hormis cette différence de calendrier, les Leucojum sont très proches des perce-neige (Galanthus nivalis) : ils portent sur chaque hampe, des fleurs blanches en clochette (1 à 8) à 6 lobes égaux, inclinées ou pendantes. Binette & Jardin, Nivéole (Leucojum spp.), proche du perce-neige : plantation, culture
  • Bien avant le muguet, la nivéole de printemps fleurit dans les bois. Découvrez cette fleur symbolique de la fin de l’hiver avec La Salamandre. Tela Botanica, Missions Flore en Isère – Tela Botanica
  • Leucojum vernum, la nivéole de printemps ou grelot blanc, est une charmante petite plante bulbeuse appartenant à la famille des Amaryllidacées. Elle est parfois appelée « perce-neige », mais ne doit pas être confondu les bulbeuses du genre Galanthus, contenant 13 espèces de perce-neiges, dont celle qu’on connait le mieux : Galanthus nivalis. La nivéole de printemps est une plante indigène, présente dans l’est de la France, courante dans les sous-bois de feuillus dans le nord-est et les Alpes. C’est une merveilleuse petite fleur, précoce et fidèle, mais peu cultivée. auJardin.info, Nivéole de printemps, Grelot blanc, Leucojum vernum : planter, cultiver, multiplier
  • Dimanche 23 février, recherche de la nivéole de printemps (Leucojum vernum) ! Tela Botanica, Mission flore N°1 pour la métropole Grenobloise – Tela Botanica
  • Le perce-neige est parfois confondu avec la nivéole de printemps, Leucojum vernum, dont les clochettes sont elles aussi bordées de vert. Ces deux plantes font partie de la même famille. Chez la nivéole, les six tépales sont identiques et forment une clochette arrondie, alors que chez le perce-neige il y a trois tépales externes longs et tout blancs, et trois tépales internes courts avec une tache de vert. Futura, Définition | Perce-neige - Galanthus nivalis | Futura Planète

Images d'illustration du mot « nivéole »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « nivéole »

Langue Traduction
Anglais snowflake
Espagnol copo de nieve
Italien fiocco di neve
Allemand schneeflocke
Chinois 雪花
Arabe ندفة الثلج
Portugais floco de neve
Russe снежинка
Japonais スノーフレーク
Basque snowflake
Corse nevicata di neve
Source : Google Translate API

Nivéole

Retour au sommaire ➦

Partager