La langue française

Nigritique

Définitions du mot « nigritique »

Wiktionnaire

Adjectif

nigritique \ni.ɡʁi.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Nigritien.
    • Aussi, le type nigritique admirablement affiné en eux, sans rien perdre de son caractère fondamental, avait embelli dʼune manière surprenante. — (Joseph Anténor Firmin, De lʼégalité des races humaines: Anthropologie positive, 1885)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NIGRITIQUE (ni-gri-ti-k') adj.
  • Terme d'ethnologie. Qui a rapport aux nègres. Leur type national [des anciens Égyptiens], à la période primitive de la troisième dynastie, a été reconnu récemment comme européen, distinct tout à la fois des races nigritique et sémitique, Journ. offic. 3 juin 1876, p. 3822, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nigritique »

 Dérivé de Nigritie avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nigritique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nigritique nigritik

Citations contenant le mot « nigritique »

  • L’autochtonie se rattache, aux termes de l’article 57-3 de la Constitution camerounaise, à la base territoriale. Il s’agit de tous ceux qui appartiennent aux groupes ethniques occupant de manière ancestrale une région du pays. Dans le contexte actuel, on pourrait se référer à une ancienne carte ethno-géographique qui, suivant l’historien américain Victor Levine, présente quatre grandes zones de peuplement (originaire). Par exemple, dans la zone fortement peuplée autour de Dschang, vivent les Bamileké, et celle qui entoure Bamenda est le centre de la population tikar. Vers le Sud, se regroupent les Bantou équatoriaux et les Bété-pahouins. Au Nord-ouest également, l’on dénombre d’autres Bantou, à l’instar des Bassa-Bakoko. Enfin, au Nord et au Sud des zones montagneuses, il y a les peuples nigritiques (soudano-nigritique) et les groupes assez isolés. Cameroon Radio Television, Cameroun: que faut-il entendre par autochtonie ? - Cameroon Radio Television
  • Afin de désaffilier le songhay de l’égyptien, il fut tour à tour isolé, classé, déclassé, reclassé. On le mit dans la catégorie des langues primitives (Migeod) dans la catégorie des langues nigritiques (Westerman) dans des catégories qui ne portaient que des numéros. Les africanistes français le mirent dans la famille chamito-sémitique (afroasiatique). L’Américian Greenberg le classa dans la famille nilo-saharienne. Enfin Théophile Obenga le place dans la famille Négro-égyptien (à côté du Berbère), , LE SONGHAY : un terme polysémique… – https://www.niameysoir.com
  • L’explication par l’Histoire reste partielle : les esclaves blancs étaient également très prisés, jadis, des maîtres du Maghreb, sans que leurs rejetons se voient aujourd’hui qualifiés de mamelouks (soldats esclaves ou affranchis). C’est donc en premier lieu le caractère nigritique de ces populations autochtones qui les voue au racisme "naturel" de leurs compatriotes, au mépris de leur contribution à la grande Histoire de la Méditerranée, qui a vu des pharaons nubiens régner sur l’Égypte, des empereurs à la peau sombre gouverner Rome, l’Abyssin Bilal, l’un des compagnons du Prophète, choisi pour lancer les premiers appels à la prière de l’islam, et nombre de descendants d’esclaves conquérir des positions élevées dans les cours musulmanes, comme Ahmen Ben Moussa, devenu entre 1894 et 1900 grand vizir et régent du Maroc. JeuneAfrique.com, Racisme : au Maghreb, les Noirs sont-ils des citoyens comme les autres ? – Jeune Afrique
  • Retracer l’histoire des zoos humains n’est pas un acte anodin. Cela permet d’abord de prendre conscience du racisme de la société coloniale. C’est parce que l’on croyait communément à l’existence des races et qu’on considérait la blanche supérieure qu’étaient rendus acceptables, voire légitimes, ce genre de spectacles. Ainsi, les zoos humains ne rencontraient que peu d’oppositions. Dans son ouvrage, Patrick Minder montre par exemple que, si quelques voix se sont élevées pour dénoncer la façon dont certains visiteurs traitaient les figurants du village de 1896, personne ne remettait en cause le bien-fondé de ce village. Il faut dire que les zoos humains bénéficiaient souvent de l’appui de scientifiques éminents, qui les considéraient comme des objets d’étude et des outils pédagogiques. Toujours à Genève en 1896, le professeur Emile Yung donna une conférence sur les «caractéristiques anthropologiques de la race nigritique» en prenant pour exemples une quinzaine de figurants du village noir. Le Temps, Quand la Suisse exhibait des «sauvages» à Genève - Le Temps

Traductions du mot « nigritique »

Langue Traduction
Anglais nigritic
Espagnol nigrita
Italien nigritic
Allemand nigritisch
Chinois 黑鬼的
Arabe نيجريتى
Portugais nigrítico
Russe nigritic
Japonais 黒っぽい
Basque nigritic
Corse nigriticu
Source : Google Translate API

Nigritique

Retour au sommaire ➦

Partager