La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « neuroatypique »

Neuroatypique

Définitions de « neuroatypique »

Wiktionnaire

Adjectif - français

neuroatypique \nø.ʁɔ.a.ti.pik\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui présente un fonctionnement cérébral particulier.
    • Ce film dévoile les problèmes auxquels sont confrontées les personnes neuroatypiques à travers le personnage de Dory. On défend dedans qu’il est tout à fait normal d'être neuroatypique, qu’on n’en reste pas moins une personne digne. — (Disney, quand l'animation aborde des sujets sérieux : séparation, maltraitance, deuil... Nick Olaizola, 8 juillet 2020)
    • Initiatrice de cette série, Gabrielle Blinet, elle-même autiste Asperger, a eu l’idée de petits reportages vidéo pour présenter des personnes neuroatypiques, c’est-à-dire pourvues d’un fonctionnement neurologique différent et épanouies dans leur environnement professionnel. — (Neurodiversité au travail : stop au gâchis de talents !, Aimée Le Goff, 5 avril 2018, Handicap.fr)
    • Lui encore était clairement neuroatypique de ce que j’en ai vu, c’est donc, au minimum, explicable de par l’handicap social — (The Druid, twitter.com, 30 août 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « neuroatypique »

(Date à préciser) Mot dérivé de atypique, avec le préfixe neuro-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Citations contenant le mot « neuroatypique »

  • Tout être humain fait partie de la neurodiversité, que l’on soit neurotypique ou neuroatypique. De par sa définition, ce concept est inclusif et rassemble les êtres humains. Chaque être humain est entier et complexe. Chaque humain possède une énergie et un esprit unique qui évolue à chaque instant.
    La Presse — Autisme et autres divergences cognitives | Qu’est-ce que la neurodiversité ? | La Presse
  • Stigmatisées pour leur manque de sociabilité ou leurs différences comportementales, les personnes neuroatypiques, haut potentiel intellectuel (HPI), Asperger, DYS et souffrant d’autres troubles déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) sont des candidats que les recruteurs accueillent avec une certaine frilosité. Elles constituent pourtant un vivier de talents pour les entreprises, à condition que ces dernières s’adaptent à elles et les emploient aux postes dans lesquels elles excellent.
    Le Monde.fr — Les salariés neuroatypiques sont un vivier de talents pour l’entreprise
  • La Ville de Montmorency (Val-d'Oise) vient de mettre à disposition de l'association Éduca'son une classe pour l'accueil d'enfants neuroatypiques.
    actu.fr — Val-d'Oise. Une classe d'école réservée aux enfants autistes à Montmorency | La Gazette du Val d'Oise
  • Et si les personnes autistes n’étaient pas déficientes mais simplement différentes comme l’affirment les partisans de la neurodiversité ? Et si les compétences des personnes autistes étaient sous-exploitées ? Et si, pour changer, les neurotypiques décidaient de prendre exemple sur les neuroatypiques et non l’inverse ?
    Usbek & Rica - Ce que les femmes autistes ont à nous dire
  • Après avoir reçu des critiques notamment sur Twitter, Sia s'est d'ailleurs défendue en mentionnant qu'une jeune femme autiste non verbale devait tenir le rôle de Music à la base, mais que cette dernière n'a pas apprécié l'expérience et que son choix d'actrice était malgré tout guidé par un souci de la représentation des personnes autistes. La chanteuse a également ajouté que treize personnes neuroatypiques et trois personnes trans feraient partie de son casting, que trois consultants autistes avaient travaillé sur le film et que, selon elle, les mauvais commentaires à son égard ne sont pas justifiés.
    Ton petit look — La chanteuse Sia a choisi une actrice neurotypique pour son film et voici pourquoi c'est problématique | Ton petit look
  • On a monté un premier truc un peu expérimental, pour voir si ça fonctionnait, et on s’est rendu compte que ça correspondait à un besoin qui dépassait notre famille. Que c’était même un besoin de société flagrant. Petit à petit, on s’est dit qu’il y avait aussi quelque chose à faire pour toutes les familles et enfants qui sont trop peu représentés dans la littérature jeunesse : les enfants LGBTQIA +, neuroatypiques, en situation de handicap, racisés…
    Libération — Pages jeunes: «La plupart des albums pour enfants sont très hétéronormatifs» – Libération
  • Tandis que les neuroatypiques sont décrits comme « plutôt rigides », rassurés à l'idée que les plannings sont établis à l'avance, les « valides » apprécient davantage la spontanéité. De même, ces derniers aiment sortir pour retrouver des amis contrairement aux personnes autistes qui peuvent se sentir mal à l'aise en groupe, en raison d'une hypersensibilité au bruit et d'une « peur de l'inconnu ». « Mais ce n'est pas parce que deux individus fonctionnent différemment qu'ils s'opposent dans l'ensemble des sphères de la vie amoureuse, rassure le guide. Une meilleure compréhension des attitudes de chacun est la clé d'un amour plus paisible. »
    Handicap.fr — Autiste et valide : un guide de survie pour couples mixtes
  • Même si certains cherchent à modifier notre conception de la normalité, il semble bien que pour la majorité d’entre nous, un débat sur la neurodiversité ne mérite pas vraiment notre attention. Et pourtant, le challenge social provoqué par les neuroatypiques n’est pas des moindres.
    Usbek & Rica - « Notre idée de la normalité ne cherche pas à assimiler les neuroatypiques, elle les dévore »
  • Le concept de neurodiversité nous offre une nouvelle perspective, qui nous familiarise avec la différence en la définissant simplement comme une variation humaine. Les avancées en matière de neurosciences cognitives et d’imagerie cérébrale ont en effet permis de montrer qu’un cerveau dit «neuroatypique» traite l’information différemment.
    Les Echos — Opinion | La neurodiversité dans la tech, un potentiel encore inexploré | Les Echos
  • Les difficultés sévères et persistantes que le TDAH entraîne au quotidien valent à ce fonctionnement atypique le statut de trouble neurocomportemental, et parfois même de handicap. On parle alors d'individus « neuroatypiques ».
    Les Echos Start — Trouble du déficit de l'attention : des talents sous-estimés en entreprise ! | Les Echos Start
Voir toutes les citations du mot « neuroatypique » →

Combien de points fait le mot neuroatypique au Scrabble ?

Nombre de points du mot neuroatypique au scrabble : 27 points

Neuroatypique

Retour au sommaire ➦

Partager