La langue française

Neuro-immunologie

Phonétique du mot « neuro-immunologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
neuro-immunologie nœrwamynɔlɔʒi

Citations contenant le mot « neuro-immunologie »

  • AmorChem financera les travaux de trois chercheurs québécois des universités Laval et McGill pour un total de 3,6 M$. À Québec, ce sont les travaux du chercheur Serge Rivest, spécialisé en neuro-immunologie, qui ont séduit le fonds de capital de risque en science de la vie. À terme, le partenariat pourrait mener à la commercialisation d’un médicament contre l’alzheimer. Le Journal de Québec, Recherche: 1,2 M$ pour lutter contre l’alzheimer | JDQ
  • Le Dr David Leppert a fondé le laboratoire de neuro-immunologie clinique de l’hôpital universitaire de Bâle, en Suisse, en 1995, où il a dirigé, en parallèle, la clinique ambulatoire pour épileptiques de 1999 à 2004. Il a reçu le 2e prix Hoechst-Marion-Roussel pour la recherche sur la SEP (1999), le prix Ellermann de la Société suisse de neurologie (2001) et le prix Baasch-Medicus (2002) pour ses recherches sur le rôle des métalloprotéinases matricielles et de la génomique dans la SEP. , » GeNeuro : le Dr David Leppert nommé Directeur Médical MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé
  • Le Dr Wee Yong, chercheur principal de l'étude et professeur spécialisé en neuro-immunologie à l'Université de Calgary. Radio-Canada.ca, Une vitamine pour prolonger la vie des patients atteints d’un cancer du cerveau | Radio-Canada.ca
  • Patrick Vermersch, MD, PhDPatrick Vermersch, PhD, a étudié la médecine au CHU de Lille, France, où il a obtenu son diplôme en neurologie. Il a ensuite terminé ses études dans des domaines de recherche plus fondamentaux, principalement en biologie cellulaire entre 1990 et 1994 avec un doctorat axé sur les anomalies biochimiques associées à la maladie d'Alzheimer et à d'autres maladies neurodégénératives. Il a également mené des recherches liées à la caractérisation des anomalies post-transcriptionnelles des protéines Tau. Ses axes de recherche se sont ensuite orientés vers la sclérose en plaques. En 2000, il a créé avec des collègues le premier réseau de sclérose en plaques dans le nord de la France afin d’améliorer les soins et la recherche dans la sclérose en plaques. Le professeur Vermersch fait partie du département de neurologie à l'Université de Lille, qui traite de la sclérose en plaques et d’autres maladies neuroinflammatoires. Les principaux intérêts scientifiques du département sont la neuro-immunologie et les marqueurs de l’évolution de la maladie. En 2019, il est devenu membre du conseil d'administration de la Fondation européenne Charcot.Le professeur Vermersch est actuellement vice-président de la recherche en biologie et santé à l'Université de Lille. Ses axes de recherche actuels sont les marqueurs pronostiques de la sclérose en plaques et la neuro-immunologie. Il participe à de nombreuses études dans la sclérose en plaques en tant que membre du comité scientifique. Il a écrit environ 400 publications en tant qu'auteur ou co-auteur. , Science : AB Science fournit le résumé de la conférence web du 6 mars 2020 sur les formes progressives de la sclérose en plaques avec les principaux leaders d'opinion de cette maladie | Zone bourse
  • Le scientifique, spécialiste de psycho-neuro-immunologie, a ainsi découvert qu’au cours d’un rapports sexuel, le nombre de cellules T dans l’organisme augmente et peut être doublé en quantité au moment de l’orgasme. Des cellules T autrement appelées lymphocytes T dont la mission est de combattre les cellules contaminées par différents types de virus. Ainsi plus vous ferez l’amour, plus votre organisme produira de nouvelles cellules T prêtes à éliminer les cellules infectées par le virus de la grippe. Biba Magazine, Le saviez-vous ? : faire l’amour pendant la grippe vous aidera à la soigner ! - Biba Magazine
  • Les travaux de Pierre Talbot, chercheur à l’INRS, spécialiste des maladies neurologiques virales et directeur du laboratoire de neuro-immunologie du Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie à Laval, nous permettent de comprendre un peu plus la dynamique des coronavirus dans l’organisme et la façon dont ils peuvent s’attaquer au système nerveux central. RCI | Français, Le coronavirus qui cause la COVID-19 peut s’attaquer au cerveau – RCI | Français

Images d'illustration du mot « neuro-immunologie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « neuro-immunologie »

Langue Traduction
Anglais neuroimmunology
Espagnol neuroinmunología
Italien neuroimmunologia
Allemand neuroimmunologie
Chinois 神经免疫学
Arabe علم المناعة العصبي
Portugais neuroimunologia
Russe нейроиммунология
Japonais 神経免疫学
Basque neuroimmunology
Corse neuroimmunologia
Source : Google Translate API

Neuro-immunologie

Retour au sommaire ➦

Partager