La langue française

Néotestamentaire

Sommaire

  • Définitions du mot néotestamentaire
  • Étymologie de « néotestamentaire »
  • Phonétique de « néotestamentaire »
  • Citations contenant le mot « néotestamentaire »
  • Images d'illustration du mot « néotestamentaire »
  • Traductions du mot « néotestamentaire »

Définitions du mot néotestamentaire

Wiktionnaire

Adjectif

néotestamentaire \ne.o.tɛs.ta.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Relatif au Nouveau Testament.
    • Bien que l’expression espérance se trouve chez Aristote, elle ne joue cependant pas le même rôle que joue espérance dans la compréhension néotestamentaire. — (Robert Petkovšek, Le statut existential du platonisme, 2004)
    • La multiplicité des esquisses théologiques figurant dans les écrits néotestamentaires ne peut s’insérer dans un cadre uniforme. — (Eduard Lohse, Théologie du Nouveau Testament, 1987)
    • La multiplicité des méthodes et surtout des résultats éveille chez les étudiants le sentiment que l’exégèse néotestamentaire ne conduit pas tant à une compréhension qu’à une incertitude généralisée. — (Hans Conzelmann, ‎Andreas Lindemann, Guide pour l'étude du Nouveau Testament, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « néotestamentaire »

(milieu XVIII) Composé de testamentaire avec le préfixe néo-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « néotestamentaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
néotestamentaire neɔtɛstamɑ̃tɛr

Citations contenant le mot « néotestamentaire »

  • En scrutant la place que les femmes tiennent dans les évangiles et les autres écrits néotestamentaires dont, évidemment les lettres de Paul, l’auteur en rappelle le rôle éminent et apporte à l’Église sa pierre au débat sur la place qui leur est réservée. « La pire des choses, écrit le bibliste, serait d’en rester à de vagues impressions, héritées de lectures plus ou moins traditionnelles, en tout cas partielles et non respectueuses tant du corpus entier (le Nouveau testament) que des contextes propres à chacun des textes évoqués. » , BIBLE : La place des femmes dans le Nouveau Testament | Lire pour croire…
  • Écrire l’histoire des chrétiens, c’est d’abord dresser un inventaire, en croisant les sources documentaires disponibles : la littérature néotestamentaire et patristique, les premiers éléments du droit canon, tous les témoignages littéraires, épigraphiques, voire archéologiques, qui permettent d’appréhender le vécu des communautés chrétiennes ainsi que la pastorale mise en œuvre pour répondre aux divisions et régler des questions disciplinaires ou doctrinales. Dans cet inventaire, l’auteur a été particulièrement attentive à l’histoire des chrétiens d’Orient que l’Église latine et les historiens occidentaux ont longtemps négligés. France Culture, Comment les chrétiens sont devenus catholiques, avec Marie-Françoise Baslez
  • Et, pour ce qui concerne la partie signée par Benoît XVI, « Le sacerdoce catholique », il est vraiment dommage qu’il ne mentionne pas le sacerdoce des baptisés ; que le célibat des religieuses - des femmes - et des religieux ne soit absolument pas abordé et que le passage du sacerdoce de l’Ancien Testament au sacerdoce néotestamentaire ne s’appuie pas sur les développements de l’épître aux Hébreux qui insistent sur le changement radical de culte. La Croix, « Croient-ils vraiment que c’est l’ordination d’hommes mariés qui va mettre en danger l’Église catholique ? »
  • L’idée d’une nature divine du Christ soudainement « découverte » aux IIIe-IVe siècles est en réalité contestable pour plusieurs raisons. D’une part, elle refuse de voir que les sources bibliques néotestamentaires elles-mêmes, dans de nombreuses occurrences, semblent attester la nature divine de Jésus-Christ. Le célèbre prologue de l’évangile de Jean affirme ainsi que la Parole de Dieu, assimilée à Jésus, « était avec Dieu, et […] était Dieu » (Jn. 1, 1). Plus loin, l’auteur montre que Jésus revendique pour lui-même le Nom divin (8, 58). Enfin, il relate qu’un disciple s’adresse à Jésus comme « mon Seigneur et mon Dieu » (20, 28). Dans l’épître attribuée au même apôtre, il est dit que Jésus-Christ « est le Dieu véritable, et la vie éternelle » (1 Jn. 5, 20). Et il ne s’agit pas d’un point de vue isolé. Le corpus paulinien présente lui aussi un « Christ qui est Dieu sur toutes choses, béni éternellement » (Rom. 9, 5). Ailleurs, il est écrit que Jésus, « étant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une chose à ravir d’être égal avec Dieu » (Phil. 2, 6). La présentation de « l’Église de Dieu, qu’il s’est acquise par son propre sang » (Ac. 20, 28) semble attester l’identification de Dieu au Christ crucifié. La tentative des historiens positivistes et des théologiens libéraux pour désamorcer ces versets en les faisant passer pour de simples métaphores ne convainc guère : plusieurs auteurs néotestamentaires proclament, dès le Ier siècle, la divinité de Jésus, laissant penser que celle-ci était largement admise dans les premières communautés chrétiennes. , Aux origines de la Trinité - Décryptage - Actualité - Liberté Politique

Images d'illustration du mot « néotestamentaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « néotestamentaire »

Langue Traduction
Anglais new testament
Espagnol nuevo testamento
Italien nuovo testamento
Allemand neues testament
Chinois 新约
Arabe العهد الجديد
Portugais novo testamento
Russe новый завет
Japonais 新約聖書
Basque testamentu berria
Corse new testamentu
Source : Google Translate API
Partager