La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ne plus pouvoir passer sous l'Arc de Triomphe »

Ne plus pouvoir passer sous l'arc de triomphe

Définitions de « ne plus pouvoir passer sous l'Arc de Triomphe »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

ne plus pouvoir passer sous l’Arc de Triomphe \nə ply pu.vwaʁ pa.se su l‿aʁk də tʁi.ɔ̃f\ (se conjugue → voir la conjugaison de pouvoir)

  1. (Figuré) Se prendre pour quelqu’un d’exceptionnel ; être imbu de soi-même ; être prétentieux, avoir la grosse tête.
    • À partir de là, Judet, comme on dit, ne put plus passer sous l’Arc de Triomphe et parut avoir mouché la colonne de Juillet. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Salons et Journaux, Grasset, 1917, réédition Le Livre de Poche, page 257)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ne plus pouvoir passer sous l'Arc de Triomphe »

L’arc de triomphe de l’Étoile, souvent appelé simplement l’Arc de triomphe, a été érigé de 1806 à 1836 place de l’Étoile (aujourd’hui place Charles-de-Gaulle) à Paris. La grande voûte de ce monument est haute d’une trentaine de mètres.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ne plus pouvoir passer sous l'Arc de Triomphe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ne plus pouvoir passer sous l'Arc de Triomphe nœ plys puvwar pase su lark dœ trijɔ̃f

Images d'illustration du mot « ne plus pouvoir passer sous l'Arc de Triomphe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Ne plus pouvoir passer sous l'arc de triomphe

Retour au sommaire ➦

Partager