La langue française

Navée

Sommaire

  • Définitions du mot navée
  • Étymologie de « navée »
  • Phonétique de « navée »
  • Traductions du mot « navée »

Définitions du mot « navée »

Trésor de la Langue Française informatisé

Navée, subst. fém.,vieilli. ,,Charge d'un bateau`` (Noël 1968).

Wiktionnaire

Nom commun

navée \na.ve\ féminin

  1. (Marine) (Vieilli) Cargaison d’un navire.
    • Outre ces mesures, qui représentaient des quantités fixes, on trouve la mention de nombre d’autres qui ne pouvaient donner que des évaluations approximatives : la somme, la navée de poisson, la pose, le sac de laine, la charrette (à deux roues), le char (à quatre roues), le tonneau, etc. — (Arthur Giry, Histoire de la ville de Saint-Omer et de ses institutions, 1877, page 295, réédition par Slatkine)
  2. (Normandie) (Marine) (Désuet) Cargaison de poissons salés d’un bateau.

Nom commun

navée féminin

  1. (Marine) Orthographe modernisée de navee.
    • V. Nus Feniers ne puet ne ne doit donner courretage pour fein que il vende a detaill, [que XII den. du mille tant seulement, et du cent I den.] ; mais se il avoit sa navée, ou son cochet ou sa grenche, et il le vendoit en gros, bien porroit avoir courratier et donner courretage. — (Étienne Boileau, Livre des Métiers, 1268, éditon de 1879 par René de Lespinasse et François Bonnardot)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NAVÉE (na-vée) s. f.
  • Charge d'un bateau. Déclarons bateau maire dans les grandes rivières celui qui est chargé aux embouchures, et dans les moindres rivières qui ne pourront porter les bateaux chargés aux embouchures ; déclarons bateau maire celui qui est à la tête de l'équipe ou navée ; en sorte que tous les bateaux dans lesquels aura été versé le sel du bateau maire chargé à l'embouchure, ne soient réputés qu'un seul et même bateau, Ordonn. mai 1680.

    Terme de pêche. Se dit, particulièrement en Normandie, des bateaux chargés de poisson salé.

HISTORIQUE

XIIIe s. La navée de charbon, la navée de buche, Livre des mét. 302.

XVe s. Sur chacune navée ou vessel chargié de sel, Du Cange, navata.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

NAVÉE, s. f. terme de Mariniers, vaisseau chargé de poisson. Ce mot n’est en usage que dans quelques ports de mer de France, particulierement du côté de Normandie ; & l’on ne s’en sert guere que dans le négoce de la saline.

Navée, (Architect. civile.) c’est le nom que donnent les Mâçons à la charge d’un bateau de pierre de saint Leu, qui contient plus ou moins de tonneaux, selon la crue ou décrue de la riviere. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « navée »

(XIIIe siècle) Par l’ancien français et le moyen français. Du bas latin navata (« cargaison d’un navire ») de navem, la terminale -ata s’étant transformé en -ée dans le domaine d’oïl[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(XIIIe siècle) Du bas latin navata (« cargaison d’un navire »), la terminale -ata s’étant transformé en -ée dans le domaine d’oïl au fil du temps.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. navata ; du bas-lat. navata, qui vient de navis, nef.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « navée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
navée nave

Traductions du mot « navée »

Langue Traduction
Anglais navée
Espagnol navée
Italien navee
Allemand navée
Chinois 导航
Arabe نافي
Portugais navée
Russe navée
Japonais ナビー
Basque navée
Corse navée
Source : Google Translate API
Partager