La langue française

Nasillard

Définitions du mot « nasillard »

Trésor de la Langue Française informatisé

NASILLARD, -ARDE, adj.

[En parlant du son, de la voix d'une pers.] Qui nasille. Accent, chant, timbre nasillard. Le médecin salua la marquise, prit son attitude la plus doctorale et répondit d'un ton nasillard: − Il y a deux heures, Madame, je sortais de chez moi appelé chez un malade à toute extrémité (Ponson du Terr., Rocambole, t.3, 1859, p.61).Tout à coup, il prit un air professoral et sa voix se fit plus dure et plus nasillarde (Green, Moira, 1950, p.88):
1. «... − Tacite, mais ce n'est pas du latin! reprit Cousin, c'est du latin bon pour le romantisme! N'est-ce pas, Patin, vous qui savez le latin, Tacite n'écrit pas en latin?» Mais avant que Patin n'eût pris la parole, on entendit sortir de la haute cravate de Royer-Collard, avec une intonation nasillarde et méprisamment moqueuse: «Messieurs, Cousin et Patin sont des messieurs qui savent du latin!» L'on rit et l'étymologie fut acceptée. Goncourt, Journal, 1875, p.1099.
Emploi subst. Personne qui nasille. (Dict. xixeet xxes.). Un autre [cadet]: (...) est venu sans bruit s'asseoir sur la table (...): Deux nasillards par lui furent exterminés Parce qu'il lui déplut qu'ils parlassent du nez! (Rostand, Cyrano, 1898, ii, 9, p.96).
P. anal. [Parfois en parlant du cri de certains animaux] Un paon faisoit la roue, et les autres oiseaux Admiroient son brillant plumage. Deux oisons nasillards du fond d'un marécage Ne remarquoient que ses défauts (Florian, Fables, 1792, p.145).
[En parlant d'une chose] Dont le son ressemble à la voix de quelqu'un qui nasille. Au loin, dans le faubourg, un orgue nasillard jouait un air qu'elle se souvint d'avoir entendu l'an passé dans quelque théâtre du boulevard (Theuriet, Mariage Gérard, 1875, p.46).Et il écoutait Charlotte, épanchée en ruisseaux nasillards (Colette, Fin chéri, 1926, p.80):
2. Mais je marchais! Enfin devers Auteuil et là je pensais au pavillon mystérieux, j'ai derechef entendu le bruit salutaire et nasillard d'un autre coucou qui m'a jeté à minuit sur la place Louis XV, et faute de voiture je me suis servi de mes pauvres pattes pour regagner mon logis. Balzac, Corresp., 1829, p.411.
Prononc. et Orth.: [nazija:ʀ], fém. [-aʀd̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [1650 nasillardement «d'une manière nasillarde» (Th. Corneille, Don Bertrand de Cigarral, I, 2 ds DG)] 1654 subst. nazillard (J. Loret, La Muze historique ou Recueil des Lettres en vers, 14 fév., 134 ds Brunot t. 4, p.490: Jodelet le nazillard); 1690 adj. (Fur.). Dér. de nasiller*; suff. -ard*. Fréq. abs. littér.: 92.

nasillard, -

Wiktionnaire

Adjectif

nasillard \na.zi.jaʁ\

  1. Qui nasille.
    • Et, de ce ton nasillard et monotone qui n'appartient qu'aux fonctionnaires publics, il lut: […]. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes,)
    • Ou bien, elle chantait, et cette voix lente, lente, douce et un peu nasillarde était comme la cadence de son rêve, à lui. — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • S'accompagnant de son gimbri, il nous chante, d'une voix tantôt gutturale, tantôt nasillarde, d’interminables mélopées, que l’assistance reprend aux refrains avec des battements rythmiques des mains. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 33)
    • Deux escaliers, sous un maigre lumignon, plongent aussitôt vers un sous-sol d'où la musique sonore et nasillarde de l'accordéon monte avec des accords de banjo. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Sur ces entrefaites elle a rencontré par hasard une de ses anciennes copines, une nommée Suzanne, une brune en minijupe, une sorte de grande sauterelle à la voix nasillarde. — (Daniel Apruz, La Bêlamour, éd. Buschet/Chastel, 1970)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NASILLARD, ARDE. adj.
Qui nasille. Parler d'un ton nasillard. Une voix nasillarde.

Littré (1872-1877)

NASILLARD (na-zi-llar, llar-d', ll mouillées, et non na-zi-yar) adj.
  • Qui nasille. Plus déchaîné sur les vieilles grondeuses, Il bafouait leur sermon nasillard, Gresset, Ver-Vert, ch. IV. L'un veut guider le corbillard, Et l'autre d'un ton nasillard Me psalmodie une prière, Béranger, Mon enterrement.

    S. m. et f. Un nasillard, une nasillarde, personne qui nasille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nasillard »

Nasiller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de nasiller avec le suffixe -ard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nasillard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nasillard nazijar

Citations contenant le mot « nasillard »

  • Ton nasillard, voix plus basse… il est souvent possible de deviner qu’un proche a un rhume juste en l’entendant parler. Il pourrait en être de même avec les personnes infectées par le nouveau coronavirus, et cela, même si elles sont asymptomatiques, selon les chercheurs du laboratoire Lincoln du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Medisite, Le COVID-19 peut être décelé dans votre voix
  • Au premier contact, la Beosound Stage se démarque par une restitution sonore assez riche. La barre de son réussit à produire des basses très profondes, même sans caisson dédié, avec une réponse dans l’extrême grave dès 35 Hz. On profite donc d’une solide assise. L’extension dans les plus hautes fréquences est également très bonne, permettant ainsi de profiter d’une belle sensation d’espace et d’air, mais aussi d'une perception correcte des effets subtils. Sans aucune intervention de l’utilisateur, le registre médium est naturellement en avant, garantissant ainsi un très bon détachement des voix, par exemple, au prix tout de même d’un aspect un tantinet nasillard. L’EQ de l’app permet de corriger quelque peu ce déséquilibre, sans toutefois l’annihiler (à moins bien sûr de créer un autre déséquilibre). , Test Bang & Olufsen Beosound Stage : une barre de son peu spectaculaire - Les Numériques
  • Les performances sonores des haut-parleurs du MateBook X Pro n’ont rien d’exaltant, la faute à leur taille très réduite. Les basses sont totalement absentes, et l'on ressent une franche focalisation sur les médiums. Le rendu sonore n’est donc pas particulièrement riche, mais l’intelligibilité des voix est préservée en toute circonstance, avec cependant un aspect nasillard prononcé. La sensation de présence est bonne et la puissance très correcte pour suivre une émission ou une série très orientée sur les dialogues, ou bien un podcast. Le résultat est en revanche trop décevant pour écouter correctement de la musique. La disposition des haut-parleurs (placés sur les côtés du clavier, à la sauce MacBook Pro) a le mérite d'annihiler tout risque d’obstruction lorsque le pc portable est posé sur une nappe ou sur une couette. Enfin, l’image stéréo est relativement large pour un produit de ce gabarit (même si elle se limite tout de même aux limites physiques du PC). , Test Huawei MateBook X Pro : un ultrabook séduisant à plus d'un titre - Les Numériques
  • On la trouve nasillarde, aiguë, grave, grêle, chevrotante, chaude, charmeuse... Nous entretenons tous une relation particulière avec notre voix, que nous avons tendance à percevoir comme un reflet de notre âme ou de notre personnalité. Un cliché ou une réalité ? Pour le docteur Christophe Haag, auteur de "La contagion émotionnelle" (Albin Michel), "notre voix ne dit pas qui nous sommes en termes de traits de personnalité, par exemple si nous sommes extraverti ou introverti. En revanche, elle dit ce que nous ressentons à un instant T".  LCI, Aiguë, grave, nasillarde... Votre voix reflète-t-elle votre personnalité ? | LCI

Traductions du mot « nasillard »

Langue Traduction
Anglais nasal
Espagnol nasal
Italien nasale
Allemand nasal-
Chinois
Arabe الأنف
Portugais nasal
Russe назальный
Japonais
Basque sudur
Corse nasale
Source : Google Translate API

Nasillard

Retour au sommaire ➦

Partager