La langue française

Muschelkalk

Sommaire

  • Définitions du mot muschelkalk
  • Étymologie de « muschelkalk »
  • Phonétique de « muschelkalk »
  • Citations contenant le mot « muschelkalk »
  • Images d'illustration du mot « muschelkalk »
  • Traductions du mot « muschelkalk »

Définitions du mot « muschelkalk »

Trésor de la Langue Française informatisé

MUSCHELKALK, subst. masc.

GÉOL. Roche calcaire ou marneuse formant un étage supérieur au grès bigarré et renfermant une grande quantité de coquilles fossiles. Rians, petite ville bâtie sur un relèvement très-peu étendu de muschelkalk (Élie de Beaumont, Stratigraphie, 1869, p.304).On a reconnu la présence du sel dans le muschelkalk inférieur des environs de Lunéville (Ch. Durand, Industr. minér. Lorr., 1893, p.22).
Prononc. et Orth.: [muʃ əlkalk]. Plur. des -kalks. Étymol. et Hist. 1823 [éd.] (A. de Humboldt, Essai de géognostique sur le gisement des roches, p.269). Mot all. signifiant propr. «calcaire (kalk) coquillier (Muschel)».

Wiktionnaire

Nom commun

muschelkalk \mu.ʃɛl.kalk\ masculin

  1. (Géologie) Calcaire coquillier, composé de couches, tantôt calcaires et tantôt marneuses, formant un étage supérieur au grès bigarré.
    • Sur toute la ligne de Faulquemont à Sarguemines, on voit les marnes irisées s'appuyer sur le muschelkalk. — (Armand Dufrénoy et al., Explication de la carte géologique de la France, 1848)
    • De Franchevelle à Ormoiches, la Lanterne coule du S.-E. au N.-W. à travers une vaste plaine alluviale limitée au S. par une ligne de collines de 320 mètres d'altitude moyenne, appartenant au Muschelkalk et au Keuper. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MUSCHELKALK (mou-chèl-kalk') s. m.
  • Terme de géologie. Calcaire coquillier, nom donné à une série de couches, tantôt calcaires et tantôt marneuses, formant un étage supérieur au grès bigarré.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « muschelkalk »

Allem. Muschel, coquille, et Kalk, chaux, calcaire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’allemand Muschelkalk, composé de Muschel (« coquille ») et de Kalk (« chaux, calcaire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « muschelkalk »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
muschelkalk mysʃɛlkalk

Citations contenant le mot « muschelkalk »

  • Une quinzaine de moutons paissent dans les vergers entourant le Clos, hors période de vendange ! Les vignes croissent sur un sol de calcaire coquillier du Trias dénommé muschelkalk. Le Figaro - Le Figaro Vin, 5 clos alsaciens historiques - Le Figaro Vin

Images d'illustration du mot « muschelkalk »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « muschelkalk »

Langue Traduction
Anglais muschelkalk
Espagnol muschelkalk
Italien muschelkalk
Allemand muschelkalk
Chinois muschelkalk
Arabe مشلكك
Portugais muschelkalk
Russe раковинный
Japonais muschelkalk
Basque muschelkalk
Corse muschelkalk
Source : Google Translate API
Partager