La langue française

Muqueux

Sommaire

  • Définitions du mot muqueux
  • Étymologie de « muqueux »
  • Phonétique de « muqueux »
  • Citations contenant le mot « muqueux »
  • Traductions du mot « muqueux »

Définitions du mot « muqueux »

Trésor de la Langue Française informatisé

MUQUEUX, -EUSE, adj.

A.− ANAT. Qui sécrète du mucus; qui produit de la mucosité. Tissu muqueux. [Dans le reste de cette portion] la membrane interne est plus grisâtre, muqueuse, demi-transparente, unie et sans rides (Cuvier, Anat. comp.,t. 3, 1805, p. 380).Les cellules exocrines sont de deux espèces : cellules muqueuses, cellules séreuses (Policard, Histol. physiol.,1922, p. 175).
Glandes muqueuses. Glandes incluses dans les membranes muqueuses et sécrétant du mucus. Synon. cryptes, follicules.Un grand nombre de glandes muqueuses ovales sont situées à la face externe du pharynx (La Madelaine, Chant,1852, p. 5).L'épithélium trachéal et celui des bronches sont, eux aussi, formés de cellules cylindriques à cils vibratiles, avec des îlots de cellules plates stratifiées, livrant passage aux excrétions d'une multitude de glandes muqueuses (Calmette, Infection bacill. et tubercul.,1920, p. 128).
Membrane muqueuse. ,,Membrane de revêtement des cavités naturelles de l'organisme (tégument interne) constituée d'un épithélium simple ou stratifié et de tissu conjonctif sous-jacent (chorion), qui contient des vaisseaux et nerfs. Sa surface en est toujours légèrement humide. Elles se raccorde à la peau au niveau des orifices naturels`` (Méd. Biol. t. 2 1971, s.v. muqueuse). D'une part, l'organisme corporel avec ses ramifications de nerfs et ses membranes muqueuses, de l'autre, le principe spirituel qui préside aux fonctions physiologiques de la chair (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 321):
1. Toutes les membranes muqueuses sont affectées et secrètent une grande quantité de matières qui se résorbent et produisent des désordres, la fièvre, la toux, un abattement singulier qui se communique à l'âme... Maine de Biran, Journal,1829, p. 277.
Subst., p. ell. La muqueuse. Les peines trop vives exagèrent le jeu du grand sympathique. Cette exaltation de la sensibilité entretient dans une constante irritation la muqueuse de l'estomac (Balzac, Lys,1836, p. 240).La peau (...) au niveau du nez, de la bouche, de l'anus, de l'urètre, et du vagin, (...) se continue avec les muqueuses, membranes qui couvrent la surface interne du corps. Mais ces orifices, à l'exception du nez, sont fermés par des anneaux musculaires (Carrel, L'Homme,1935, p. 75).Il est prédisposé aux troubles des muqueuses (catarrhes, écoulements, angines, bronchites, entérites, végétations, fièvres éruptives) (Mounier, Traité caract.,1946, p. 182).
SYNT. Muqueuse buccale, duodénale, gastrique, génitale, intestinale, nasale, utérine; muqueuse de la bouche, de l'estomac, du larynx, du pénis, du vagin; inflammation de la muqueuse; replis de la muqueuse; lésions des muqueuses.
B.− MÉD. Qui se rapporte à la (membrane) muqueuse; qui lui appartient, qui y est relatif. Bouchut rattache la coqueluche compliquée d'embarras gastro-intestinal à la forme muqueuse de la coqueluche (Londe dsNouv. Traité Méd.fasc. 2 1928, p. 549).Alfred Fournier venait de terminer son œuvre magistrale en décrivant et en classant les diverses manifestations cutanées et muqueuses de la syphilis (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 122):
2. La saignée ou l'évacuation du sang fait pénétrer dans le sang des substances qui sont dans les liquides interstitiels, voire même dans les cavités naturelles séreuses ou muqueuses. Cl. Bernard, Notes,1860, p. 50.
Fièvre muqueuse (vieilli). Forme légère de la fièvre typhoïde ou paratyphoïde. La fièvre muqueuse ou plutôt typhoïde est complètement déclarée chez Léon (...). Aujourd'hui, il est dans un état de torpeur (Goncourt, Journal,1896, p. 971).
Plaque muqueuse. Lésion syphilitique secondaire affectant les muqueuses et les parties cutanées voisines des orifices naturels. Les syphilides papulo-érosives des muqueuses, vulgairement appelées plaques muqueuses, s'observent sur les diverses muqueuses épidermiques (Nicolas dsNouv. Traité Méd. fasc. 4 1925, p. 636).
Râle muqueux. Bruit produit par l'air traversant des mucosités à sa sortie des poumons. La percussion ne dénote, très généralement, aucune diminution de la résonance; à l'auscultation, on ne rencontre que des râles muqueux et du gargouillement bronchique (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 245):
3. Le râle muqueux ou gargouillement est celui que produit le passage de l'air à travers des crachats accumules dans la trachée ou les bronches, ou à travers la matière tuberculeuse ramollie dans une cavité ulcéreuse du poumon : c'est le râle des mourans, et je ne puis en donner une idée plus exacte. Il est le seul que l'on puisse entendre à l'oreille nue... Laennec, Auscult.,t. 2, 1819, p. 3.
Réseau muqueux (vieilli). Couche du derme donnant à la peau sa coloration. Synon. actuel couche pigmentaire de la peau.Dépouillée de son enveloppe la plus grossière, l'extrémité du nerf s'épanouit, et s'élève entre les mailles de ce réseau muqueux (Cabanis, Rapp. phys. et mor.,t. 1, 1808, p. 177).La seule portion de ce chapitre qui me paraisse appartenir en propre à Flourens est une dissertation sur le réseau muqueux noir qui se trouve sous l'épiderme des nègres (Tocqueville, Corresp.[avec Gobineau], 1852, p. 198).
C.− Qui contient du mucus; qui a le caractère du mucus, de la mucosité. Matières, substances muqueuses; sécrétion muqueuse. D'abord muqueux, clairs et limpides, les crachats deviennent épais (Trousseau, Hôtel-Dieu,1895, p. 198).On observe des troubles dyspeptiques divers : des vomissements aqueux, muqueux ou bilieux (Brumpt, Parasitol.,1910, p. 381).L'acide phosphorique exerce (...) une action chimique en dissolvant les produits muqueux qui enveloppent les cellules (Boullanger, Malt., brass.,1934, p. 426).
REM. 1.
Mucoso-, élém. formant;Élem. représentant l'adj. muqueux, entrant dans la constr. d'adj. a)
Mucoso-puriforme Qui est à la fois muqueux et d'aspect purulent. 18ejour, IIede l'opération : au moment du réveil, la respiration, qui avait été calme, devient bruyante. La toux, encore grasse, expulse des crachats volumineux, blancs, jaunâtres, opaques, mucoso-puriformes (Bretonneau, Inflamm. tissu muqueux,1826, p. 321).Ce sont des crachats mucoso-puriformes (Trousseau, Hôtel-Dieu,1895p. 205).
b)
Mucoso-sanglant, -ante Qui est à la fois muqueux et sanglant. Elles sont mucoso-sanglantes (Dopter dsNouv. Traité Méd.fasc. 3 1927, p. 295).
c)
Mucoso-sanguinolent, -ente Qui est à la fois muqueux et sanguinolent. Ne se rencontre que dans les selles mucoso-sanguinolentes (Dopter dsNouv. Traité Méd.fasc. 3 1927p. 313).
d)
Mucoso-séreux, -euse Qui est à la fois muqueux et séreux. Toux d'irritation (...) accompagnée d'une expectoration mucoso-séreuse (Bretonneau, Inflamm. tissu muqueux,1826p. 319).
e)
Mucoso-sucré, -ée Qui tient de la nature du mucilage et de celle du sucre. (Ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Littré, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.).
2.
Mucos(o)-,(Mucos-, Mucoso-) élém. formant;Élem. tiré du lat. mucosus, entrant dans la constr. de subst.
Mucosine, subst. fém.Substances organiques liquides entrant dans la composition de différents mucus et analogues à la mucine. Subst. masc. ds Littré-Robin 1855-65; fém. ds Littré, Lar. 19e, Guérin 1892.
Prononc. et Orth. : [mykø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1520 « qui a le caractère du mucus, de la mucosité » (Le Guidon en français, fol. 132 ds Sigurs. p. 519 : [le phlegme innaturel] est semblable a la superfluite muscose que l'on expellist par les nazilles); 2. a) 1762 glandes muqueuses (Ac.) : b) 1801 membrane muqueuse (M. F. X. Bichat, Anat. gén., 2epart., t. 4, p. 415); 3. 1806 fièvre muqueuse (Capuron, Synonymie des termes de pathologie ds Nouv. dict. de méd., de chir. et de chim., s.v. fièvre, p. 473). B. Subst. fém. 1801 (Bichat, op. cit., p. 421). Empr. au lat. mucosus « id. »; de mucus, v. mucus. Fréq. abs. littér. : 239. Fréq. rel. littér. : xixes. a) 702, b) 150; xxes. : a) 120, b) 263. Bbg. Quem. DDL t. 8, 14, 15.

Wiktionnaire

Adjectif

muqueux

  1. (Anatomie) (Médecine) Relatif à la muqueuse, aux mucosités qu'elle produit.
    • Aujourd’hui, j’ai couramment tendance à regarder l’organe féminin comme une chose sale ou comme une blessure, pas moins attirante en cela, mais dangereuse par elle-même comme tout ce qui est sanglant, muqueux, contaminé. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 80.)
  2. (En particulier) Qualifie les glandes qui sécrètent des mucosités.
  3. (En particulier) Qualifie une membrane humectée de mucosités.
    • L’auscultation révèle à gauche des râles crépitants nombreux au centre, muqueux en dessous, gros et gargouillants au bas. À droite des râles crépitants fins dans la moitié inférieure. Jusqu’ici les mouvements respiratoires ont été normaux. Je diagnostique avec assurance une bronchite double sans miliaires et sans hépatisation ; l’expectoration abondante est visqueuse et muqueuse. — Le 14, la malade crache toujours plus ; mais le bas du poumon gauche devient mat, et ses râles consonnants avec résonnance de la voix. Le soir un second frisson. Le 15, la bronchorrhée est purulente et les crachats gros et nummulaires. Abondante transpiration. Dès ce moment, la bronchite entre dans une période de résolution apparente et il se fait un temps d’arrêt. Vers le 26, la fièvre se relève plus vive encore, et la colliquation commence avec les sueurs, la diarrhée et le marasme rapide. — (« Société vaudoise de médecine : Séance du 4 novembre 1869 », in Bulletin de la Société médicale de la Suisse romande, troisième année, Librairie Rouge et Dubois, Éditeurs, Lausanne, 1869)
    • L’hydrosalpinx est la dilatation de la trompe de Fallope par un liquide séreux, clair qui comprime l’épithélium muqueux. Il représente une séquelle d’inflammation tubaire. — (Alan Stevens, James S. Lowe, Anatomie pathologique générale et spéciale, De Boeck Supérieur, 1997, p. 376)
  4. (Désuet) Qualifiait la fièvre typhoïde dans sa forme légère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MUQUEUX, EUSE. adj.
T. d'Anatomie, de Médecine. Qui a rapport aux mucosités. Glandes muqueuses, Glandes qui sécrètent des mucosités. Fièvre muqueuse, Nom donné autrefois à certaines formes légères de la fièvre typhoïde. Membrane muqueuse, ou, substantivement,

MUQUEUSE, Nom des membranes qui tapissent certaines cavités du corps humain et qui sont habituellement humectées de mucosités. La muqueuse de l'estomac, des intestins, etc.

Littré (1872-1877)

MUQUEUX (mu-keû, keû-z') adj.
  • 1 Terme didactique. Anciennement, qui a le caractère de la mucosité, soit en parlant d'un liquide, soit en parlant d'un tissu, aussi bien chez les végétaux que chez les animaux. Ligaments muqueux. Quand la surabondance du suc muqueux distend fortement les vaisseaux des arbres, Fourcroy, Connaiss. chim. t. VII, p. 140, dans POUGENS.

    Réseau muqueux, nom donné autrefois à la couche qui produit la coloration de la peau. Vossius attribuait la couleur des nègres à une maladie ; Ruysch a mieux rencontré en les disséquant, et en enlevant avec une adresse singulière le corps muqueux réticulaire qui est noir ; et malgré cela il se trouve encore des physiciens qui croient les noirs originairement blancs, Voltaire, Dict. phil. Anatomie. La membrane muqueuse est blanche chez nous, Voltaire, Mœurs, 141.

    On dit maintenant couche pigmentaire de la peau.

  • 2Aujourd'hui, particulièrement, qui a ou qui produit de la mucosité animale. Glandes muqueuses,

    Membrane muqueuse, ou, substantivement, une muqueuse, nom des membranes qui tapissent les cavités du corps humain ouvertes au dehors, et dont la surface libre est habituellement humectée d'un fluide muqueux.

  • 3Râle muqueux, voy. RÂLE.
  • 4Fièvre muqueuse, fièvre mal définie et qui est tantôt une dothiénentérie légère, tantôt une irritation des membranes muqueuses digestive et pulmonaire avec fièvre.

HISTORIQUE

XVIe s. Quelques fois, par une grande contusion, la chair contuse devient mucqueuse et boursouflée, comme si on l'avoit enflée de vent, Paré, X, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « muqueux »

(Siècle à préciser) Du latin mucosus, apparenté à mucus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. mucosus, de mucus, morve, mucus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « muqueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
muqueux mykø

Citations contenant le mot « muqueux »

  • Dans un second temps, l’équipe mettra au point des "modèles muqueux" dans lesquels les cellules spécifiques de l’épithélium pulmonaire, y compris immunitaires, seront représentées. L’objectif sera de mimer le plus fidèlement possible la physiopathologie de la maladie. Une attention particulière sera apportée aux anticorps produits à la suite de l’infection. "Beaucoup d’études ont été menées pour caractériser la nature et le taux des différentes familles d’anticorps spécifiques du SARS-CoV-2 (IgA, IgG puis IgM). Mais elles ont été conduites uniquement à partir d’échantillons de sang, et très souvent sans évaluer les fonctions antivirales des anticorps circulants mis en évidence. Il faut mieux décrire leur rôle : tous ne sont pas neutralisants vis-à-vis du virus, et certains peuvent même être facilitants. Des anticorps peuvent en effet favoriser l’inflammation, et donc le développement d’une forme grave de Covid-19", souligne Morgane Bomsel. Inserm - La science pour la santé, Covid-19 : que se passe-t-il au niveau des muqueuses pulmonaires ? | Inserm - La science pour la santé
  • Ces vaccins muqueux pourraient être aussi voire plus efficaces que leurs équivalents intramusculaires, en lançant une attaque sur plusieurs fronts contre le Covid-19 dès l'instant où il tente de franchir les barrières du corps. Slate.fr, Va-t-on se faire vacciner contre le Covid-19 par le nez? | Slate.fr
  • Les vaccins muqueux pourraient être tout aussi efficaces, voire davantage, que les vaccins intramusculaires. (photo: CDC/Unsplash) L'essentiel, Le futur vaccin serait plus efficace par le nez
  • Dans un second dessin publié peu de temps après, l’illustratrice, qui vit en Angleterre avec son compagnon et ses cinq enfants, a encore une fois visé juste en publiant les mille et unes remarques qu’une femme enceinte proche du terme peut entendre. Des questions assez intimes sur la perte des eaux, le bouchon muqueux ou encore la dilatation du col, en passant par les récits d’accouchements cauchemardesques, les femmes enceintes ont de quoi faire ! En légende de son dessin, Héloïse Weiner rappelle en effet que la DPA, ou date prévue d’accouchement, n’est donnée qu’à titre indicatif. Et que si monter les escaliers ou faire un grand ménage a déclenché des contractions chez certaines femmes, ça ne marche pas pour tout le monde !  PARENTS.fr, Désir d’enfant, fin de grossesse : une illustratrice dessine avec brio les remarques et questions à éviter | PARENTS.fr
  • Avec le slowdoen de la croissance économique mondiale, lindustrie endoscopiques sous-muqueux Dissection outil a également souffert dun certain impact, mais toujours maintenu une croissance relativement optimiste, les quatre dernières années, la taille du marché endoscopiques sous-muqueuse Dissection outil pour maintenir le taux de croissance annuel moyen de 15 de XXX millions $ en 2014 à XXX millions $ en 2019, les analystes BisReport estiment que dans les prochaines années, endoscopiques sous-muqueux Dissection outil taille du marché sera encore élargi, nous nous attendons à ce que dici 2024, la taille du marché de la sous-muqueuse endoscopique Dissection outil atteindra XXX millions $. Le présent rapport porte sur les données des fabricants, y compris: lexpédition, le prix, les produits, le bénéfice brut, record dentrevue, la distribution des entreprises, etc., ces données aident le savoir à la consommation sur les concurrents mieux. Le présent rapport couvre également toutes les régions et pays du monde, ce qui montre un état de développement régional, y compris la taille du marché, le volume et la valeur, ainsi que des données de prix. Par ailleurs, le rapport couvre également les données sectorielles, y compris: segment de type, segment de lindustrie, le segment de canal, etc. couverture différente taille du marché du segment, à la fois le volume et la valeur. couvrir également des informations différentes des clients des industries, ce qui est très important pour les fabricants. Si vous avez besoin de plus amples informations, veuillez contacter BisReport , Impact de Covid-19 sur Dissection outil endoscopiques sous-muqueuse marché: Rapport mondial de lindustrie, les ventes et taux de croissance 2020 – MillauJournal
  • Mondial Endoscopic muqueux Résection marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie. , Top tendances dans Endoscopic muqueux Résection 2020 Taille du marché – lindustrie mondiale du revenu et de la demande à venir – JustFamous

Traductions du mot « muqueux »

Langue Traduction
Anglais mucous
Espagnol mucoso
Italien mucoso
Allemand schleimig
Chinois 黏液
Arabe مخاطي
Portugais mucoso
Russe слизистый
Japonais 粘液
Basque muki
Corse mucosa
Source : Google Translate API
Partager