Moyenneté : définition de moyenneté

chevron_left
chevron_right

Moyenneté : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Moyenneté, subst. fém.,hapax. Durée moyenne. Je saurai, dit Salomon, le commencement et la consommation et la moyenneté des temps (Claudel, Poète regarde Croix,1938, p. 157).

Phonétique du mot « moyenneté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moyenneté mɔjɑ̃nœte play_arrow

Citations contenant le mot « moyenneté »

  • Oui, j’ai réellement lu le Livre de l’intranquillité les deux semaines qui ont précédé le bac.. Je n’ai jamais autant savouré être paresseux qu’en ce temps là, c’était comme un permis de ne rien faire avec la certitude d’être récompensé comme les autres. En somme, c’était Noël au mois de juin pour un médiocre comme moi, suffisamment intelligent pour y arriver sans travailler, mais pas assez quand même pour réussir cet examen avec les honneurs. Le bac a été à l’image de ma scolarité, un chef d’œuvre de moyenneté qui est venu couronner mon excellence dans l’art de ne pas trop en faire, développé secrètement durant les longues heures d’ennui profond subies sur les bancs. Je me suis même réservé le plaisir suprême d’affirmer à tout le monde que j’avais travaillé pour obtenir ces résultats, car comme on me l’avait répété depuis le CP, on n’avait rien sans rien. Non seulement je n’avais au contraire rien fait, mais je devenais parfaitement normal : simplement un autre nul qui essaie de réussir. Le hold-up parfait ! Une année au lycée, Révisions = marathon – Une année au lycée
  • Alain Deneault : Quand on veut désigner ce qui est supérieur, on parle de supériorité. Pour ce qui est inférieur, on parle d’infériorité. Mais si l’on veut désigner ce qui est moyen, on ne dira pas la « moyenneté », mais plutôt la « médiocrité ». La médiocrité renvoie à ce qui est moyen. Un « médiocre » n’est pas un parfait incompétent. Ce n’est pas quelqu’un d’étourdi qui n’est pas capable de respecter un horaire, qui n’est pas capable de faire fonctionner la photocopieuse ou de dire bonjour à la bonne personne au bon moment… Mais ce n’est pas non plus quelqu’un qui a de l’initiative, des convictions, du courage ou de l’envergure. C’est quelqu’un de fonctionnel et de soumis. Il n’y a pas de problème à cela. Être « médiocre » n’est pas péjoratif. On est tous « médiocre » en quelque chose… Le problème de la « médiocratie », c’est lorsqu’on se retrouve dans un système qui nous enjoint à être un citoyen résolument moyen, ni totalement incompétent au point d’être incapable de fonctionner ni compétent au point de se savoir fort d’un pouvoir critique. La « médiocratie », c’est donc le stade moyen hissé au rang d’autorité. C’est la moyenne impérative, même lorsqu’on peut prétendre à mieux. Alter Echos, Alain Deneault : « Les médiocres ont pris le pouvoir » – Alter Echos
  • "Si vous prenez la population américaine et que vous la divisez entre ceux qui gagnent moins que le salaire moyen et [ceux qui gagnent] plus que le salaire moyen, vous vous rendez compte que la majorité de ceux qui gagnent au dessus du salaire moyen ont voté pour Trump et ceux qui gagnent en dessous du salaire moyen ont voté pour Hillary Clinton. Dire que ce sont les pauvres qui ont voté pour Donald Trump est une lecture complètement faussée. Le plus petit dénominateur commun est qu'ils sont blancs, la majorité ont un diplôme universitaire, plus de femmes sans diplôme ont voté pour Trump, alors qu'on pensait que les femmes avaient été rejetées dans le camp d'Hillary Clinton. Et donc toute notre lecture très marxisante selon laquelle c'est le petit pauvre déclassé qui vote pour Trump ne tient pas. Ce qui tient c'est l'idée d'une moyenneté blanche, que le Blanc est celui qui était la norme, il incarnait l'Américain standard et qu'aujourd'hui tous ces gens qui appellent un service public américain s'entendent dire au téléphone "pour anglais, tapez 1", "pour espagnol, tapez 2", pour eux il y a quelque chose d'insupportable. Club de Mediapart, Trump: «Nous, le peuple» | Le Club de Mediapart
  • Votre obstination idéaliste est sympathique, mais… non. Le rôle du Bac n’est pas ce que vous dites. Le rôle du Bac est d’attester d’une honnête moyenneté sociale, d’un niveau d’éducation comparable au BEPC dans les années 70, ou au Certif dans les années 30-40. Langue sauce piquante, a minima, l’affiquet des pédants – Langue sauce piquante
  • En français, il n'existe pas d'autre mot que celui de « médiocrité » pour désigner ce qui est « moyen ». « Supériorité » renvoie à ce qui est supérieur, « infériorité » à ce qui est inférieur, mais « moyenneté » ne se dit pas. Il y a pourtant une distinction sémantique entre la moyenne et la médiocrité, car la moyenne relève le plus souvent d'une abstraction : revenu moyen, compétence moyenne, c'est-à-dire une place au milieu d'une échelle de valeurs. La médiocrité, en revanche, est la moyenne en acte. Télérama, En politique comme dans les entreprises, “les médiocres ont pris le pouvoir”
  • « J'aime la Nièvre pour son climat tempéré, ses quatre saisons bien marquées. Quand je vais dans le sud il fait trop chaud et dans le nord c'est trop gris. Ici il y a une certaine douceur. Il fait bon vivre, la verdure, la nature, la nourriture et surtout la Loire. Une ville comme Nevers a un atout magnifique avec ce fleuve, qu'on oublie un peu. C'est dommage parce que Nevers tire sa beauté de la Loire. Et puis j'aime la Nièvre pour sa "moyenneté" : on est proche et loin de tout. Ça se ressent sur les Nivernais les gens ont un certain calme appréciable. » www.lejdc.fr, La porte du Croux, un lieu cher à Thierry Martinet, documentariste passionné - Nevers (58000)

Traductions du mot « moyenneté »

Langue Traduction
Corse pruprietà media
Basque erdiko jabetza
Japonais 中間所有権
Russe средняя собственность
Portugais propriedade média
Arabe ملكية متوسطة
Chinois 中间所有权
Allemand mittleres eigentum
Italien proprietà media
Espagnol propiedad media
Anglais middle ownership
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires