La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mouloudéen »

Mouloudéen

Définitions de « mouloudéen »

Wiktionnaire

Adjectif - français

mouloudéen \mu.lu.de.ɛ̃\

  1. (Algérie) (Sport) relatif au Mouloudia Club d’Alger.
    • Les multiples tentatives et démarches entreprises par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, afin de faire changer d’avis et d’appeler à la raison les joueurs et le staff technique mouloudéens ont essuyé un niet catégorique des responsables du club algérois. — (« La commission de discipline agira avec rigueur », Le Midi libre, 3 mai 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mouloudéen »

De Mouloudia avec le suffixe -éen.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouloudéen »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouloudéen muludeɑ̃

Citations contenant le mot « mouloudéen »

  • Cette rencontre était l'occasion pour la nouvelle recrue hivernale du Mouloudia, le milieu de terrain Abderaouf Benguit de signer ses grands débuts avec la formation algéroise, en faisant son apparition en second période (67e), remplaçant son coéquipier, Ibrahim Morsli. L'ancien joueur de l'ES Tunis (2019-2021) a réussi sa première, en délivrant une passe décisive et marquer son premier but sous le maillot mouloudéen en fin de match (90e). DZfoot.com, Ligue 1 : Le Mouloudia d’Alger s’empare de la deuxième place
  • Malgré les menaces de son désormais ex-club, l’ES Tunis, et une intervention de plusieurs parties, le milieu de terrain algérien est mouloudéen pour les 24 prochains mois. L'Expression, L'Expression: Sports - Un «plan machiavélique» déjoué
  • La formation première du MC Oran bouclera son stage de Mostaganem par un match amical qu’elle devra disputer dans la journée de ce samedi. Selon une source fiable, le responsable du staff technique a fixé son choix sur l’identité de l’adversaire devant affronter son équipe, comme prévu dans son programme. «Avant de quitter Mostaganem, nous allons affronter l’équipe de Fornaka dont les dirigeants ont collaboré avec nous dans la réussite de notre stage. On tient vraiment à les remercier pour tout ce qu’ils ont fait pour mettre le groupe et l’équipe dans de bonnes conditions de travail. On les remercie aussi pour nous avoir permis l’utilisation de leur stade pour les entraînements aussi », a indiqué notre interlocuteur, ce vendredi du bout du fil.  Donc, d’après ses dires, la bande à Abdelkader Amrani affrontera aujourd’hui l’IRB Fornaka, pensionnaire de la Régionale, du groupe B, de la LRF Oran, à la fin du stage en question. «Les débats de ce match de préparation auront lieu sur le terrain de leur stade à Fornaka à 15 h», a précisé notre source en conclusion. Il est utile de noter que le groupe mouloudéen a rallié Mostaganem mardi dernier pour un stage de quatre jours au lieu des cinq prévus au départ. , MCO - Fin de stage avec l’IRB Fornaka en amical
  • Devant obligatoirement à composer avec un groupe de joueurs dont il n’a choisi aucun d’eux, puisque arrivé à la mi-saison, de surcroît dans un club frappé d’une énième interdiction de recrutement en raison des dettes colossales (plus de 21 milliards de centimes) entassées au niveau de la CNRL, le quadruple vainqueur de la Coupe d’Algérie avec quatre clubs différents (WAT, ASOC, MOB et CSC) devra, en parallèle, s’habituer à un contexte mouloudéen complètement différent de celui qu’il avait connu en 1999 ou en 2001, dates de ses deux précédents passages sur le banc des Rouge et Blanc d’El-Hamri. http://www.liberte-algerie.com/, Amrani lance son chantier: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Le derby entre le Mouloudia d’Alger et le Nasria a démarré sur les chapeaux de roues. Les visiteurs ont annoncé la couleur dès la 2’ de jeu en ouvrant la marque après une erreur monumentale de la défense mouloudéenne. Touchés dans leur amour-propre, les coéquipiers d’Esso ont réussi à remettre les pendules à l’heure après 4 minutes de jeu suite à un coup franc du jeune Bouzekri qui loge en pleine lucarne du NAHD. Après cette égalisation du doyen, les Vert et Rouge ont imposé leur jeu ; à la 13’, l’homme en forme de cette fin de saison Joseph Esso marque le 2e but après un joli centre du latéral droit Boukerma. Les Mouloudéens ont failli rajouter un 3e but par le jeune Rahmani, qui voit son tir frôler le montant gauche des bois nahdistes. La riposte des Sang et Or est venue après la 20’ minute en marquant un but, mais l’homme en noir siffle une position de hors jeu. Avant le cooling break, le Mouloudia s’offre un 3e but par, encore une fois, Esso sur un penalty après le fauchage de Rahmani dans la surface de réparation. Les Sang et Or ont réussi à réduire la marque par Yaya après un tir puissant à ras de terre qui s’est logé au fond des filets du gardien Sidi Aissa. Le même Yaya à la 44’ profite d’un joli centre pour mettre un coup de tête. Il remet les pendules à l’heure. C’est sur le score de 3 buts partout que l’homme en noir renvoie les deux équipes aux vestiaires. Après la pause citron, on a assisté au même scénario, le match était très ouvert des deux côtés. Le MCA a failli marquer à deux reprises par le meilleur joueur sur le terrain Joseph Esso, mais le gardien du Nasria a étalé toute sa classe pour sauver son équipe de deux buts tout faits. Les Nahdistes, eux aussi, avaient la possibilité de marquer par Yaya, mais Sidi Aissa était bien en place. Bouzekri, le meilleur jeune Mouloudéen hier, profite d’un autre coup franc à la 63’. Mais cette fois, la transversale sauve le gardien nahdiste. Alors que tout le monde croyait que le rentrant Dahlal allait marquer le 4e but à la 68’, lorsqu’il s’est retrouvé face au gardien, son tir passa à côté. Sur un contre des Nahdistes, le jeune profite pour battre le gardien Sidi Aissa qui a passé un sale après-midi hier au stade de Bologhine. 2 minutes plus tard, Esso marque son 3e but sur penalty après avoir été fauché dans la surface de réparation. , MCA 4 – NAHD 4 : Les jeunes Mouloudéens séduisent
  • Il devient clair, le Mouloudia Club d'Oran est en pleine crise administrative et sportive. Son président Tayeb Mehiaoui ne devrait plus gérer le club, si l’on se réfère spécialement à sa demande de préparer un successeur, tout simplement. D’après nos informations, ce dirigeant a appelé un groupe formant le comité de supporters, dans la soirée de lundi, pour lui trouver un successeur, car il ne peut pas reprendre la gestion dans les semaines à venir. Cette demande a fait le tour de l’entourage mouloudéen au point de s’interroger sur le devenir du club, d’autant que les candidats ne donnent pas l’impression de se bousculer au portillon de la présidence. Informés quelques instants plus tard, les supporters ont demandé si réellement le boss du Mouloudia envisageait de céder son poste. Les spéculations vont bon train, surtout que, pour l’heure, aucun membre du conseil d’administration de la SSPA n’a réagi. Leur mutisme n’est pas vu d’un bon œil par la population mouloudéenne, dont la quasi-totalité interpelle le wali au sujet de la situation que vit le club-phare de l’Ouest algérien. , MCO: Mehiaoui prépare son retrait du club
  • Même si les poulains de Nabil Neghiz furent très affectés moralement, ils ont démarré le match contre le RCR sur les chapeaux de roues. Les Mouloudéens étaient décidés à gagner pour se refaire une santé après la défaite contre le CSC qui a fait très mal aux Algérois. L’ancien attaquant de l’ASO Tahar a failli ouvrir la marque à la 2’ de jeu suite à un tir puissant qui a failli se loger en pleine lucarne. Mais Bousder a étalé toute sa classe pour dévier le cuir en corner. Les raids du MCA continuèrent, mais l’inefficacité était au rendez-vous. Contre le cours de jeu, les Relizanais ont failli tromper Boutaga par Seguer, l’Ivoirien Isla était sur place pour dégager le ballon en corner. Malgré cette occasion des visiteurs, les Mouloudéens étaient déterminés à trouver le chemin des filets. A la 37’ de jeu, sur un joli centre de Lamara, le goléador Samy Frioui ouvre la marque et libère ses camarades. Après ce but, les Relizanais ont failli remettre les pendules à l’heure par Balegh qui a été fauché par un défenseur du MCA, l’arbitre n’a pas bronché pas. Alors qu’on jouait le temps additionnel, l’attaquant Belkhir a été fauché sur la ligne de la surface de réparation. Le capitaine Hachoud, d’un super tir enveloppé, ajoute le 2e but. C’est sur le score de 2 buts à 0 que l’homme en noir renvoie les deux équipes aux vestiaires. Après la pause citron, les Relizanais sont rentrés avec de meilleures intentions. Après 3 minutes de jeu, l’ancien Mouloudéen Mohamed Seguer profite d’un joli centre pour marquer le but de l’espoir pour son équipe. Après avoir réduit le score, les visiteurs ont exercé un pressing sur la défense mouloudéenne afin de remettre les pendules à l’heure. A la 70’, ce qui devait arriver arriva par un autre ancien Mouloudéen : Sabri Gherbi, d’un super tir, offre l’égalisation à son équipe. Les Relizanais ont failli rajouter un 3e but par Balegh qui voit son tir toucher la transversale. Malgré quelques tentatives de Benaldjia en fin de match, le score n’a pas changé. L’homme en noir a sifflé la fin de la partie sur un score équitable entre les deux équipes. Le MCA, qui n’arrive plus à gagner, peut d’ores et déjà dire adieu au titre et même à une place qualificative à une compétition internationale la saison prochaine. , MCA 2 – RCR 2 : Le MCA en crise

Vidéos relatives au mot « mouloudéen »

Mouloudéen

Retour au sommaire ➦

Partager