La langue française

Mouillabilité

Définitions du mot « mouillabilité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Mouillabilité, subst. fém.,,Aptitude de la surface d'un matériau à se laisser mouiller par les liquides; faculté pour une substance solide de recevoir un liquide en lui permettant de s'étaler sur la surface la plus grande possible`` (Rama 1973). On dépose une goutte d'eau calibrée sur la surface du matériau (cuir), on observe son comportement (diffusion instantanée, étalement, ou phénomène de perle plus ou moins accentué et plus ou moins prolongé) et on mesure le temps mis par la goutte pour disparaître. Dans ce cas on apprécie aussi l'absorption par le cuir, qui est toujours facilitée par la mouillabilité de la surface (Rama1973). [mujabilite]. 1reattest. 1953 (Lar. 20eSuppl.); dér. sav. de mouillable, suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Nom commun

mouillabilité \mu.ja.bi.li.te\ féminin

  1. Aptitude à être mouillé.
    • Puis, lorsque la feuille grandit, les cellules épidermiques synthétisent des cires qui, déposées en surface, contribuent à diminuer la mouillabilité. — (Christian Gauvrit, Efficacité et sélectivité des herbicides , Éditions Quae, 1996)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mouillabilité »

Composé de mouillable et -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouillabilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouillabilité mwilabilite

Citations contenant le mot « mouillabilité »

  • Dans les faits, il s'avère que la mouillabilité est largement liée à la mobilité des gouttes de liquide sur la surface. Une mobilité qui dépend elle-même de l'état dans lequel se trouve la gouttelette. Du moins, c'est ce que les spécialistes pensaient jusqu'à présent. Déposée sur une surface rugueuse, une gouttelette peut prendre deux formes distinctes : Futura, Plus hydrophobe que la feuille de lotus grâce à une plante carnivore !
  • Une publication des Chambres d’agriculture de Bourgogne, dédiée à l’optimisation de la pulvérisation, décrit la mouillabilité comme la capacité de la cible à retenir les gouttes. Cette perméabilité vis-à-vis des matières actives dépend des propriétés de la surface foliaire. La présence de nervures, par exemple, augmente la rétention des matières actives. Les feuilles horizontales des dicotylédones les exposent davantage aux pulvérisations. Ou encore, une forte pilosité (cas du brome) mais également à l’inverse une feuille glabre (cas du vulpin) limitent la pénétration des matières actives. Terre-net, Les adjuvants pour améliorer la qualité du désherbage
  • Dans les procédés classiques, un solvant organique fort (chloroforme ou acétone) est utilisé pour dégraisser le tissu osseux spongieux qui contient de nombreux adipocytes dans ses cavités médullaires. Cette fraction lipidique représente en effet près de 60 % en masse d’une tête fémorale après élimination du cartilage. Son élimination est rendue d’autant plus difficile que le réseau trabéculaire est dense et épais La présence d’une grande quantité de lipides entraîne de plus une mauvaise mouillabilité du tissu, empêchant ou gênant l’action des oxydants aqueux mis en œuvre ultérieurement pour assurer la viro-inactivation. Leur diffusion dans le tissu osseux est limitée, ce qui réduit leur capacité à garantir l’inactivation virale des fragments osseux de grandes dimensions comme les têtes fémorales entières. LEFILDENTAIRE magazine dentaire, Autogreffe osseuse processus de traitement de l'os et ses conséquences
  • En effet, leur système ne se contente pas de transporter le liquide par capillarité, comme cela existe déjà dans des papiers ou des textiles : il joue sur la grande différence de "mouillabilité" entre les fils de coton hydrophile et le tissu superhydrophobe, ce qui permet de confiner le liquide le long des fils, et d’entretenir le flux. Le drainage continue ainsi d’être efficace quand le tissu est complètement saturé d’humidité, à la différence des tissus qui ne fonctionnent que par capillarité. usinenouvelle.com/, Le tissu qui draine les liquides - Entracte

Traductions du mot « mouillabilité »

Langue Traduction
Anglais wettability
Espagnol mojabilidad
Italien bagnabilità
Allemand benetzbarkeit
Chinois 润湿性
Arabe الرطوبة
Portugais molhabilidade
Russe смачиваемость
Japonais ぬれ性
Basque wettability
Corse umidità
Source : Google Translate API

Mouillabilité

Retour au sommaire ➦

Partager