La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « moudjahida »

Moudjahida

Variantes Singulier Pluriel
Féminin moudjahida \\ moudjahidate \\

Définitions de « moudjahida »

Wiktionnaire

Nom commun - français

moudjahida \Prononciation ?\ féminin (pour un homme, on dit : moudjahid)

  1. (Algérie) (Histoire) Combattante de la guerre de libération de l’Algérie de 1954 à 1962.
    • En fait, Jacqueline, moudjahida, doyenne des condamnées à mort, toujours égale à elle-même s’est jurée de refuser l’inacceptable et de faire reculer les murs. — (Hamid Tahri, L’institutrice qui prônait la lutte des classes, El Watan du 14 mai 2009)
    • Tels ont été les thèmes qui devaient nourrir le débat auquel ont pris part Djamila Amrane, historienne et moudjahida, une ancienne infirmière de la Wilaya III, Baya Outata, et d’autres moudjahidate. — (Nadjia Bouzeghrane, Des moudjahidate reviennent sur leur engagement, El Watan du 9 mars 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moudjahida »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moudjahida mudʒaida

Évolution historique de l’usage du mot « moudjahida »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « moudjahida »

  • « Pour cela, je tiens à informer l'opinion publique, que Djamila Boupacha, ne fera pas partie du tiers présidentiel nommé », a-t-elle précisé. Et d'ajouter : « j'ai servi mon pays auprès de mes frères et sœurs en tant que moudjahida et j'ai repris ma vie de citoyenne depuis et je tiens à le rester ». ObservAlgérie, Djamila Boupacha, ancienne moudjahida, refuse le poste de sénatrice
  • Cette fois, c’est la moudjahida Louisette Ighilahriz qui accable Emmanuel Macron sur le litige mémoriel entre l’Algérie et la France. TSA, Mémoire : la moudjahida Louisette Ighilahriz critique Emmanuel Macron
  • La Moudjahida Zohra Drif-Bitat prendra part à la marche populaire du vendredi 08 mars, pour protester contre le 5e mandat. http://www.liberte-algerie.com/, Zohra Drif-Bitat prendra part aux manifestations du 8 mars : Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • C’est avec une forte réprobation que les Algériens ont appris, il y a quelques jours sur la Toile, les divagations de certains esprits malintentionnés qui, donnant libre cours à leurs instincts malsains, débitent des propos haineux et diffamatoires touchant l’honorable moudjahida Djamila Bouhired. El Watan, Hommage à Djamila Bouhired : Vaillante moudjahida en temps de guerre et modèle de modestie en temps de paix | El Watan
  • C'est une grande voix qui vient d'entrer dans le silence. Une dame qui avait redonner la voix à des dizaines de moudjahida. D'origine française, Djamila Amrane-Minne est la fille de Jacqueline Netter qui se mariera en 1950, avec Abdelkader Guerroudjk, un grand militant du Parti communiste algérien. Née Danièle, c'est au maquis qu'elle a adoptée son prénom de Djamila. Comme sa mère, Djamila Amrane a rejoint les réseaux du FLN à Alger où il a fait partie des fameuses poseuses de bombes. Alors qu'elle n'avait que 17 ans, elle participe à l'attentat à la bombe du bar l'Otomatic à Aler. Le Matin d'Algérie, La moudjahida et historienne Djamila Amrane-Minne s'est éteinte (Vidéos) | Décès
  • Le 15 février, le président de la République a également renouvelé en partie le tiers présidentiel, désignant 26 nouveau sénateurs. Désignée par le chef de l’État, la moudjahida Djamila Boupacha a décliné le poste. TSA, Salah Goudjil réélu président du Sénat pour 3 ans
  • La grande figure de la révolution algérienne, la Moudjahida Djamila Bouhired, qui a participé à ce neuvième vendredi consécutif contre les système à Alger, elle a été très sollicité par les manifestants. Algerie Eco, Présente à la marche d'Alger, la Moudjahida Djamila Bouhired très sollicitée par les manifestants - Algerie Eco
  • La moudjahida, auteure et professeure de sociologie, Claudine Chaulet, est décédée dans la nuit de jeudi à vendredi à Alger, à l’âge de 84 ans, a-t-on appris auprès de sa famille. L'enterrement aura lieu aujourd’hui aux côtés de son mari, le médecin et militant anti-colonialiste, le moudjahid Pierre Chaulet, décédé il y a trois ans, au cimetière d'El-Madania à Alger, précise-t-on. Dans un message adressé à la famille de la défunte, le président Bouteflika, tout en exprimant sa “profonde affliction” après la disparition de notre sœur dans la lutte, la moudjahida Claudine Chaulet, au moment où nous nous apprêtons à célébrer le 61e anniversaire de notre glorieuse Révolution, a souligné que “le peuple algérien témoigne toute sa gratitude au couple Chaulet et à tous ceux qui ont épousé sa cause juste et milité pour sa libération du joug colonial”. “La défunte qui vouait à l'Algérie et à son peuple un amour désintéressé est digne de notre reconnaissance. Le couple Chaulet mérite d'être inscrit parmi les vaillants de notre pays et qu'il soit un exemple d'attachement aux valeurs humaines et de défense des principes et des idéaux de justice et de liberté pour les générations futures”, conclut le président Bouteflika. http://www.liberte-algerie.com/, Décès de la moudjahida Claudine Chaulet: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Les travaux de réhabilitation de La Casbah d’Alger, classée patrimoine mondial et mise sous la tutelle de la wilaya d’Alger, enregistrent un avancement «notable», particulièrement sur les sites de Dar El Baroud, Djamaa El Berrani, Djamaa El Dey au palais du Dey dans la haute Casbah, le Palais Hassan Pacha, la maison de la moudjahida Djamila Bouhired, la mai- son Bachtarzi, deux maisonnettes (douirette) sises à la rue Ouslimani (ex-rue du Lezard) dans la basse Casbah ainsi que plusieurs mosquées et maisons entourant ce site. El Watan, Chantiers de restauration de la Casbah : Avancement partiel des travaux | El Watan
  • Cette rumeur a été lancée le même jour du décès de l’actrice égyptienne Magda El-Sabahi qui avait interprété le rôle de Djamila Bouhired dans le film « Djamila l’Algérienne (Djamilah) » qui dresse le portrait émouvant de la Moudjahida. , Fact-checking | La Moudjahida Djamila Bouhired n'est pas morte - Algerie360
  • La moudjahida Louiza Ighilahriz a démenti ce jeudi les rumeurs faisant état de son décès, qui ont circulé hier mercredi sur les réseaux sociaux, affirmant qu’il s’agit d’une « fake news ». TSA, La moudjahida Louiza Ighilahriz dément les rumeurs de son décès — TSA
  • La Moudjahida Louisette Ighilahriz a annoncé sa démission du Conseil de la Nation, chambre haute du Parlement, en signe de protestation contre le projet du 5e mandat présidentiel. TSA, La Moudjahida Louisette Ighilahriz quitte le Sénat pour dénoncer le 5e mandat — TSA
  • Sa fille Danielle Minne, qui fut aussi moudjahida dans les maquis de la wilaya III, a été condamnée à 7 ans de prison.  , Décès de la moudjahida Jacqueline Guerroudj | Radio Algérienne
  • Organisé par les citoyens du village d’Aït Semlal en collaboration avec sa famille et les villageois d’Achallam, l’hommage rendu à cette moudjahida est le premier du genre dans cette contrée de la région de Bouzeguène où le rôle de la femme a été totalement occulté, et ce, en dépit de ses sacrifices dans tous les domaines. http://www.liberte-algerie.com/, Hommage émouvant à la moudjahida Josiane Kofi: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • «Je suis pour demain et non pour hier !» Aujourd’hui, la question est posée : en a-t-on fait peu ou assez pour elles, où les a-t-on laissées dans leur solitude, comme c’est le cas de notre moudjahida Eliette, qui comme toutes les autres clament qu’elles n’ont rien demandé, hormis une reconnaissance légitime, considérant qu’elles n’ont jamais couru derrière la gloire, encore moins derrière un butin de guerre ! El Watan, Ces femmes engagées, belles et rebelles… | El Watan
  • Leuldja Aoudia, née Boudaa en 1939 à Aomar (Bouira) est ce qu’on pourrait appeler une “moudjahida de la première heure”. Elle fait partie – pour ne pas dire la première – des femmes algériennes à rejoindre les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN) de 1955 à 1962. Dès 1956, alors qu’elle n’a que 17 ans, elle est envoyée à Paris (France) en tant qu’agent de liaison permanent où elle travaillera comme infirmière à l’hôpital Cochin (Paris 14e). Sa mission, sous les ordres du professeur Boudjellab, était d’acheminer tout ce qui est médicaments et instruments chirurgicaux vers un dépôt aménagé à cet effet à Bobigny. Il lui arrivait également de transporter de l’argent ainsi que des armes d’un point à un autre selon les instructions reçues. Son parcours d’infirmière, de militante, de messagère, d’intermédiaire, de moudjahida fut riche en rencontres et jalonné de rebondissements, de joies, de déceptions et de douleurs. http://www.liberte-algerie.com/, Leuldja Aoudia, une héroïne peu connue: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • La moudjahida Jacqueline Guerroudj, décédée dimanche à Alger à l'âge de 95 ans des suites d'une longue maladie, sera inhumée aujourd’hui au cimetière d'El-Alia à Alger. La levée du corps aura lieu du domicile familial à Alger-Centre.  Née à Rouen (France) en 1919, Jacqueline Guerroudj de son nom de jeune fille Netter, est arrivée en Algérie en 1948. Elle enseigna le français à Chétouane dans une école près de Tlemcen entre 1948 et 1955. Communiste, la défunte, épouse du moudjahid Abdelkader, dit Djilali, intégra les CDL (combattants de la Libération), affiliés au Parti communiste algérien (PCA) vers le milieu des années 1950. Après l'accord intervenu entre le FLN et le PCA en 1956 en vertu duquel les militants du PCA devraient rejoindre les rangs de l'ALN à titre individuel, Jacqueline Guerroudj a été désignée agent de liaison dans les commandos de l'armée de Libération. En 1957, elle est arrêtée et condamnée à mort parmi un groupe de militants dont Fernand Iveton avant d'être graciée suite à une campagne internationale en faveur de la libération du couple Guerroudj, également détenu et condamné à mort. Sa fille Danielle Minne, qui fut aussi moudjahida dans les maquis de la Wilaya III, a été condamnée à 7 ans de prison. Jacqueline Guerroudj est l'auteur d'un ouvrage intitulé Des douars et des prisons, publié en 1993, qui est un témoignage sur sa vie d'enseignante et sur la prison de Serkadji à Alger où elle a été détenue jusqu'à l'Indépendance. http://www.liberte-algerie.com/, La moudjahida Jacqueline Guerroudj inhumée au cimetière d’El-Alia: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Par des attitudes exubérantes et des moments de tristesse dus à l’évocation des martyrs et des années de prison, les traits de Nassima Hablal se précisent à travers les séquences du film, comme l’image d’une égérie qui prendrait progressivement forme sous la palette d’un peintre inspiré.  Chantant ou concentrée, joviale ou le visage fermé, la moudjahida oubliée n’exprime ni haine ni regrets, mais cette dignité propre aux figures de légende. “J’ai voulu oublier ce passé, ces souffrances, mais comment oublier les êtres chers morts sous la torture. http://www.liberte-algerie.com/, Hommage aux héroïnes oubliées de la révolution algérienne: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Lorsqu’elle arrive au point de rendez-vous, accompagnée comme toujours de ses deux amies Hassina et Christine, les manifestants s’empressent de l’embrasser sur le front. « J’ai l’impression que sa peau est usée par tous ces baisers », déclare Christine, qui relève « une capacité chez Louisette d’aller vers les autres, d’être à leur écoute et leur venir en aide spontanément ». Elle se souvient du jour où l’ancienne moudjahida a acheté plusieurs numéros de la revue de l’Association algérienne pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine, pour laquelle son amie militait, en guise d’aide financière. JeuneAfrique.com, Louisette Ighilahriz, de la guerre d’indépendance algérienne aux manifestations du Hirak – Jeune Afrique
  • Elles sont 10 949 femmes répertoriées dans le fichier du ministère algérien des anciens Moudjahidines, combattantes de la guerre d’indépendance (1). Franco-Algérienne, Nassima Guessoum a fait des études d’histoire. Elle s’est spécialisée dans celle de cette guerre, prenant la mesure des failles de ses représentations. « Guerre sans nom » en France, la guerre d’Algérie manque de visages, d’incarnations. « Des anonymes fondus sous FLN », explique Nassima Guessoum dans les notes d’intention de son film. Quant aux femmes, elles sont tout simplement invisibles. De ce constat, d’autres plus personnels, du chaos terrible de la « décennie noire » des années 1990 qui voit les femmes premières victimes et premières opposantes aux islamistes, naîtra chez Nassima Guessoun le désir de documenter autrement ses recherches. Sa rencontre en 2007 avec Nassima Hablal sera décisive. Une vision à taille humaine peut prendre corps, celui d’une femme de 80 ans qui de 1945 à 1962 se bat sans relâche pour l’indépendance de son cher pays. Une « Moudjahida » que sa simplicité glorifie. L'Humanité, Nassima Hablal, la liberté en héritage | L'Humanité
  • Par Farida O. – Une association se donnant pour nom Mouvement Jeunesse Eveillée (MJE), présidée par Nahla Naili Bouhired – y a-t-il un lien de parenté avec la moudjahida Djamila Bouhired ? – a appelé à la suppression du couplet portant sur la France dans l’hymne national algérien et à «faciliter les procédures de visas pour les anciens d’Algérie, colons et leurs enfants, ainsi qu’aux harkis et leurs familles», en affirmant «soutenir le pardon de ces populations trompées». Objectif de cet appel : «réparer les déchirures» et «apaiser les mémoires», ce qui «nécessite de respecter certains préalables». Algérie Patriotique, Une association appelle à retirer de l’hymne national le couplet sur la France - Algérie Patriotique
  • « Trop ! » s’offusque le médecin. « Fairouz, la chanteuse libanaise qui avait chanté Djamila Bouhired et la Révolution algérienne, censurée en Algérie ! », a dénoncé sur Facebook le journaliste Arezki Ait Larbi qui a accompagné son commentaire avec une chanson de la diva libanaise dédiée à la moudjahida Bouhired. TSA, Tollé après le limogeage du DG de Radio Cirta à cause de Fairouz
  • La moudjahida Oumdjilali Belhadj, dite Leïla Mekki, militante anticolonialiste, communiste, nationaliste, féministe et culturelle, est morte, dans la nuit du 25 au 26 juillet 2018 à l’âge de 93 ans. Très jeune, elle épouse Mekki Bachir, enseignant et militant communiste. El Watan, L’infatigable militante tire sa révérence | El Watan
  • « La femme algérienne, c’est la moudjahida, l’éducatrice, la politicienne, l’artiste et la soignante. Elle est la mère, l’épouse, la fille et la camarade. Elle est présente dans le conscient collectif algérien, dans toute sa sacralité », a écrit le Premier ministre sur sa page officielle Facebook. Algerie Eco, Djerad : "Toute atteinte ciblant la femme algérienne dans son intégrité est inacceptable"
  • La moudjahida Kemmar Mahdjouba, l’a rejointe ce vendredi à l'âge de 87 ans, a-t-on appris de même source.L'enterrement de la défunte a eu lieu ce vendredi après la prière d'El-Asr au cimetière d'El Alia. , Décès de deux moudjahidate Fatima Ouzegane et Kemmar Mahdjouba | Radio Algérienne
  • , La wilaya de Tébessa a commémoré, mercredi, le 66e anniversaire de la bataille de Djebel El Djorf qui a été déclenchée le 22 septembre 1955 entre les moudjahidine de l’Armée de libération nationale (ALN) et les soldats de l’occupation française.La cérémonie de commémoration de la bataille d’El-Jorf appelée «mère des batailles», a été présidée par le chef de l’exécutif local, Mohamed El Baraka Dahadj, accompagné des autorités civiles et militaires et de moudjahidine qui se sont recueillis à la mémoire des glorieux chouhada de la Révolution devant une fresque murale à leur mémoire, au chef-lieu de wilaya. Dans une déclaration à la presse, le wali a souligné la nécessité de «révéler cette importante étape historique qui n’a pas encore eu l’attention qu’elle mérite, que ce soit de la part des chercheurs et ceux qui s’intéressent à l’histoire de l’Algérie ou des citoyens qui ignorent beaucoup de faits sur cette bataille». Le même responsable a souligné que l’enregistrement de témoignages vivants des moudjahidine qui ont pris part à cette épopée est nécessaire pour «la faire connaître davantage», donnant des instructions à l’effet de recueillir les témoignages et les biographies des moudjahidine encore en vie ou par le biais des enfants des défunts moudjahidine et martyrs. M.Dahadj a appelé à enrichir et à renforcer l’histoire de Tébessa, la wilaya «moudjahida» qui a aligné des milliers de chouhada et des centaines de blessés pour le recouvrement de la souveraineté nationale, indiquant que les autorités locales attachent une grande importance au volet historique de la wilaya. Il a également souligné que des montants financiers «importants» ont été alloués pour la réhabilitation de plusieurs monuments, témoins de la succession des batailles dans plusieurs communes au cours de la Guerre de libération. Pour sa part, le membre du secrétariat de wilaya de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) chargé de l’organisation, Tayeb Rahem, a relevé que la bataille de Djebel El Djorf qui s’est déroulée entre les moudjahidine de l’Armée de libération nationale et les soldats de l’occupation française pendant 8 jours, a révélé une tactique de guerre «qualitative» adoptée par les moudjahidine qui doit être étudiée dans les grandes écoles et les centres de formation. Il a ajouté que «la mère de toutes les batailles» est une étape importante dans l’histoire du mouvement national et de la glorieuse Révolution de novembre, que les générations futures doivent connaître et en tirer les leçons et les enseignements. Agence La Nouvelle République Algérie, Commémoration du 66e anniversaire de la bataille de Djebel El Djorf - La Nouvelle République Algérie
  • El Watan - Décédée mercredi dernier à l’âge de 93 ans : Obsèques de la moudjahida Annie Steiner à El Alia https://t.co/JiBHMoGPoZ pic.twitter.com/hBn53arKVn TV5MONDE, Mort d'Annie Fiorio-Steiner: le choix de l’Algérie
  • Le président tunisien Kais Saied a reçu ce mercredi 22 janvier 2020 au palais de Carthage la Moudjahida, héroïne et figure emblématique de la révolution algérienne Djamila Bouhired; rapporte un communiqué émis par la présidence de la Tunisie. Dzair Daily, Algérie/Tunisie : Djamila Bouhired décorée par le président Kais Saied
  • Les moudjahidate, ces femmes combattantes de la guerre d’Algérie La Croix, Les moudjahidate, ces femmes combattantes de la guerre d’Algérie

Traductions du mot « moudjahida »

Langue Traduction
Anglais mujahideen
Espagnol muyahidines
Italien mujaheddin
Allemand mudschaheddin
Chinois 圣战者
Arabe المجاهدون
Portugais mujahidin
Russe моджахеды
Japonais ムジャヒディン
Basque mujahidinak
Corse mujahideen
Source : Google Translate API

Moudjahida

Retour au sommaire ➦

Partager