La langue française

Mosaïsme

Sommaire

  • Définitions du mot mosaïsme
  • Étymologie de « mosaïsme »
  • Phonétique de « mosaïsme »
  • Citations contenant le mot « mosaïsme »
  • Images d'illustration du mot « mosaïsme »
  • Traductions du mot « mosaïsme »

Définitions du mot « mosaïsme »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOSAÏSME, subst. masc.

Ensemble des doctrines et des institutions que le peuple d'Israël reçut de Moïse. Les Esséniens, au contraire, représentaient le sentiment dans le mosaïsme, comme les Saducéens représentaient la sensation. À ceux-là l'idéal n'était pas voilé; à ceux-là la notion véritable de la vie n'était pas cachée. Ceux-là savaient intuitivement le sens profond de la doctrine de Moïse, l'unité; ceux-là savaient que la vie est dans la charité, dans l'amour (P. Leroux, Humanité, 1840, p.679).
Prononc.: [mɔzaism̭]. Étymol. et Hist. 1840 (P. Leroux, loc. cit.). De mosaïque3* par substitution de suff. (-isme*). Fréq. abs. littér.: 75.

Wiktionnaire

Nom commun

mosaïsme \mɔ.za.ism\ masculin

  1. (Religion) Religion de Moïse, loi mosaïque, judaïsme.
    • L’Absolu peut être approché par deux voies, écrit Frithjof Schuon, l’une fondée sur « Dieu en soi », et l’autre sur « Dieu fait homme » ; c’est ce qui fait la distinction entre, d’une part l’abrahamisme, le mosaïsme, l’Islam, le platonisme, le védantisme, et d’autre part le christianisme, le ramaïsme, le krishnaïsme, l’amidisme, et d’une certaine manière même le bouddhisme tout court. — (source)
  2. (Par extension) Ensemble des religions se référant au message religieux de Moïse, qu’il a reçu, selon la Bible, de Dieu, sur le mont Sinaï.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MOSAÏSME (mo-za-i-sm') s. m.
  • Loi de Moïse.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mosaïsme »

(1845) Du nom de Moïse (Moses) avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. Moses, Moïse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mosaïsme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mosaïsme mɔsaism

Citations contenant le mot « mosaïsme »

  • Vous débutez avec une citation de Fyodor Urnov: “«Ils ont certainement dû travailler encore et encore pour réduire le mosaïsme [mutations génétiques non voulues] à zéro. Cela a complètement échoué. Mais ils ont tout de même continué leur expérience.» …” Le monde par les mots, La lutte vaine de la communauté internationale face aux dérives du génie génétique – Le monde par les mots
  • Non seulement les modifications sont demeurées incomplètes chez les deux enfants, mais elles ne seraient pas les mêmes pour toutes les cellules de leurs corps, un phénomène que l’on appelle le mosaïsme. Radio-Canada.ca, La mutation génétique protégeant du VIH liée à une baisse de l’espérance de vie | Radio-Canada.ca
  • Il est évident pour moi que le juif Jésus est né dans le contexte de l’Ancien Testament et dans la religion qu’il avait engendrée - disons « l’hébraïsme » ou le « mosaïsme » - et qu’il y avait passé son enfance dans une foi profonde. Ne pas l’intégrer dans les fondements du christianisme est donc une erreur, même si, peut-être, moins grave que celle des autres chrétiens qui l’intègrent. AgoraVox, Les religions néo païennes défendent le blasphème de Mila : un exorcisme - AgoraVox le média citoyen
  • Il faut aussi garder à l’esprit que ce mouvement traverse les différentes confessions : le protestantisme avec Félix Pécaut, Ferdinand Buisson, Auguste Sabatier ; le catholicisme avec Alfred Loisy, Maurice Blondel ; le judaïsme avec James Darmesteter ou le rabbin Louis-Germain Lévy qui défend le mosaïsme comme religion laïque et cite Jaurès, Buisson ou Sabatier. Reforme.net, Entretien : Vincent Peillon, la laïcité et la "théologie laïque" - Reforme.net
  • La conversion d’un énoncé «juif» en énoncé «grec», à suivre Benny Lévy, aurait pour marqueur, ou facture, l’universalisation de l’énoncé «juif», ou plus précisément l’universalisation d’une «proposition de facticité juive». Ce serait la marque, ou plus encore le stigmate d’une violence infligée à la lettre. Car traduire la lettre juive dans les termes du logos grec serait un projet qui ne relève pas du mosaïsme mais d’une contrainte extérieure, d’une loi imposée, d’une «aliénation». En affirmant que l’injonction de s’affranchir de «l’esclavage en pays d’Egypte» appartient à «l’humanité même du juif et du juif en tout homme», Levinas aurait-il converti un énoncé «juif» en énoncé «grec», c’est-à-dire, à terme, évangélique ? Mais en ce cas, que dit l’énoncé «juif» ? La Règle du Jeu, Ivan Segré, Le juif, autrui et l’Etat - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Par effet réflexif, je suppose que vous voulez dire que l’homme, être conscient, analyse son propre comportement, et est par conséquent capable d’en tirer des leçons et de modifier sa façon d’agir ? Eh bien non, cela ne me paraît pas contradictoire. D’abord, il faut savoir ce que l’on entend par « cycles ». Dans mon livre, il ne désigne pas la manière dont une communauté humaine referait sans arrêt les mêmes choses, en boucle. Il désigne des schémas qui se répètent mais sans impliquer les mêmes acteurs. Ainsi, ce ne sont pas les cités grecques qui ont à plusieurs reprises refait le même trajet, mais les nations européennes qui ont connu un parcours semblable à celui des cités grecques. Rome n’a pas repris son histoire depuis le début après l’effondrement de l’Empire, ce sont les États-Unis qui sont nés et se développent de la même façon, avec les mêmes principes, que leur aînée antique. Les Juifs n’ont pas connu un nouveau Moïse et repris leur cheminement spirituel et politique depuis le début après la destruction du Second Temple et l’expulsion de Jérusalem, mais c’est dans l’islam qu’on trouve un « reboot » du mosaïsme. C’est-à-dire qu’en réalité, chaque entité considérée a un cheminement qui demeure linéaire. Les civilisations ont un début et une fin. Ce que j’appelle « cycle » n’est pas un recommencement du même par le même. C’est un recommencement (lui-même relatif car il y a un « fond » linéaire, artistique et scientifique, notamment) du même par un autre. Et c’est fondamental, parce que l’autre qui recommence le fait sans expérience. Il est vierge. Les nations européennes qui ont reproduit le schéma grec n’avaient pour ainsi dire pas de passé : les grandes destructions de la fin de l’Empire romain associées au brassage ethnique des Grandes Migrations, résultant en cinq siècles de décomposition politique dans le féodalisme, ont fait, au plan de la civilisation, c’est-à-dire de l’ethnogenèse et de la construction politique de la Cité, repartir l’homme médiéval pratiquement de zéro. L’effet réflexif ne fonctionne vraiment que du même sur le même. Contrepoints, Philippe Fabry : « Comme Rome, les États-Unis vont s’effondrer sous le poids de leur succès » | Contrepoints

Images d'illustration du mot « mosaïsme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mosaïsme »

Langue Traduction
Anglais mosaicism
Espagnol mosaicismo
Italien mosaicismo
Allemand mosaik
Chinois 镶嵌主义
Arabe الفسيفساء
Portugais mosaicismo
Russe мозаицизм
Japonais モザイク
Basque mosaicism
Corse mosaicisimu
Source : Google Translate API
Partager